Faerun

Forum RPG avec de multiples Univers
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Meredyth de Perle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Meredyth

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 06/03/2013
Age : 28

MessageSujet: Meredyth de Perle    Jeu 7 Mar - 12:36

Prénom et nom : Meredyth de Perle.

Âge : 18 ans

Sexe :Féminin

Race : Humaine

Rang : Autrefois princesse du royaume de Perle | Nouvelle reine de Perle depuis «l'explosion»

Alignement : Neutre. Tout dépendra de qui croisera son chemin...

Particularité : Elle possède toujours son effroyable manque de tact. Néanmoins, les derniers évènements, en l'occurrence cette explosion, à su lui apporter une bonne dose de maturité. Depuis qu'on lui laisse la chance de s'exprimer, la belle s'avère être un très bon stratège.

Équipement : Une dague qu'elle cache dans sa botte droite, son caractère de cochon, ses dents au besoin.

Capacités : Meredyth s'avère être une alliée de taille lorsque l'on sait comment s'y prendre avec elle. Si auparavant elle était plutôt du genre «je fonce dans la bataille, tu m'énerves, je te frappe», elle s'est efforcée d'acquérir une certaine notion de combat. Question de survie? Peut-être bien. Pour se prouver qu'elle est capable de se débrouiller seule? Certainement!

Maitrise des pouvoirs : Elle ne possède aucun pouvoir magique.

Caractère : Une morveuse. Une emmerdeuse, qui plus est. Voilà ce que semblait être, aux premiers abords, la jeune femme. Du moins, avant le changement radical apporté par l'explosion. Petite rebelle dans l'âme, la demoiselle est toutefois sur la bonne voie de devenir une vraie Grande Dame. Malgré ses atouts aux apparences délicates et féminines et le fait que les évènements semblent l'avoir quelque peu vieillie, la jeune femme ne s'en laisse pas imposer pour autant. Le petit ouragan sur deux pattes, tout fier et orgueilleux, s'est vu remplacer sa grandiose témérité par une maturité imposée, qui en impressionne plus d'un. Comme avant, la brunette n'a pas la langue dans sa poche et sait se faire entendre lorsqu'elle tient à défendre une idée. Pourtant, bien qu'elle demeure encore une parfaite tête de mule et que son caractère cinglant empreint d'une touche d'ironie l'aient bien suivit après l'explosion, sa façon de s'exprimer avec autrui à changé. Confuse, ayant perdu la plupart de ses repères, la belle réfléchit désormais avant de prendre une décision. Non pas que cela lui empêche de prendre la mauvaise, mais depuis la mort des derniers membres de sa famille, Mery s'est vue octroyer le rôle qu'elle a su snober toute sa courte vie. Et cela la trouble au plus haut point. D'une honnêteté à faire peur lorsqu'elle se doit d'expliquer le fond de sa pensée, son manque de tact – ou de savoir vivre, c'est selon - ne l'a pas quittée. Meredyth est cependant un individu complexe, dont le coeur est pur, mais fragile et facile à briser. Sa naïveté et son côté gamine lui confèrent une façon naturelle d'attirer l'attention d'autrui. Pas nécessairement pour les bonnes raisons, malheureusement. Son côté brute, qui refait encore surface quelques fois, sert de façade à un tout autre côté d'elle, dont elle se sert pour nourrir sa force et sa rage. Elle manque cruellement de confiance en elle et craint ses propres sentiments. Derrière ses sourires ravageurs ou ses moues de morveuse accomplie, mais elle n'en demeure pas moins une jeune femme forte, mais profondément blessée par un passé lourd en émotions. Elle peut paraître tête en l'air et désagréable aux premiers abords, mais son caractère quelque peu révolté cache toutefois un coeur en or. Lorsque ce dernier pointe une cible, un attachement sans borne y est voué. Légèrement jalouse et possessive, elle craint tellement d'être délaissée qu'elle en vient à prendre toute la place. La maturité dont elle fait désormais preuve (à certains moments), sert encore aujourd'hui de façade. Une façade de jeune femme déterminée et non plus de fillette révoltée. Fin stratège, la demoiselle a toute sa tête et de grandes idées. Elle n'a jamais voulu monter sur le trône. Pourtant, le destin semble vouloir lui réserver bien des surprises... pas nécessairement heureuses.

Physique : De longs cheveux sombres descendent en cascades ondulées jusqu'à ses hanches, effleurant une taille bien découpée. Ils viennent encadrer un visage aux traits harmonieux, aux pommettes bien rebondies. Sa chevelure est portée sans artifices quelconques, ce qui lui confère souvent un air peu raffiné. Ses traits fins et délicats donne à son visage de poupée l'impression d'avoir été sculpté par les plus grands artistes d'une époque révolue, tant ils semblent fragiles et raffinés. Ils sont accentués par ses yeux légèrement en amande, aux reflets parfois glacés, souvent curieux, mais empreint d’une intelligence flagrante, bordés quelques fois de contrariété et brillant, dans d'autres cas, d’une étincelle d’ironie... ou de simple malice. Un fardage noir vient accentuer leur profondeur, les rendant encore plus captivants. Tel un océan déchainé, déferlant sa rage et sa rébellion sur ce qui l’entoure, ce regard de tempête vous englobe, vous transperce et ne manque point d’attirer l’attention. Hypnotisant, leur couleur définitive est difficilement perceptible. Les iris de la jeune femme reflètent un amalgame de teintes oscillant entre l'argenté et le bleu, couleur d’océan. Lorsque vient le moment où l’ombre d’un sourire se dessine sur sa jolie bouche, celle-ci laisse percevoir une rangée de dents bien alignées d’un blanc nacré. Mince et élancée, sa silhouette aux courbes sinueuses et bien découpée est affublée de tenues souples et sombres, même lorsqu'il s'agit désormais de tenues d’apparat. Ce côté marginal laisse percevoir un trait de sa personnalité qu'elle refuse de camoufler. Ses bustiers aux teintes sombres et des pantalons moulants sont habituellement parés de grosses bottes noires lui arrêtant aux genoux, ajoutant à son tempérament bouillant d'une force féminine qu'elle seule est capable de démontrer avec autant d'arrogance amusée, cachée sous un sourire ravageur. De longs gants de dentelles lui montent jusqu'aux coudes et un médaillon pend à son cou délicat. Sous ses allures de jeune femme rebelle et insouciante se cache cependant une jeune femme forte, désormais à la tête d'un royaume.

Histoire:
Il y a trois ans

Elle l'observait de loin, toute imparfaite qu'elle était. Son frère faisait bonne figure auprès des dignitaires, tout aussi bien vêtu que majestueux. Un meneur, un prince, un futur dirigeant. Et Meredyth l'observait, appuyée sur la rambarde du balcon, le coeur serré, mais la tête haute. La jeune femme n'avait pas quitté ses appartements depuis le matin. L'anniversaire du prince aîné étant des plus importantes, la majorité des citoyens s'étaient déplacés afin de venir honorer leur futur roi de leur présence. Et Meredyth n'était pas des leurs. Pourquoi? Parce que cela ne servait à rien de faire semblant d'être heureuse derrière une façade hypocrite et pleine de fissures. Parce que leur famille n'avait rien d'uni. Parce qu'elle aurait voulu disparaître. Pourtant, elle ne s'était jamais résolue à détester son frère. Elle aurait seulement désiré être à la hauteur. Son aîné avait toujours été le seul à prendre sa défense, à l'écouter, à la consoler depuis le décès de leur mère, à la naissance de Meredyth. Depuis lors, son père s'était renfermé et, malgré tous les efforts qu'il avait tenté de faire, avec tenu sa fille pour responsable de la perte de son épouse. Il s'était remarié lorsque Meredyth avait eu huit ans. Une belle-mère aussi froide qu'ingrate. Une plaie. Néanmoins, la belle semblait être la seule à penser ainsi. Du haut de ses quinze ans tout frais, la fougueuse princesse n'avait rien d'une jeune femme de la haute et la nouvelle reine s'était plu, dès le départ, à accentuer le fossé qui existait entre l'enfant et son père. Entre les prises de tête et les fugues, il ne restait plus grand chose à Meredyth, si ce n'était que son intégrité.

Quelques temps plus tôt:

Eux quatre étaient assis à table, le roi et la reine à chaque bout, le frère et la soeur se faisant face. Haydan était assis bien droit, parlant de politique avec son paternel tandis que renfrognée, Meredyth était nonchalamment appuyée sur un coude, le menton dans la paume de la main.

- Tiens toi comme il se doit, Meredyth, mentionna la reine d'un ton suffisant, sachant qu'elle finirait, encore une fois, par la mettre à bout de nerfs.

- Tu n'es pas ma mère, que je sache, je n'ai aucun ordre à recevoir de toi.

- Meredyth! Tonna le roi.

Lentement, l'interpellée se redressa, repoussa ses longs cheveux derrière ses épaules et toisa son géniteur en haussant les sourcils. Elle n'avait peut-être que quinze ans à l'époque, mais déjà son caractère fort déplaisant faisait des siennes.


- Respecte ta belle-mère lorsqu'elle te parle. Elle possède la même autorité que moi dans ce royaume et qui plus est, sur ta petite personne, jeune fille!


Meredyth tourna la tête vers la reine, qui, toute souriante qu'elle était, la toisait avec un mépris non feint. Ainsi donc, son père prenait partie de cette chose, comme à son habitude! Et bien soit! D'un bond, la princesse repoussa sa chaise, plaqua violemment les paumes contre la table et se redressa de toute sa taille sous les yeux effarés de son frère aîné.

- Je n'ai pas d'ordres à recevoir de votre putain, père!

Avant même que quiconque n'ait pu réagir, la révoltée se dirigea vers la reine avec à la main un verre de vin. Avec toute la grâce et la nonchalance dont elle était pourvue, Meredyth le renversa sur la ravissante robe de soie bleue de la pimbêche qui lui servait de belle-mère. Qu'elle aille au Diable cette catin! Tandis que la reine vociférait des insultes en pleurant la perte de sa somptueuse tenue, la jeune fille se dirigea d'un pas ferme vers les grandes portes. D'un geste brusque, son père lui agrippa le bras, l'empêchant alors de fuir.

- Si tu penses t'en tirer ainsi...

- Que me ferez vous?

La réplique cinglante de sa fille le prit au dépourvu. Elle soutint son regard sans bronché, attendant qu'il réagisse, préparée à recevoir sa main sur la figure. Et c'est ce qu'il fit. Le coup claqua violemment et la joue de Meredyth lui picota tellement fort qu'elle se mordit la langue pour éviter de flancher. Réalisant soudainement ce qu'il venait de faire, le roi relâcha son emprise, tenta un geste maladroit pour se reprendre. Avant qu'il n'ait pu la toucher de nouveau, Mery se dégagea prestement puis sortit de la pièce, non sans jeter un regard empli d'une révolte grandissante et d'une certaine satisfaction envers la reine. La jeune fille demeura de marbre jusqu'à ce qu'elle atteigne ses appartements. Là, et seulement là, elle se laissa choir au sol, en larmes, refermant brusquement la porte derrière elle. Une douleur sourde, bien plus grande que celle créée par la gifle que lui avait donné le roi, prenait forme au creux de son être. Si bien qu'elle agrippa une chaussure qui trainait au sol et la lança de toute ses forces contre la commode.

À plusieurs reprises, elle avait tenté de fuir, mais s'était vite fait rattrapée par les gardes qui l'avait ramenée illico devant son père. Et elle n'en pouvait plus. Plus du tout. Le coeur en morceaux, les larmes ruisselant sur ses joues rosies, Meredyth ne réalisa pas sur le coup que la porte de sa chambre s'était entrouverte. Sans parler, son frère vint se placer à côté d'elle, la regarda d'un air mi-confus, mi-découragé, puis la serra étroitement contre lui. La jeune fille se mit à pleurer de plus belle, jusqu'à ce que, épuisée, elle finisse par redresser la tête, à la recherche de quelque chose à quoi s'accrocher, quelque par au fond du regard de son aîné. Il l'a gratifia d'un faible sourire avant de relâcher son étreinte.

- Un jour, tout ira mieux, petite soeur, se contenta-t-il de dire en un essai plutôt vain pour la rassurer.

L'explosion


Elle avait fêté son dix-huitième anniversaire de naissance six mois plus tôt. Et elle n'en avait strictement rien à faire, pour être honnête. Plusieurs saisons s'étaient écoulées depuis la dernière fois où elle avait adressé la parole à sa belle-mère. Si elle ne lui parlait pas, elle ne risquait pas de dire des choses blessantes qui lui garantirait les remontrances de son père, non? Son frère s'était obstiné à lui faire comprendre que ce n'était peut-être pas la bonne solution, mais ses commentaires avaient été ignorés d'un revers de main. C'était lui-même qui lui avait dit de se montrer plus intelligente que les autres. Or, c'est ce qu'elle comptait bien faire! Les années sombres étaient désormais derrière elle. Aucunement oubliées, mais bien terrées au fond de sa mémoire. Réalisant que son côté excentrique mettait plus en rogne sa belle-mère que n'importe laquelle de ses répliques cinglantes, elle misa sur le fait qu'elle était différente, marginale et décida de s'affirmer en tant qu'éternelle insoumise. Pour éviter de se trouver trop souvent auprès du couple royal, la jeune femme décida de s'adonner à la chasse, aux promenades à cheval et à l'art du combat. C'est lors de l'une de ces sorties que tout bascula.

Elle revenait au château, accompagnée de ses acolytes, lorsque sa vision s'assombrit graduellement. Paniquée, elle perdit momentanément le sens de l'équilibre et s'écroula au sol telle une poupée de chiffon. Si sa chute était brutale, mais rapide, elle lui sembla durer une éternité. Lorsqu'elle revint à elle, la jeune femme était étendue dans l'herbe. Ce sont les sanglots étouffés de sa dame de compagnie et le ton bougon du maître d'arme qui la ramena à la réalité. Quelque chose avait changé. Mais quoi?

Les minutes qui s'écoulèrent après son réveil demeurent encore floues. Son père, sa belle-mère... son frère. Morts. Comme un écho lointain, les paroles entrecoupées de sanglots de sa dame de compagnie parvinrent à ses oreilles. «...N'ont pas survécus... quelque chose d'horrible...» Mery lança un coup d'oeil vers le château. Était-ce bien le même? Mis à part la partie ouest qui s'était écroulée - apparament sur les derniers membres de sa familles vivants- il était demeuré intact. En tant que dernière descendante directe de la lignée royale de Perle, le titre de reine lui revenait de droit. Les gens étaient terrorisés et avaient besoin d'une personne à qui s'identifier. Une personne qu'ils connaissaient. C'est ce que les membres du conseil tentèrent de lui expliquer pendant plusieurs jours, sans qu'elle ne daigne s'intéresser à la question. Avec une pointe de culpabilité qui pointait le bout du nez, Meredyth se savait soulagée de la mort de son père. Triste réalité, non? Sans pouvoir repousser ce sentiment de liberté qui s'emparait d'elle, la jeune femme sentait qu'elle pourrait désormais voler de ses propres ailes. Du moins, en partie. Elle passa cependant de nombreuses heures à pleurer sur la dépouille de son frère, le seul qui l'avait toujours protégée, le seul qui l'avait vraiment aimée comme elle était. Il lui manquait, lui manquerait toujours. Toutefois, une certaine rancune s'installa peu à peu pour se loger bien confortablement au creux de son être. Il l'avait abandonnée. Lui avait injustement refilé son rôle de dirigeant. Le destin avait eu raison d'elle. Elle était née pour être reine. Pour gouverner. Peu importe ce que l'avenir lui réservait.

Comment avez-vous connu le forum? (important et soyez honnêtes): J'étais sur l'ancien Faerun. C'est Aurelya qui m'a signalé qu'il était revivu! Smile


Dernière édition par Meredyth le Ven 8 Mar - 16:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamilia

avatar

Messages : 359
Date d'inscription : 21/02/2013

MessageSujet: Re: Meredyth de Perle    Jeu 7 Mar - 21:47

Oui, c'est possible Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meredyth

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 06/03/2013
Age : 28

MessageSujet: Re: Meredyth de Perle    Ven 8 Mar - 16:52

J'ai terminé ma fiche! Enfin, il me semble n'avoir rien oublié! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamilia

avatar

Messages : 359
Date d'inscription : 21/02/2013

MessageSujet: Re: Meredyth de Perle    Ven 8 Mar - 16:55

cheers



ACCEPTÉE!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Meredyth de Perle    

Revenir en haut Aller en bas
 
Meredyth de Perle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Minecraft, la perle du moment *_*
» Perle D'Amour ♥
» PERLE douce canichette 10 ans sur le bon coin...
» Perle ♀ Espionne
» Lucas : l'autre perle Brésilienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faerun :: Hors-jeux :: Sujets (RP) terminés-
Sauter vers: