Faerun

Forum RPG avec de multiples Univers
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Signe du destin? (Zira )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aldaric

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 23

MessageSujet: Signe du destin? (Zira )   Mer 25 Juin - 0:03

Une autre journée venait de se terminer sur le Royaume d'Emeraude , une autre journée a exercer ses fonctions de roi et non de Chevalier. Aldaric aurait bien aimer voir un visage familier avec qui prendre un verre de vin et se raconter des exploits sur la côte avec des rires mais non. Le Roi venait de donner sa dernière audience, un fermier c'était gravement blesser au bras et avait requis les soins magiques d'Aldaric, c'était dans la nature de tout Chevalier d'aider le peuple d'Enkidiev et soulager la misère que cela soit fait en portant une couronne ou non. Après l'intervention terminée , Aldaric s'apprêtait a se lever de son trône tout en détachant sa cape de velours de ses épaules qu'un de ses conseillers s'avança la tête baissée vers le souverain du royaume. Aldaric soupira en se frottant les tempes.

- Comment puis t'aider Frédérick ?

Le conseiller releva la tête et croisa le regard du souverain.

- Il y a un cas qui fut mis aux oubliettes depuis la disparition de l'honorable Kamillia , Majesté , vous dirigez l'ordre alors il est naturel pour vous de mettre un jugement sur les actions de l'ancien Chevalier Zira d'Emeraude accusée d'agression envers son écuyer.

Le cœur d'Aldaric se serra à la mention du nom de Zira , elle qui fut son amante ? Était -ce vraiment le bon mot pour la qualifier ainsi ? Il en était amoureux malgré son apparence différente et l'avait cru parti ! Elle était encore au château d'Emeraude ? Aldaric bondit de son trône maintenant a trois pas de son conseiller.

-Ou est-elle ?

Frédérick croya presque son heure arrivée mais se contenta de trembler en baragouinant.

- Les cachots ...

Aldaric du revers de la main ouvrit magiquement les portes et claqua des doigts que deux de ses gardes le suivit , il n'avait pas besoin d'être protéger parce qu'il était bien capable de le faire tout seul mais ses conseillers serait intervenus alors il n'avait pas prit de chance. Flanquer de ses gardes , Aldaric marcha d'un pas rapide vers les cachots et avant d'y entré replaça ses vêtements royaux et enleva la couronne qu'il avait sur la tête et la tendit au garde. Il entra aux cachots et capta rapidement l'énergie faible de la femme-lézard. Le roi indiqua a ses gardes de se tenir loin et s'avança au cachot que le gardien lui avait indiquer étant celui de Zira. Il garda quand même ses distances en se rappelant la queue de lézard de Zira qui l'avait si facilement plaqué au sol de la maison. Il rassemblant son courage et chercha Zira des yeux.

-Zira ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zira

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 26
Localisation : Saint-Jérome

MessageSujet: Re: Signe du destin? (Zira )   Mer 25 Juin - 3:20

Sous forme humaine, enfin presque, ses oreilles pointus, héritage de sa mère elfe, transpercait legerement sa chevelure rouge, normalement flamboyante, mais therne dans ce cachot. Il n'y avait pas que le froid ou l'humidité la rongeant jusqu'aux os, il y avait ce deluge emotionnel, sa volonté qui avait été si forte auparavant, ce caract;ere indomptable, qui semblait s'être briser. Ou avait-il simplement pris la porte?

4 mois... c'est long.
Elle ne disait pas qu'elle ne meritait pas d'être ici, enfin presque. C'était eux qui avaient fait une erreur, leur confier un enfant hautain, froid, manipulateur. alors que dans son ancien ordre, il etait permis de fair une duel et de mettre a mort un impudant. Mais personne ne lui a enseigner le nouveau code, personne ne lui avait montrer la nouvelle facon d'agir. On l'avait juste ''embaucher'' puis confié cet enfant en toute confiance. A ses yeux, ils avaient réagis excessivement, elle ne l'avait pas tuer! Elle aurait put!

4 mois...
Ont lui avait d'abord informer que son cas serait juger dans les semaines qui suivraient, mais il en fallait combien? Elle ignorait evidament qu
'une autre faille c'était produite, que la reine était partit, que aldaric était devenu roi. Elle igniorait tout cela, le temps, les dates, les heures tout étaient confondus de toute facon. elle savait uniquement qu'après plusieurs semaine, ils avaient fini par l'oublier.

Dabord une rage sans nom qui lui était bien fidèle, puis l'incomprehension et finalement étragement, un sentiement puissant d'abandon qui la forcait a remettre sa vie en question. Ses actes, son passé, son avenir? Son passé de chevalier, manipuler par son ordre, son confident et presque père Zepharian... Les malheurs qui s,étaient abatus sur elle, car oui, vous repensiez a toute cette chose, quand la seule dchose qui vous reste, c'est l,obscurité et vos pensés...

Mais ensuite il y eut les bons souvenirs.. Un idiot au cheveux violet joueur de harpe, un peu effeminé lui avait piquer sa chambre. Ils avaient été en mission apres un affrontement verbal asser corcé, ils avaient reussit a soigner ces gens et....et... il avait reussit a voir par dessus son hideuse apaprence et lui avait fait l'amour. Rien de sentimental, juste un besoin comme un autre. Un amant quoi. Mais il restait un bon souvenir. Elle aimait le narguer et ce foutre de sa gueule, le mettre au defis, boire du vin avec lui. Un ami quoi..avec un plus c'est ca? C'était bien ca hein, ca signifiait rien de plus?

Si ca aurait signifier autre chose...elle aurait pas croupis ici durant 4 mois...
c'était elle convaincu, elle avait même arreter de ce demander qu'était devenu Miko le petit zenorois étrange aux oreilles pointus qu'on lui avait confié. Elle était rendu dans un état...oèu elle attendait et ne ressentait plus vraiment rgand chose, convaincu de juste avoir abandonner...car c'est ce qu'on avait fait avec elle, abandonner, oublier... comme si elle avait deja compter pour quelqu'un de toute facon. Si son esprit avait lacher prise, son corps tenait a sa survis cependant. Sous forme reptilienne etant a sang froid, les conditions ici avaient poussé son corps a ce changer et reveler son autre forme, elle n'avait même pas broncher...


- Zira ?

Ses oreilles fremirent mais elle ne réagit pas immédiatement, pensant que c'était encore un rêve ou un truc du genre, embrumer, par ses reflexions. Mais elle réalisa ensuite que c'était une voix familière. elle tourna faiblement la tête en voyant un flambeau s'approcher et mis une maion devant ses yeux doré, blessé par le trop vif éclat soudain, dans cette noirceur. La silhouette qu'elle n'arrivait pas a identifier pour le moment ce tenait devant sa cellule. Les levres seche, elle tenta de les humidifiers, et toussota pour reussir a parler, plissant les yeux, tentant de le reconaitre. La femme chevalier aurait bien pus l'identifier grace a sa magie, mais elle était trop faible pour cela... la seule chose qu'elle réussit a dire pour l'heure fut...

- Ca...en a pris du temps... pour prendre...votre decision
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldaric

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Signe du destin? (Zira )   Mer 25 Juin - 13:27

Aldaric ne pouvait discerner correctement la femme-lézard alors il prit la torche enflammé du gardien non loin et la ramena près des barreaux de la cellule. Une elfe y croupissait, Était-ce la bonne personne ? Le doute commençait a s'installer dans l'esprit du souverain jusqu'à ce qu'il entendent la voix de la prisonnière.

Ça ... en a pris du temps... pour prendre ...votre décision.
Non c'était bien la voix de Zira, Aldaric avec l'aide de sa magie sonda l'elfe pour y ressentir l'énergie de la femme-lézard qui était maintenant une elfe. Celle avec qui il avait partager un moment intime, celle qui était la mère de son fils adoptif, Miko restait un enigme mais Aldaric l'avait élever seul depuis des mois et c'était son petit prince blond aux mèches violettes bien qu'il avait davantage l'air d'un elfe. Une partie du roi était heureux de la revoir mais elle était dans un piètre état. Aldaric se tourna vers le gardien et lui ordonna de lui donner sa gourde d'eau. Ce dernier obéit aussitôt et Aldaric passa son bras entre deux barreaux pour donner l'eau a Zira. Il ne savait plus quoi pensé surtout que c'était une elfe sous ses yeux et non l'impertinente femme-lézard.

-Pardon du retard, il y a eu un brusque changement de souverain... Zira tu es vraiment une elfe ?

Le Chevalier passa la torche doucement devant lui de sa main libre tandis qu'il avait une main entre les barreaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zira

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 26
Localisation : Saint-Jérome

MessageSujet: Re: Signe du destin? (Zira )   Mer 25 Juin - 14:52

Cette voix! oh non ses sens devaient lui jouer des tours ca ne pouvait pas être...
Elle plissa d'avantage ses yeux dorés, commencant a s'habituer a la soudaine lueur elle distinguait un peu son interlocuteur, cette carrure, cette posture, ces cheveux...
La femme pris la gourde qu'on lui tandis et après l'avoir deboucher bus lentement, sachant qu'on ne devait pas manger ou boire trop rapidement dans son etat sans risquer des problèmes de santé. Après tout elle était une guerisseuse.

Elle aurait pus le suplier de la sortir de la, ce jetter contre les bareaux et pleurer un bon coup. Elle aurait pus faire bien des choses, emouvante même, mais la seule chose qu'il lui avait dit, et cela la choqua, était une idiotie. Après 4 mois, tout ce qui lui demandait c'est si elle était bel et bien une elfe. Zira ne pouvait pas ce voir dans une glace, elle savait seulement que après un mois, son corps avait changer de lui même pour l'aider a survivre aux conditions ici bas. Une elfe? Si il le disait... Mais comment après tout ca, la seule chsoe qui pouvait franchir ces foutues lèvres étaient cette question idiote. Toujours moins idiote de ''comment ca va'' mais tout de même!

Elle reprit une gorgé lentement,  et s'aidant du mur ce releva , elle faillit tomber tête première, sans le poid suplementaire de sa queue comme balancier elle était un peu maladroite pour ce mouvoir. Mais on entendit un grognement, oh oui, c'était bel et bien zira, et comment son foutu amant pouvait etre aussi idiot!?
Finalement, son sale caractère n'avait peut-être pas fait ses adieux!

- Tu me demande vraiment ca!!?? Après 4 mois a être cloitré ici la première chose qui te vien a l'esprit c'est de vérifié si je suis un elfe, un lezard ou je sais pus trop quoi!?? Pas besoin d'me demander pourquoi je suis rester enfermer aussi longtemps, si les responsables de mon emprisonnement sont tous aussi bête que toi!

Elle eut un petit rire etouffer malgré elle. Ah....narguer Aldaric avait toujours été amusant, ca, ca lui avait manqué. Ce genre d'amour-haine qu'elle lui pretait, le traitant toujours de la sorte pour ce proteger elle même surement, de ses sentiements plus tendre a son egard. C'était beaucoup plus facil de ce foutre de la gueule de quelqu'un et de l'envoyer petre que d'ouvrir son coeur après tout. Et si elle le malmenait en ce moment, c'était surtout car elle était blessé qu'il n'eut pas d'autre chose a dire, quelque chose d'intelligent mais surtout qu'il ne l'ait pas sortit de la avant 4 foutus long mois!

- Votre majesté la prisonnière a...
Commenca un garde qui fit hausser un sourcil a Zira, puis elle ne put s'empêcher de rire, elle devenait surement folle, le monde etait rendu fou, elle revait, ce n'était pas la réalité, si? Ce pretant au jeux de ce ''rêve'' elle fit une courbette quelle espera gracieuse, dans son etat et son manque d'equilibre et persifla.
- Oh pardon, votre Majesté...de vous avoir traiter d'idiot...en faites vous êtes un imbecil et c'est de votre faute si j'ai du rester ici 4 long mois...j'ai du vous offenser dans votre lit en ayant pas l'experience que vous attendiez!

Elle ce rasseoit en laissant son dos longer le mur, son energie etait très basse. Laissant sa main drotie parcourir son visage, fatiguer, epuiser, elle eut un sourire en coin, ironique.

- j'esper que tu dors bien dans ton lit de plume entouré par ton armé de servantes...

Elle était si acide, si mordante envers lui. Mais en réalité, elle était seulement brisé et tentait de ce montrer forte a sa facon, tout ce que Zira desirait, au plus profond d'elle même. C'était que Aldaric la sorte de ce cachot pourris, la prenne dans ses bras et lui fasse oublier son sejour, en lui disant qu'il avait tout fait pour la sortir de la durant ces 4 mois...mais elle ce leurait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldaric

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Signe du destin? (Zira )   Jeu 26 Juin - 0:46

Aldaric fut bien content que Zira réussise à attraper la gourde d'eau , ce qui lui permit de se relever et de se tenir droit devant la cellule de son amante. Mais il surveilla quand même l'énergie vitale de l'elfe, il était bien Chevalier et guérisseur dans l'âme. Il se tenait prêt à la rattraper justement quand elle vacilla mais au grondement qu'elle émis, le souverain ne se doutait pas qu'il avait retrouver l'impitoyable et impertinente guerrière qui osa même l'insulter!

-Tu me demande vraiment ca!!?? Après 4 mois a être cloitré ici la première chose qui te vien a l'esprit c'est de vérifié si je suis un elfe, un lezard ou je sais pus trop quoi!?? Pas besoin d'me demander pourquoi je suis rester enfermer aussi longtemps, si les responsables de mon emprisonnement sont tous aussi bête que toi!


Cette remarque cinglante insulta le souverain et soupira d'agacement, Elle avait du culot ! Il roula des yeux et tâcha d'ignorer le reste de ses dires mais c'était Zira, c'était Presque une manière gentile à sa manière de saluer le Roi. Ce dernier passa une main sur sa nuque et répliqua sur le même ton.

- Je ne suis pas pour demander si tu va bien car je connais déjà la réponse ! Bête? tu veut voir du noir encore pendant 4 mois?


Il se demanda comment il pouvait être amoureux d'une tête aussi dure ! Il était son meilleur allié qu'elle l'envoyait balader encore en revenant à la charge.

- Oh pardon, votre Majesté...de vous avoir traiter d'idiot...en faites vous êtes un imbecil et c'est de votre faute si j'ai du rester ici 4 long mois...j'ai du vous offenser dans votre lit en ayant pas l'experience que vous attendiez!


Il allait en rajouter mais il l'apercut s'asseoir alors il eut le reflexe de se mettre à son niveau. Elle était appuyée contre le mur, au moins c'était déjà un début.

- j'esper que tu dors bien dans ton lit de plume entouré par ton armé de servantes...

Aldaric ne pouvait s'empêcher d'avoir un léger rire à cette remarque, bien sur comme si son propre confort l'importait quand c'était elle la prisonnière. Il sonda le coeur de la femme chevalier et y découvrit ces désirs. Il avait bien l'intention de la serrer dans ses bras, cette brave femme ne montrait jamais ses faiblesses et préférait contre attaquer au lieu de baisser sa garde. Il explosa quand même.

- MA FAUTE? Espèce d'entêtée ! Ce n'est pas ma faute, je suis devenu roi depuis peu et premièrement je te croyais disparut! Que tu avais quitter sans dire adieux a moi ni a Miko ! J'ai tout perdu que l'on me remet le pouvoir d'un pays... Si j'aurais su que tu étais ici, j'aurai tout fait pour te delivré.

Il contourna les larges barreaux et fit sauter la serrure du cachot de Zira, il ignora les protestations de ses conseillers en leur indiquant qu'il avait l'affaire en main. Il pénétra à l'intérieur de la cellule et se laissa tomber à genoux devant la femme elfe et l'attira contre lui. Profitant de cette étreinte pour lui transmettre une petite dose d'énergie.

- C'est fini.. je te sort d'ici que tu le veuille ou non.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zira

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 26
Localisation : Saint-Jérome

MessageSujet: Re: Signe du destin? (Zira )   Jeu 26 Juin - 2:47

Elle avait continuer de rire, amuser, epuiser, l'ironie de la situation quoi. Elle avait espéré être sauver, qu'il la trouve,naivement, la sorte d'ici, et OH SURPRISE il etait maintenant l'autorité qui la maintenait ici! Elle ignorait le role qu'il jouait la dedans, mais contre le mur froid, les yeux maintenant fermé elle l'écoutait rajouter sa propre touche, et finalement éclaté en colère. Elle eut un sourire en coin, un petit rire étouffer, de le voir repliquer, ahhh que cfa lui avait manquer ces joutes verbales! A discuter avec soit même lors de plusieurs mois, on savait apprecier les petites choses...même les engueulades.

- OHHH jai facher le Roi d'Emeraude? tu vas me trancher la tête petit roi? Ca pourrais pas être pire que de croupir ici...

Son amusement laissa place soudainement a la surprise, elle rouvrit ses yeux dorés. Attend, il avait tout perdu, perdu quoi, elle? Avoir eu asser de force elle l'aurait sonder magiquement, de toute facon elle n'avait jamais été doué dans ce domaine. Il... tenait a elle? c'est ce qu'elle devait comprendre la après son excès de colere? Lorsqu'il fit sauter la serrure et s'avanca elle eut un mouvement de recul, incertaine, comment reagir, un peu paniquer, confuse.

Mais lorsque le chevalier la serra contre lui, ses yeux s'ecarquillèrent d'avantage, elle ne broncha pas, surprise, estomaché, secoué par ses emotions. Elle sentit les larmes piqués ses yeux, un malsain melange de joie, de tristesse et de colère. Incapable de controler le lot chaothique de ses emotions, la femme ce mis a ce debattre dans les bras de aldaric, faiblement, n'ayant pas vraiment d'energie pour cela. elle pleurait, sanglotait en ce debatant.

- Arrete...arrete...tu n'as pas le droit!! tu n'es pas venu me chercher, tu n'as pas le droit de me faire ca...de me dire ca!!! tu mens, tu dosi mentir, c'est impossible, arrete de mentir... va ten!!! laisse moi tranquil je... je.. je te deteste!! JE NE VEUX PLUS JAMAIS TE VOIR! TOI ET TA FOUTUE HARPE D'IDIOT ET...ET... JE TE DETESTE OUI JE TE DETESTE!.....jai mal...

Elle mentait, oh que oui, elle secroula finalement dans ses bras en pleurant un grand coup, s'accrochant comme un chaton effrayé a ses vetements et cachant son visage contre sa poitrine pour qu'il ne la voit pas pleurer. elle avait mal, a son coeur, ne comrpenait plus rien, confuse,ne voulant pas abandonner sa barricade, faiblir, aimer c'était une faiblesse, elle était forte elle devait être forte...mais...mais elel voudrait tan ce permettre...

-.... j'ai arreter d'espéré.... *essai de ce controler mais n'y arrive pas* ... sort moi d'ici... je t'en supplis...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldaric

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Signe du destin? (Zira )   Ven 27 Juin - 0:42

C'était véritablement un feu-ardent lorsque Zira et lui se lançait dans une dispute. Aldaric tâcha plus sage de ne pas répondre aux effronteries de son amante surtout quand elle se mit à l'apostropher sur son nouveau titre de Roi d'Émeraude, lui-même avait du mal à s'y faire. Lui trnacher la tête serait une idée mais bien sur qu'il ne serait pas capable de le faire. Ce n'était pas dans ses valeurs et dans ce qui pensait être juste comme sentence. Il garda Zira dans ses bras malgré le fait qu'elle commençait à se débattre dans ses bras en y passant toute sortes d'émotions, il se contenta d'encaisser pour le moment.

- Arrete...arrete...tu n'as pas le droit!! tu n'es pas venu me chercher, tu n'as pas le droit de me faire ca...de me dire ca!!! tu mens, tu dosi mentir, c'est impossible, arrete de mentir... va ten!!! laisse moi tranquil je... je.. je te deteste!! JE NE VEUX PLUS JAMAIS TE VOIR! TOI ET TA FOUTUE HARPE D'IDIOT ET...ET... JE TE DETESTE OUI JE TE DETESTE!.....jai mal...


Il ne bougea et ne disait rien, Il comprenait sa rage et sa peine mais insulté sa harpe c'était un coup bas. Aldaric n'était pas venu parce qu'il était simplement tenu dans l'ignorance que Zira était là et mentir fut la dernière des manies de Aldaric, Chasse le mensonge de ta vie à tout jamais était bien dans le serment qu'il avait prononcer plus d'une dizaine d'années maintenant. Il sentit l'ex Chevalier s'accrocher à lui et ne fit que renforcer doucement sa prise sur la femme-lézard. Le Roi d'Émeraude se retint de caresser les longs cheveux rouges de Zira.

-.... j'ai arreter d'espéré.... *essai de ce controler mais n'y arrive pas* ... sort moi d'ici... je t'en supplis...

- Tes tourments finissent aujourd'hui, je compte bien te sortir d'ici.

Il se releva doucement en gardant Zira contre lui et dès qu'il pu passa un bras sous elle pour la soulever dans ses bras tel de jeunes mariés. Aldaric regarda en direction du gardien.

- Va avertir les gardes que l'on fasse preparer une chambre dans mes quartiers...

Ce dernier déguerpit et Aldaric sortit de la cellule avec Zira dans ses bras, se dirigea vers la sortie mais s'arrêta et soupira.

- Tu me détestera plus tard.. fait attention le soleil va peut-être être difficile alors garde les yeux fermés..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zira

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 26
Localisation : Saint-Jérome

MessageSujet: Re: Signe du destin? (Zira )   Ven 27 Juin - 4:06

Il ressera sa prise sur elle, le halo de Aldaric finis de la rassuré, calmant peu a peu son maelström emotionnel. Elle était toujours agité interieurement mais elle s'adoucissait, ses sanglots devinrent de simple pleurent, la tempête était passé, pour le moment. Affaiblis d'avantage , ce sentant fatiguer du aux emotions l'ayant possédé, elle ne broncha pas d'un cil et ne repliqua pas. Elle le laissa la prendre dans ses bras, la soulever et l'écoutait distraitement, toujours le visage contre sa poitrine, trop fière pour le regarder alors qu'elle pleurait. Il ce dirigeait vers la porte et l'elfe leva legerement ses yeux vers lui, comme si elle n'avait pas compris ces mots qui sortaient de sa bouche. Elle était surtout en etat de choque.

- quoi?...oh..oui..

Elle renifla, essuya son visage , même si les larmes continuaient obstinement de couler sur son visage. Elle recacha ce dernier dans les vêtements de Aldaric en fermant ses yeux dorés pour ne pas être endoloris par la lueur vive du jour. Il la sortait d'ici...c'était un fantasme qu'elle c'était créé encore une fois? Était elle toujours allonger en réalité sur les pierres froides et humides, assoupis? Non, non elle voulait y croire, elle s'accrochait a l'espoir que c'était bel et bien la véritée, après tout même dans ses fantaisies les plus folles, elle n'aurait pas imaginer aldaric en roi.

Alors qu'il ce remit en marche, elle ce cachant le plus possible sa vue du soleil. elle ce mis a tenter d'analyser intelligament la situation. Commencant a renifler de moins en moins, qu'allait-elle devenir maintenant? Pas question de redevenir chevalier, surtout pas tan qu'elle ne serait pas rétablis et qu'on lui ait enseigner, si on lui ferait confiance a nouveau, le code et les lois de ce nouvel ordre. Une chambre, on lui preparait une chambre, c'est ce qu'elle avait comprit pas vrai? Un lit...un vrai lit, en faites elle n'avait jamais été dans une suite royale, elle ce demandait bien a quoi pouvait ressembler les chambres du palais. elle ne conaissait que les camps de fortunes, sa petite maison un peu a l'abandon et sa chambre etroite de chevalier.

La voila bien Zira... trop fière, cette jeune femme s'attardait a des menue detail tel les lits des differents status socials au lieu de reflechir au pourquoi de son chamboulement. Pourquoi revoir Aldaric l'avait-elle mis dans un tel emoie de rage et de peine. Au fond, elle conaissait déjà la réponse, mais l'éloignait appeuré de sa conscience... Elle avait eut confiance en lui, le premier depuis son mentor, a pouvoir l'approcher d'aussi près, qui n'avait pas peur de son caractère de merde ni de son apaprence. Il lui avait fait l'amour...oh elle aimait pensé cela maintenant, ils n'avaient pas simplement assouvis des envies, non, elle voulait rever, elle voulait croire que peut etre, ils avaient fait l'amour. Mais elle ce bernait surement. Il n'y avait rien eu de tendre ou d'affectueux la dedans, elle en était bel et bien consciente, mais, pourquoi ne pas ce permettre de rever?

Cet idiot lui avait manqué... Elle c'était sentit trahis et abandonner, voila. Ils avaient été proche, et la poof, plus aucune nouvelles et il revient apres ce long sejour, d,infortune pour elle et couronner pour sa pars? Il pouvait bien dir qu'il avait fait des nuits d,insomnie a cause de tout les derniers evenements, n'empêche qu,il avait toujours eu un bon repas chaud, des amis sur qui compter et un bon lit, ainsi que des bains. elle avait arreter d'espéré qu'il vienne la sortir de la pour une quelconque raison, et alors qu'elle avait abandonenr espoir BOOM!

Et la premiere chose qu,il avait dit etait stupide...mais c'était Aldaric...il était pasd idiot, elle le taquinait sur ca. Mais il manquait peut-être de diplomatie...bon elel était un champ de mine a elle toute seule.

Quand elle sentit que la lueur avait diminuer, surement étaient-ils entré a l'interieur. Zira decolla son visage et le regarda silencieusement, son expression etait inquiete, songeuse, semblant vouloir parler mais ne toruvant pas les mots ou plutot hesitant a demander quelque chose. Toussotant, elle reussit a s'armer de courage.

- Tu m'as manqué...même ta harpe...tu jouerai pour moi, ce soir?...

L'elfe rougit un peu, ohhhhhh elle ne le savait pas, car sous sa forme habituel cela ne paraissait simplement pas. desavantage d'être une elfe surement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldaric

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Signe du destin? (Zira )   Ven 27 Juin - 23:54

Le Roi d'Émeraude n'avait pas hésité à sortir Zira des cachots, maintenant il marchait rapidement dans le couloir aux nombreuses fenêtres pour éviter le choc du soleil à la prisonnière, Il allait l'amener certe dans une chambre de ses quartiers mais avant ils allaient prendre la direction des bains. Les propriétés curatives de l'eau arrivait toujours à soulager l'esprit et les muscles. Tout en marchant, il gardait le silence, peut-être était-il à court de mots ou de phrases avec un sens mais c'était surtout son esprit qui était troublé et le Roi essayait de reorganiser ses pensées. Autrefois, c'était à un Ordre qu'il devait penser et maintenant c'était tout un royaume, pourtant il ne voulait que penser à Zira pour le moment, ses conseillers avaient appris rapidement à ce débrouiller sans lui surtout quand il décidait de s'éclipser pour aller faire des tâches un peu plus digne d'un Chevalier et non de Roi. Aldaric bifurqua rapidement vers les bains et se mit à sonder le coeur de son amante dans ses bras.

-Tu m'as manqué...même ta harpe...tu jouerai pour moi, ce soir?...

Cette soudaine revelation lui fit cesser son examen magique et il s'arrêta en envoya une vague d'apaisement à Zira.

- Bien sur que oui, et tu m'a manqué aussi Zira le volcan..

Aldaric ouvrit la porte menant aux bains avec l'aide de sa magie que le couple ou Presque couple pouvait sentir deja la vapeur des bains chauds. Voilà que la tâche s'annoncait un peu plus compliqué à partir de maintenant mais Aldaric se dirigea vers la station des masseurs et deposa Zira sur la table. Le Chevalier retira ses vêtements mais garda son pantalon et doucement retira les vêtements de Zira comme si elle était une douce étoffe, il n'osa pas l'embrasser meme si les envies étaient là et reprit Zira dans ses bras avant d'entrée dans l'eau chaude. Aldaric prit place dans l'eau en gardant Zira contre lui et reprit l'examen de son coeur. Il pouvait savoir qu'elle l'appréciait mais elle était trop fière pour lui dire.

- On se prendra la tête plus tard d'accord?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zira

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 26
Localisation : Saint-Jérome

MessageSujet: Re: Signe du destin? (Zira )   Sam 28 Juin - 2:24

Elle ne bronchait pas, comme un pantin elle le laissait faire sans même lever un regard sur lui. Bien vite l'elfe ce retrouvait nue et amener dans l'eau bienfaisante qui detendis ses muscles endoloris. Surpenante par sa docilité surement, le dos bien appuyer contre la poitrine nu de son ancien amant, au faites ca tenait toujours? Qu'est-ce qu'il adviendrait d'eux maintenant? Elle était Zira, farouche guerriere, le monstre a la peau rouge, destitué de son titre de chevalier pour agression sur un enfant...et lui le roi! Le roi...elle avait toujours du mal a avaler la nouvelle, comme si c'était impossible, elle soupira, ferma ses yeux et laissa sa tete ce renverser vers l'arriere, entre l'epaule et le coup du geant au cheveux violets. Silencieuse...docile, profitant de sa présence rassurante et de la chaleur de l'eau, un petit volcan qui n'avait que quelques etincelles présentement, un peu assomer pour la vague d'apaisement, mais heureuse qu'il ait accepté sa requête. Ce bain était une merveilleuse idée, elle en avait grand besoin, ses muscles et nerfs en boule, sa peu un peu crasseuse, ses cheveux ternes, ca savonner ne lui ferait pas de tord après son sejour en prison.

Mais elle était fatiguer et si bien là, ne voulant plus reflechir a rien, ce n'était certe pas sa tête le probleme actuellement, mais son coeur. elle ne le comprenait plus, elle ne savait plus quoi faire avec, zira aurait apprecier avoir la capacité de juste le jetter au loin et ainsi ce simplifier la vie, ne plus ce torturer, mais helas, les choses ne fonctionnaient pas ainsi Tel la rage ou la peine, ce qu'elle vivait était une emotion qui rendait la vie plus réel, elle devrait apprendre a vivre avec, l'apprivoiser. Car oui, notre bouillante jeune femme savait ce poser et prendre un moment pour reflechir, être illuminer de sagesse, la faute a Zepharian evidament, qui s'était battu avec elle pour devlopper ce coter de sa personalité. Voulant degourdir ses muscles un tantinet, elle ce decolla lentement de aldaric en rouvrant ses yeux, elle etait faible mais elle saurait survivre un court moment sans ce maintenir a quelqu'un. Et puis bon, foutu orgueuil! Elle s'eloigna un peu pour nager, cela lui fit du bien, puis ce maintiens au rebord du bassin en prenant une bouteilel contenant un savon. Mais a son expression sur son visage, on pouvait comprendre qu'elle ne saurait pas et ce laver et ce maintenir seule, fière elle ne voulait pas lui demander un coup de main.

L'elfe mis sa tête sous l'eau un court moment et la remonta, ses cheveux rouges reprirent un peu d'éclats, les saletés degageant, mais ils étaient maintenant plaqué sur sa tete, ses longues oreilles pointus transpercaient maintenant sa chevelure nettement. eloignant quelque meche de sa vision, elle eut un sourire timide en posant ses yeux sur lui.

- Al... euhm...

commenca t'elle incapable de trouver les mots, franchement mal a l'aise. OU en étaient-ils? ne cessait-elle de ce demander. Elle nagea pour ce rapprocher de l'homme qui avait partager, elle aimerait dire son lit, mais c'était en faites le plancher de sa cuisine...
Manquant de courage et ne sachant pas quoi dire elle deposa la bouteille a coter et eu un petit sourire.

- comment va..Miko?...

Comment va miko? C'était la seule chose qu'elle avait a lui dire ? franchement? Elle semblait tourmenté, ca ce lisait sur son visage et pas uniquement dans le livre ouvert qu'elle était, pas besoin de magie pour comprendre que la femme devant lui était torturé par quelque chose. Ca la rendait presque fragile, delicate, surtout avec son energie aussi basse. Zira baissa la tête un moment, regardant les mouvements de l'eau, en faites, elel ce rendait compte que la vrai question n'était pas ou ILS en étaient..mais ou ELLE voulait aller...est-ce qu'elle était asser forte pour passer le pas? Prononcer quelques mots? Faire tomber une barricade construite aux fils des années...

L'elfe ce mordit la levre inferieur, soudainement ce jetta dans les bras de aldaric et ce mis a sangloter, ses larmes allerent rejoindres les eaux torublés du bassin dorenavant. Tout etait silencieux, ses pleures raisonaient en echo, et entre deux sanglots, elle reussit a articuler faiblement.

- J'ai peur.... j'ai peur Al..j'ai peur...je t'aime...

elle enfouis son visage dans son coup, voila elle l'avait dit...qu'allait faire le roi? la reaction la plus possible et censé serait qu,il la repousse, elle la prisoniere, chevalier destitué...elle qui lui menait la vie dur depuis qu,'ils ce conaissaient... La plus grande peur de cette femme, était la faiblesse, devenir faible oui..ouvrir son coeur et ce le faire écraser. Mais un jour, un homme sage...les dieusx et son âme...lui avait dit qu'elle devait toujours confrotner ses peurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldaric

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Signe du destin? (Zira )   Sam 28 Juin - 22:40

Si Aldaric avait pensé que sa journée se serait terminé comme ça, il c'était royalement trompé. Mais c'était impossible de ne pas écouter les élans de son Coeur. Il allait veiller sur Zira jusqu'à ce qu'elle soit complètement rétablis et n'aurait surement pas la force de la laisser partir meme si son conseille lui recommandait autre choses. Il profita de la proximité de Zira pour peu de temps quand il vit que cette dernière voulait se délier les muscles, il n'hésita pas à la laisser aller mais ne la quitta pas des yeux. Il l'aperçut aller cueillir un contenant de savon mais elle se retourna dans sa direction, Elle était encore trop faible pour faire deux choses à la fois meme si cela paraissait si anodin.Il la vit plonger dans l'eau et ressortir aussitôt, il nota que l'éclat de ses cheveux était légèrement revenue mais pas à leur juste valeur.

- Al... euhm...

Il ne pu s'empêcher de remarquer son petit sourire timide, sa devait lui demander beaucoup pour passer dessus son orgueil et lui demander de l'aide. Pourtant, il était là pour ça et c'était avec plaisir qu'il le ferait. Elle n'avait pas besoin de lui dire, il avait déjà compris. Zira se rapprochera de lui et déposa meme le savon près de lui tout en lui souriant. Si elle voulait obtenir ses faveurs en ce moment elle l'obtiendrait aisément.

- comment va..Miko?...


Un sourire apparut sur les lèvres du Roi, voilà un sujet qu'il affectionnait beaucoup, son fils et petit prince du Royaume d'Émeraude, depuis qu'il avait accepter de l'adopté, Miko n'avait jamais manquer de rien et en mission sur la côte, on lui informait dès son retour les progrès de son fils qui avait maintenant six mois, un petit poupon qui avait apprit à s'asseoir et à se tenir le dos droit. Il était encore plus spéciale parce qu'il était le fils de Zira aussi. Ils l'avaient peut-être adopté ensemble mais son énergie était bien celle de ses parents soit Aldaric et Zira, il avait les traits d'elfes de Zira et les cheveux blonds avec le desosus violet. Son apparition était certe une question sans réponse mais Miko lui apportait un immense Bonheur et comblait son rêve d'avoir des enfants un jour.

- Il grandit bien et il est parfait... notre fils est magique dans tous les sens du terme...

C'était curieux comme sujet de conversation surtout après 4 mois mais bon il fallait commencer quelques parts et briser a glace qui c'était former entre eux. Aldaric allait sonder son Coeur mais cette dernière ce jetta au cou du Chevalier en éclatant en sanglots.

- J'ai peur.... j'ai peur Al..j'ai peur...je t'aime...

Le Chevalier instinctivement referma ses bras autour d'elle, et se mit a caresser ses cheveux en la serrant contre lui. Il ne voulait pas lui donner une autre vague d'apaisement car cela risquerait de l'assomer. Aldaric sentit son Coeur se mettre à tambouriner, elle avait toujours ce jolie halo de lumière autour d'elle et elle partageait ses sentiments ? C'était Presque être trop beau pour lui mais il devait penser aussi au royaume. Aldaric ferma les yeux quelques instants et les réouvrit.

- Tu n'a rien à craindre, je t'aime Zira, je t'aime et j'étais trop fier pour me l'admettre...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zira

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 26
Localisation : Saint-Jérome

MessageSujet: Re: Signe du destin? (Zira )   Dim 29 Juin - 0:05

//hj : FAUT VRAIMENT JARRETE D'ÉCOUTER LA TOON while your lips are still red, MES POST DEVIENENNT TROP EMOUVANT LOL ///


Elle souriait tout en pleurant, ses épaules tressautaient sous ses sanglots incontrolable, tandis qu'elle riait presque a la fois. Un genre de soulagement, une joie meler a sa peur qui s'envolait alors qu'il disait ce qu'elle esperait tant, mais avait craint. elel resta dans ses bras, ainsi a laisser libre cours a ses sentiements, le laissant caresser ses cheveux trempé, la serrer contre lui, le laissant être proche d'elle, comme elle n'aurait jamais crut que quelqu'un puisse un jour, être aussi près. Maintenant qu'elle avait cela, cette chose qui l'affolait, l'effrayait mais la faisait sourire de manière si contradictoire, Zira ne le laisserait pas partir.  Alors dès que les larmes ce tarirent, elle s'empara des lèvres de Aldaric dans un long baiser remplis de fureur mais aussi de tendresse, ce pendant a ses levres comme si elles étaient apte a lui offrir un second souffle. L'aider a mieu respirer. Une bouffé d'air dans son asphixie face a la peur du rejet et de l'abandon...dans laquelle l'elfe c'était noyé durant 4 longs mois.

Un baiser, un autre, elle ne voulait plus le laisser. Mais finalement, elle repris son souffle, prenant position assise par dessus lui, malgré sa nudité, ce n'était pas si indescent puisqu'il portait son pantalon, étant légèrement plus élevé ainsi, l'ex chevalier laissa son front reposer sur celui de l'homme aux mêches violettes. embrassant sa tête au passage. Fermant les yeux, elle souriait, pris d'un petit rire, de son soulagement, de sa joie. Cette fois elel murmura sans difficulté, avec toute la franchise qui était en son pouvoir, brisant une fois pour toute cette fierté mal placé qu'était la sienne, pour ce genre de situation.

- Je t'aime Aldaric d'Émeraude... Je t'aime toi, tes cheveux rigolo, quand tu chante, quand tu me cris dessus, quand tu joue de ta harpe et quand tu m'aide a guerir des blessés... tu pourrais être un mendiant que je t'aimerais quand même... *elle eut un petit sourire rouvrant les yeux et decollant son visage, le regardant timide, les joues rouges * J'aimerais bien rester ici une éternité contre toi...mais j'aurai besoin d'un coup de main, alors tu choisis, tu me tiens tandis que je me savonne, ou tu me savonne!


elle vint cueillir un autre baiser, moins abrute, plus doux. Un leger gazouillis lui echappa, retrouvant une bonne humeur qu'elle avait rarement eu. Même si maintes interrogations flotaient maintenant dans son esprit. Il était roi..pouvait-il ce le permettre? Qu'allait-il leur arriver? elle était une ex-chevalier, lui sa majesté, avec toutes les repsonsabilités qui venait avec, il devait surmeent être promis deja a une princesse d'un autre royaume. Ou devait demande rla permissions aux autres souverains et tout ca... elle l'ignorait, la polithique, la monarchie, elle ignorait tout de ca! S'en contrebalacant, zira était un soldat, alors savoir comment diriger...elle savait soigner ou faire la guerre, c'est tout.

Elle attrapa donc une eponge sur le bord du bassin avec la bouteille de savon, lui donna en rigolant et lui offrit un sourire malicieux et remplis de defis, haussant les épaules elle prit un ton faussement autotiraite.

- BON! j'ai choisis pour toi alors, allez hop hop hop! Executez mes moindres desirs, votre majesté!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldaric

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Signe du destin? (Zira )   Dim 29 Juin - 15:27

Ce baiser fut si renversant et prometteur de jours nouveau, lorsque Zira l'embrassa , il aurait voulut que le temps se figent maintenant. C'était si parfait, Les deux étaient dans une position vulnerable ou ils avaient laisser leur coeur parler. Aldaric refusait presque que ce baiser finesse mais elle l'embrassa de nouveau et il se permit de prolonger ce doux baiser comme si elle allait disparaître. Aldaric la regarda se metre en position assise et lorsqu'elle posa son front sur le sien, il ne pu s'empêcher de sourire. Au diable pour le moment les devoirs, les responsabilités de porter la couronne, le soleil était tombé alors la soirée et la nuit lui appartenait. Il caressa sa joue lorsqu'elle se mit à rire. C'était une victoire de l'entendre rire après tous ses mois de torture.

- Je t'aime Aldaric d'Émeraude... Je t'aime toi, tes cheveux rigolo, quand tu chante, quand tu me cris dessus, quand tu joue de ta harpe et quand tu m'aide a guerir des blessés... tu pourrais être un mendiant que je t'aimerais quand même...J'aimerais bien rester ici une éternité contre toi...mais j'aurai besoin d'un coup de main, alors tu choisis, tu me tiens tandis que je me savonne, ou tu me savonne!  

Aldaric lui sourit quand elle réouvrit ses yeux ambres et leur regard se croisèrent. C'était des mots qui lui allèrent droit au coeur. Et cela l'amusait déjà qu'elle reprenne des couleurs surtout avec son attitude si flamboyante.

- Je t'aime Zira que tu sois une explosante femme-lézard prête à démolir des montagnes et rouge comme les fleurs de Rubis ou une elfe en apparence fragile mais aussi vif que le vent.. hum si tu me donne le choix...

Avant qu'il puisse parler de nouveau elle l'embrassa de nouveau et Aldaric prolongea se dernier baiser ayant de la difficulté à s'arracher aux lèvres si douces de la femme elfe. Quand il mit fin a ce baiser, il la vit lui tendre une eponge avec le savon ce qui le fit rire.

- BON! j'ai choisis pour toi alors, allez hop hop hop! Executez mes moindres desirs, votre majesté!


- Avec plaisir...ne bouge pas alors.

Il ouvrit le contenant de savon tout en passant ses bras autour de Zira et ensuite laissa tomber le precieux liquide sur les cheveux de Zira et sur ses epaules avec de s'appliquer a frotter doucement chaque parcelle de peau des bras et du cou de Zira en deposant un baiser sur ses oreilles pointues. Et lui tendit l'éponge.

- Il faut être raisonnable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zira

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 26
Localisation : Saint-Jérome

MessageSujet: Re: Signe du destin? (Zira )   Lun 30 Juin - 12:22

Zira gazouillais de bonheur, il était quand même impossible de ne pas ressentir de la joie. Il y avait quelques instants, a peine, toujours enfermé dans les cachots humides, toujours en train de revasser sur sa liberation et son ''sauveur'' même si son orgueil ce serait interposer en clamant qu'elle n'avait pas besoin d'aide. Et maintenat...dans l'eau chaude, savonner par l'homme qu'elle attendait et qui partageait ses sentiements.... Biensur qu'elle avait peur, l'amour était quelque chose d'effrayant et d'incontrolable, mais elle ce promit de faire une tentative, d'essayer.

Elle le laissa frotter en fermant les yeux et continuant son petit gazouillis caracteristique de sa race, mais lorsqu'il baisa son oreille, elel fut prit d'un frisson. Ecarquillant les yeux et secoué comme si la foudre l'aurait frapper, elel risqua de perdre son equilibre et ce forca a ce coller d'avantage sur lui pour ne pas le perdre. Elle tourna son visage vers lui d'incomprehension. Sans doute ignorait-elle l'effet que de simple caresses, ou encore la sensibilité des elfes a ce niveaux. Mais sa réaction eut pour effet de savonner le roi.... Remise de ses emotions, elle glissa sa main droite dans c'elle du chevalier au mêche violette.

- Raisonable...ouf oui..euh..bah tu es tout plein de savon aussi...et je dois continuer de me laver au final...on aura eu un bain d'amoureux *petit sourire en coin* mais tu as raisons...de toute facon je ne suporterai pas je pourrai m'endormir en plein milieu et je ne crois pas que tu apprecies vraiment

elle ricanna, lui vola un petit baiser, avant de continuer le travail et de terminer sa toilette. finissant en allant doucement sous l'eau en frottant ses cheveux, elle immerga par la suite en venant ce blotir dans les bras de Aldaric, degageant une bonne odeur de miel et de lait. L'elfe par orgueil semblait lutter, car elle peinait a garder ses yeux dorés ouverts, contre lui, elle avait besoin de ce reposer, mais restait accrocher a lui. Comment faire autrement? Elle s'était accrocher a ses rêves lors de sa misère, et maintenant qu'ils étaient réel, elle ne desirait plus le lacher..

- je ne veux pas dormir...

murmura t'elle finalement, en frottant sa joue sur son torse.

- si jamais je m'endors peut-être que tu en seras plus la...peut-être que je serai encore dans les cachots...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldaric

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Signe du destin? (Zira )   Mar 15 Juil - 0:02

Aldaric était heureux de retrouver Zira, une partie de son coeur était comblée par l'amour qu'il ressentait pour elle depuis surtout qu'il savait que les sentiments étaients partagés des deux côtés. Il était aimé et il l'aimait. Mais il ne pouvait s'empêcher de douter de lui-même, malgré les douces lumières autour d'eux qui fusionnait lorsqu'il était près de l'autre. Était-ce pour durer? les dieux allaient-ils leur permettre de vivre une belle histoire ou le destin allait se montrer cruel et Aldaric se retrouverait seul avec Miko une fois de plus? L'amour était beau, c'était un sentiment si puissant qui entre les mains d'inconnus ou de novices pouvait être si dévasteur.

Le Roi d'Émeraude continua de partager ce doux moment avec elle et eut un sourire en provoquant la reaction souhaiter chez Zira. Les elfes étaient si doux et sensible qu'un contact pouvait être électrique, mais pourtant leur baisers était chaste et leurs caresses aussi douce qu'un battement d'ailes d'oiseaux. Il fit attention à ce que Zira ne tombe pas dans le bain et elle eut pour reaction de partager son savon avec lui quand elle c'était rapprocher contre lui. Il sourit, ce n'est pas comme si c'était du poison ou une arme dangereuse mais simplement du savon qui sentait bon le miel.

-Ne brusquons pas trop les choses, je vais aller te porter dans ton lit.

Aldaric s'accrocha aux lèvres de l'elfe quand elle lui vola un baiser mais la laissa terminer sa toilette et en profita meme pour se débarasser du savon et se mouiller les cheveux. Il c'était purifier en matinée alors on pouvait dire que c'était un rafraîchissement de fin de soirée. Une odeur de miel et de lait n'était pas si mal en fin de compte. Il accueillit Zira dans ses bras comme si c'était la chose la plus naturel du monde et sentit sa joue se frotter contre son torse.

- si jamais je m'endors peut-être que tu en seras plus la...peut-être que je serai encore dans les cachots...

-Laisse ton corps et ton esprit se reposer ma chère, gagne les plus beaux rêves et je veillerai sur toi. À ton réveil, tu ne sera pas dans les cachots mais dans un lit confortable et moi à ton chevet repousant les mauvais esprits qui voudrait te faire tourmente pendant que tu te repose.

Aldaric fit certain d'avoir une bonne prise de Zira dans ses bras et sortit des bains par les escaliers, Le Chevalier se rendit à la table des masseurs et attira deux serviettes toute proprestout en déposant Zira sur la table, il la couvrit comme un enfant qui aurait sortit du bain et prit la deuxième qu'il jeta sur les cheveux rouges de l'elfe. Aldaric ensuite reprit Zira dans ses bras et alla la reconduire dans la chamber qu'il avait fait préparé pour elle. Après avoir refermé la porte, Il mis Zira au lit et l'embrassa doucement sur les lèvres.

- Je serai juste à côté de toi.

Le Chevalier se laissa tomber dans la chaise tout près et en profita pour se sécher magiquement de la tête aux pieds.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zira

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 26
Localisation : Saint-Jérome

MessageSujet: Re: Signe du destin? (Zira )   Mar 15 Juil - 4:07

Etonnament elle ce laissait faire, oubliant tout orgueil, la fatigue etait plus grande que sa tête dur il semblerait. elle ce retrouvait bientot envelopper de serviette dans les bras de son beau chevalier, oui, c'était SON beau chevalier, maintenant qu'ils avaient ouvert leur coeur, malgré sa confusion encore présente, elle voulait croire cela. Enfin...Chevalier, roi, Guerisseur, elle s'en fichait un peu du titre officiel. C'était simple...Son Aldaric...

La joue contre la poitrine de ce dernier, elle s'était presque endormis lors du trajet jusqu'a sa chambre. Elle ne réagit pas beaucoup une fois sur le lit, semi endormis, les yeux mi-clos, elle repondit a son baiser avec douceur et fatigue, un petit sourire naissant pour montrer sa joie de pouvoir le faire. De partager cette intimité avec lui. Mais elle ne fit que rejeter lachement la serviette autour de ses cheveux rouge au sol, ainsi que de c'elle enrouler autour de son corps pour ce refugier sous les couvertures et serrer un des oreillers contre elle en s'allongeant confortablement, les jambes legerement recroqueviller vers elle. Zira avait l,impression de dormir sur un nuage...après ce qu'elle avait vecu, c'était la chose la plus comfortable du monde! Elle ronronna presque aussitot, elle entendait la douce et chaude voix de Al, mais ne comprenait pas trop ce qu'il disait, déjà assoupis, elle aimait juste l'entendre, c'était réconfortant. L'elfe a la chevelure de feu sombra dans les bras de morphé dans des ronronnements digne d'une panthere, tandis qu'une lueur doré venait l'envelopper pour l'aider a retrouver ses forces.

Ce fut un sommeil sans rêve mais réparateur. elle ne dormit que quelques heures, 3 ou 4 pas plus, la bulle doré qui faisait com,union avec la terre, la nature et cet univers avait largement donner asser d'energie a la femme pour qu'elle affronte une journée, ou plutot, a cet heure tardive, une soirée. Elle ne bougeait pas, ouvrant le syeux lentement, un peu appeuré que ce ne soit qu,un mauvais tour, mais le lit confortable, les couvertures soyeuses et la bienfaisante chaleur des lieux la rassura. Son regard doré chercha aussitot le Chef de l'ordre, ou plutot, son amant et roi d'Emeraude.

elle murmura tout bas en esquivant un sourire.
- Je crois que j'aimerais....

Son ventre la pris de cours en grondant et elle eclata de rire.

- je dois vraiment faire la traduction , votre majesté?

Elle ne savait plutrop comment l'appeler, comment elle devait agir avec lui. Elle esperait seulement qu'il s'approche, caresses ses cheveux ou l'embrasse doucement, qu,il lui murmure ces doux sonnets qu'elle avait trouver si effeminé mais qui la charmait et dont elle avait besoin dorenavant. Zira ce leva sur ses coudes dans le lit TROP comfortable, elle semblait radieuse malgré ses traits encore un peu tiré, elle riait et souriait, et il en etait la principal cause.

- je pourrais avaler un dragon! Hahaha tu en auras pas dans ton garde manger?
taquina t'elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Signe du destin? (Zira )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Signe du destin? (Zira )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée sous la pluie, un signe du destin ? | ft. Neal Cochran
» On ne contrôle pas le destin !
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» Voici le laeader Sweet Miki
» Haïti signe le Traité de la Caricom

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faerun :: Hors-jeux :: Sujets (RP) terminés-
Sauter vers: