Faerun

Forum RPG avec de multiples Univers
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le gros lot!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andrew

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 25/07/2017
Localisation : chez moi

MessageSujet: Le gros lot!   Mar 15 Aoû - 21:59

- TU ES CINGLÉ!!!

Elle continuait de gesticuler , de le couvrir d'un vocabulaire et de noms propres peu flatteurs. Alors qu'elle s'egosillait, ce petit bout de femme dans la trentaine, qui aurait quelques livres a perdre, selon lui, andrew s'alluma une cigarette, sa dernière de son paquet, appuya son dos contre un vieu mur de beton, pris une puff de clou-de-cerceuil, mais surtout, evita de l'écouter.

Quelques minutes passèrent, il ecrasa le mégot cigarette sous sa botte, il n'avait rien retenue de ce qu'elle avait argumenter, tan mieu. Un moment de silence. L'homme S'était rendu dans un havre il y a peu de temps, s'était fait sortir a coup dans le derrière, après seulement quelques heures. Mais une idiote l'avait suivit, disant quelle n'aurait pas la conscience tranquil si il lui arrivait malheur, malgré ses grossiereté. Depuis trois jours, elle lui collait au cul, comme de la merde de chien sous votre botte. Mais il l'avait laissé suivre sans un seull bronchement de sourcil, dans le pire des scenarios, il aurait quelque chose a bouffer si il mourrait de faim, ou encore il pourrait l'utiliser comme appat.


- TU M'ÉCOUTE QUAND JE TE PARLE!!??


Sa voix stridente lui fit mal au tympans, elle était agressante, nuisible, désagréable ainsi que tout autre qualificatif possible. Mais il ce dit qu'il devrait repondre avant qu'elle ne cri d'avantage et risque de rameuter des indésirables dans le coin.

- Calmos Mère Thérésa, si tu pisse dans ton froc a l'idée d'me suivre, t'a qu'a rester ici et attendre le prochain bon samritin. OHHH mais c'est vrai, y'en a pas, tes coincé avec moi! alors tu tu ferme ton troue a merde en la fermant , ou tu reste ici et tu crève.

Il avait au moins le merite d'etre directe et de ne pas passer par quatres chemins. A voir les couleurs que prenaient le visage de sa sangsue, il roula des yeux. Soit elle allait éclater en sanglot en regretant de l'avoir accompagné en voulant ainsi effectuer une bonne action et avoir la conscience tranquil. Soit, elle allait hurler et dechainer sa rage sur lui, le rouer de coup et...ha merde elle attirerait les merdes-mortes vers eux dans les deux cas. Il prit donc une grande respiration, essayant de creuser ses meninges et d'offrir un sourire compatissant...qui ressembla d'avantage a une grimace forcer. L'effort etait au moins la.

- Calme toi, ta les petoches je comprend. Mais c'est d'une importance capital que je dosi em rendre a cette epicerie sur la rue principal. Et si tu pleurs, bah tu vas ramener les bouffeurs d'humains ici, alors calmos, ca va aller. Pense a l'ENORME SERVICE que tu me rendrais, ej t'en devrais une en faites. Question de vie ou de mort, tu comprend?

Sa tentative rater pour ce montrer ''sympas'' sembla fonctionner. elle reprit ses esprits et lui offrit un sourire d'ange qui l'ecoeura, mais bon il fallait ce qu'il fallait. Le temps de ce préparé, les deux individus sortirent ensuite de la ruelle.

Andrew passa en premier, tenant de manière nonchalante son 12 pompeux , reposant sur son epaule. L'homme regardait partout autour de lui subtilement mais s'avancait penard dans la grande rue principal , ou plutot, des decombres de ce qui restait de MONTRÉAL, pas que ca l'ait fait une enorme difference avant et après l'apocalypse la bas...
Carole, son petit chien de poche, était armé deux revolver automathique. au moins elle savait s'en servir, elle etait pas ausis inutile qu'avait pensé Andrew, lorsqu'elle avait choisit de le suivre tel son ombre. Ce qui était amusant cependant, c'était de la voir sursauter a chaque petits bruits, prete fusiller tout et n'importe quoi, elle devait pas avoir quitter le nid de son Havre et être sortit a l'exterieur très souvent c'elle-la.

Mais bon, ils avaient un mission a accomplir, une quête personnel d'une extrème urgence. Alors elle devait mettre sa peur de coter, son but etait d epreter main forte a cet homme aux tatooages etrange, mysterieux. elle avait surement craquer sur lui comme une idiote, ferait tout pour lui, mais on repassera pour la reciprocité.

Tout etait clame, un peu trop, heureusement cela ne elr esta pas très longtemps. après avoir tourner le coin sur St-catherine, son but bien en vue, ils durent coller leur dos rapidement contre une bene a ordure. une dizaine de ces abominations sortaient, trainante, des portes automathiques de la superette. Quelques uns avaient des morceaux manquants, ils ce bouffaient entre eux? surement.


- qu'est-ce qu'on fait? si y'en a 10 la j'imagine pas a l'interieur...
Chuchota Carole. Mais son compagnon d'infortune ne lui offrit qu'une oeillade avant de ce repositionner et d'armé son fusil de chasse.
- tu me couvre, j'y vais. Bouge pas ton cul d'ici si tu tiens a ta vie.
- Mais qu'est-ce qui vaut la peine tu met nos deux vies en danger!!??


- .... Tu ne peux pas comprendre. c'est ...important c'est tout.

Il y avait presque de l'emotion dans sa voxi avec ces temps d epauses? Mais elle ne fit que l'observer les yeux ecarquiller. Alors qu'il passait sur le coter du batiment, quelques mêtres plus loin, hors de vue de ces satanés monstres. Il ce hissa sur une poubelle, puisd e la crosse de son arme fracassa , sous le regard horrifié de sa ''partenaire'' , la fenetre.

Alors qu'il s'engouffrait dans l'ouverture, après avoir fait attention a ne pas ce couper, il sauta a l'interieur du batiment. Il n'avait jamais pensé a sa sécurité, la sienne si, mais pas c'elle de Carole. Il l'avait planté la, dans un angle qui la mis en ligne de mire pour les bouffeurs de chaires. Il les avaient attiré avec le bruit des eclats de verres. Au moins ca les ralentiraient le temps qu'il prend ce qu'il était venu chercher.
A l'interieur il fesait noire, evidament, l'électricité n'était plus fournis, quelqu'un avait oublier de payer la facture peut-être? Cette pensé le fit rpesque sourire. L'homme savait atterit sur le haut d'un enorme etalage des supermarchés usuel. Il entendit les hurlements et les coups de feux a repetitions de Carole, puis a cours de munition, que ses gargouillis degoutant. Cela ne le destabilisa pour deux centimes, elle avait pus ralentir la horde as l'exterieur et pour l'instant, de son perchoir, il n'apercevait que 5 autres enfoirés de leur espece, eparpiller, facile a descendre ou meme juste a eviter.

Sautan d'étalage en etalage, il ce rendit a la section tan convoité. Mis pied a terre puis fourra dans un gros sac de plastique, fuck la planete a ce moment la, qui ce soucis encore de prendre papier ou plastique hum? Son objet tan désiré, en enorme quantité même, avec un petit extra. Son méfait accomplis, il ceretourna brusquement et appuya sur la gachette. aussitot des entrailles nauseabondes le recouvrit. L'un des bestiaux avait essayé de le surprendr,e pas de chance, essayer encore.

Andrew n'avait plus rien a foutre ici, Il avisa un escalier de socurs montant sur une palteforme plus haute, surement les boureaux de l'administrations de l'epicerie. Il s'y dirigea rapidement, grimpa 4 a 4 les marches, chercha la sortie et trouva au second pallier une ouverture menant sur le toit. Il y avait de straces de griffures sur l'Acier, les mutants avaient tenté de l'ouvrir sans succès. Il poussa la trap, rien a faire, verouiller. Il arma donc de nouveau son fusil de chasse et fit sauter le locket. Puis donna un enorme coup de pied , ce faufilla rapidement sachant qu'il rameuterait des indésirables.

L'air frais, munis d'une petite brise carresa son visage et balotait ses cheveux pales au vents. Il avait une jolie vue ici, mais il n'était pas vemu pour observer le paysage. Il ce pris un elan, puis atterit sur le toit du batiment de coter, après un saut asser impressionant. Une petite verification qu'aucuns bidules en decompositions pourraient le rejoindre ici, enfin il ce laissa tomber assis en indien.

Vida son sac, deballa son tresor, en alluma une, pris une puff. C'était l'enfer etre a cours de cigarette après tout, biensur qu'elle n'aurait pas comprit qu'il ait fait tout ca pour des cartons de cigarettes! Voulant rigole, de son humour noire usuel, il gratta l'extra qu'il s'était permis de subtiliser au passage...

Bientot, ses epaules furent prise de saubresaut incontrolable du a son hilarité. il ce laissa tomber sur le dos, ses mains couvrant son visage alors qu'il hurlait de rire dementiel. Prit une nouvel bouffé de sa cigarette, puis toujours hilare...


-JAI GAGNÉ LE GROS LOT HAHAHA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hope

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 15/08/2017

MessageSujet: Re: Le gros lot!   Mer 16 Aoû - 10:43

Les portes de l'havre 5 venait de se fermer derrière elle. Pas parce que ceux-ci la voulait dehors mais plus tôt que pour sa protection a elle, elle préférait partir vu que certaine pratique là-bas n'allait vraiment pas avec les valeurs que son père lui avait apprit. Au moins, elle ne partait pas les mains vide de cet endroit.

Son sac avait de nouveaux vêtements ainsi que des munitions pour son fusils. Côté nourriture elle commençait à en manquer, mais elle trouverait sans doute de quoi en chemin une maison abandonnée ou de quoi pour fouiller les lieux pour cela. Hope remontait son sac de voyage pour que les bretelles soient bien placées sur ses épaules avant de faire un grand sourire à son aventure qui continuait de plus belle.

L'air frais qui mettait les longs cheveux de la brunâtre dans le vent. Marchant un pas à la fois devant elle, elle se laissait guider par son instinct ou par ses émotions, cela n'était pas encore tout à fait certain sur ce point. Cependant, cela semblait bien marché jusqu'à présent.

Notre jeune survivante décidait d'arrêter sa marche après au moins une bonne heure de marche sentant son ventre qui réclamait à manger. Elle déposait donc son sac au sol pour regarder ce qui lui restait. Hum, c'est pas mal moins que ce qu'elle pensait. Elle prenait tout de même le temps de manger ce qui lui restait pour ensuite se lever les yeux et voir … des morts ambulants.

Il en avait pas mal en plus. Elle entendait également des coups de feu. Oh oh sûrement quelqu'un qui était au mauvais endroit au mauvais moment. Désolé, avoir arrivé un peu plus tôt peut-être qu'Hope aurait pu l'aider à s'en sortir, mais en attendant les cris, cela semblait déjà trop tard. Alors pourquoi elle gaspillerait des balles pour une personne qui est déjà perdue d'avance ? Elle voyait qu'elle se trouvait proche d'une épicerie. Parfait, Hope allait profiter de l'appât qui était en train de se faire manger par plein de ces monstres pour se faufiler dans l'épicerie.

Une fois à l'intérieur, elle remarquait certain d'en autre mort dans le bâtiment. Hum, il y avait sans doute une personne qui avait passé dans le coin il n'y a pas longtemps. Elle prenait donc son pistolet dans la main droite et prenait le temps de vérifier que le lieux était bel et bien ''clear''.

Après quelques moment d'inspection, il ne semblait rien n'y avoir donc, elle baissait légèrement son arme pour prendre le temps de fouiller et heureusement pour elle, la personne avant elle n'avait rien prit côté nourriture. Elle ne se gênait donc pas pour mettre dans son sac toutes les cannes qu'elle pouvait trouver.

Étant satisfaite de son exploration, celle-ci essayait de quitter le bâtiment par la sortie de secours, mais quand elle ouvrit, un zombie lui tombait dessus.

- Ark! Dégoûtant …

Elle avait déjà son pistolet qui visait la tête du monstre et n'attendait pas un instant de plus pour lui tirer dans la tête. Elle se retrouvait rapidement avec du sang de mort sur le visage et sur son linge. Elle poussait le mort pour être capable de se relever et se diriger vers la salle de bain voir s'il restait de l'eau pour se laver au moins le visage. NOPE pas d'eau. Bon, elle allait devoir endurer l'odeur jusqu'à la prochaine source d'eau. Elle prenait la peine au moins de se changer de vêtements avant de sortir où elle le voulait au départ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 25/07/2017
Localisation : chez moi

MessageSujet: Re: Le gros lot!   Mar 22 Aoû - 16:08

La cigarette etait reconnue pour être un véritable coupe faim. Mais quand vous fumer depuis deux jours en vous contentant du minimum, les maux de ventres deviennent difficils a ignorés. Ce pourquoi, le creux dans son ventre le forca a stopper son hilarité soudaine et retoruver un serieux si drastiquement que s'en etait destabilisant. Les genoux un peu ramener contre sa poitrine, l'homme scrutait les environs de ses yeux bleus claire, finalement il soupira et ecrasa son megot sur sa gauche.


- Putain de merde, bon on retourne au paradis

Ce dit il a lui même en ce relevant ave clenteur comme quelqu'un souffrant de courbature. Ou plutot de paresse avancer. Le manque de determination dans ses actions, ainsi que de volonté était plus que flagrant. Un petit etirement des bras pour faire coucou au soleil, et voila il ce remis en route.

Le pied lourd, il ce rapprocha du bord, remarqua l'escalier d'urgence rattacher a l'epicerie qu'il venait de quitter quelques minutes plutot. Il pouvait bien bouffer de la viande contaminer si il voulait, mais rien n'etait ausis succulent que de la vrai bouffe. Il revint donc sur ses pas, escaladant cette echelle methallique, rouiller et menacant de s'effodnrer sous son poid. heureusement pour lui, elle tient bon.

Andrew pris le temps necessaire qu'il fallait polur recharger son douze pompeux et de le garder en main, pret a etre utiliser. Avec chance, ce rendit compte qu'aucun sac a merde ne l'avait suivit sur le toit. Ouais, c'etait vraiment son lucky days! Pourquoi l'apocalypse etait arriver bordel? avec son gros lot de plusieurs millions il aurait pus avoir la belle vie, mais non, ce serait trop facile! Selon lui, sur une pensé amusant, il pensa que quelqu'un semblait écrire une histoire sordide sur sa vie et lui faire viivre l'enfer, car un roman ou rien ne ce passe et tout est facile serait ennuyeux, pas vendeur. Meh.
S'engouffrant de nouveau par la trap de service, notre ''hero'' ce laissa glisser sur le sol puis colla son dos contre le mur pour ce cammoufler. Il ce servis d'abord de ses oreilles, pour repéré une quelqu'onque approche de ces pourritures, entendit du mouvement, de spas, puis tira en ce retournant automathiquement pour..


- Ha merde! tu viens de me faire gaspiller des munitions bordels!

Le coup de feu avait aussi alerté le sindésirables a l'etage plus bas qui tenteraient de les rejoidnres bientot. oui, Andrew venait d'atteindre une inconnue. et ne s'escusait pas, il etait plutot ennuyer d'avoir pas pus faire sa fete a une grosse bestiole moche.

- aller bouge ton cul si tu tiens vivre


Il la depassa, sautant par dessus la barriere de cet etage et atterit sur un etalage qui oscilla. L'homme aux tatooages intimidant ce mis a faire le 'menage'' en fesant exploser des cervelles. il liberait la voie? il lui donait un coup de main pour qu'elle s'enfuit? Ou andrew voulait juste nettoye rles environs avant de pouvoir faire son shopping. Ce qui etait sur, c'est qu'avec le rictus de plaisir peint sur son visage, il aimait degomer ces monstres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hope

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 15/08/2017

MessageSujet: Re: Le gros lot!   Mer 23 Aoû - 10:14

Hope avait le grand sourire se disant qu'elle avait réussit de sortir de là saine et sauve, mais bien sûr elle avait vendue la peau de l'ours avant de l'avoir tuée. Elle était sur le point de quitter le bâtiment quand elle entendit très bien le coup de tir. D'un shotgun vu le bruit que cela venait de faire. Elle restait immobile un moment pour se rendre compte qu'un homme arriver de nulle part venait de la tirer et tout ce qu'il avait à dire c'est qu'elle lui avait fait perdre des balles. Elle allait pour dire de quoi mais quand elle leva son bras gauche cela faisait atrocement mal. C'est à ce moment là qu'elle remarquait plus en détaille ou cela l'avait touché.

Une partie de l'épaule ainsi qu'une partie de son bras. Cela aurait pu être direct dans la tête et son histoire serait terminée assez rapidement. Elle prenait donc une grande respiration ne voulant pas attirer plus de cadavres ambulants même si elle pouvait entendre de ceux-ci aux autres étages. Elle allait devoir se soigner si elle ne voulait pas être une cible mais, elle ne pouvait pas rester là pour autant. Elle n'en voulait pas à cet homme, cela était sûrement de la pure défense. Cela était de plus en plus rare de voir des survivants donc, qu'il aie crier après ou qu'il lui donne des ''ordres'' ne la dérangeait pas.

Elle le suivait donc ne voulant pas rester avec tous les monstres qui se rapprochaient de plus en plus d'eux. Elle laissait des traces de leur passage à cause du sang qui continuait de couler. Elle tenait la pression sur son bras pour diminuer le tout et se contentait de le suivre pour l'instant. Il semblait vraiment aimer tuer ses monstres. Dans un sens c'est à cause d'eux si ... le monde à changer. Mais, peut-être que l'être humain avait besoin de cette catastrophe pour s'améliorer ou se rendre compte qu'ils peuvent survivre à n'importe quoi. Elle ne voyait pas cela comme la fin du monde, mais plus comme une seconde chance.

Certes, cela était difficile, mais pas impossible du moins pas pour notre jeune demoiselle qui avait fait une promesse de tenir le coup. Voyant qu'il y avait moins de danger autour d'eux, elle se permettait de prendre une pause pour déposer son sac à terre et faire en sorte que la blessure soit moins gênante. Elle sortit ce qui lui restait d'une ancienne trousse de secours ; un bandage , un peu d'alcool , des pinces , fils et aiguille. Elle avait juste assez pour cette blessure là, mais elle allait devoir regarder dans sa prochaine fouille du nouveau stock de soin.

Elle remontait un peu la manche de son t-shirt pour libérer son bras gauche avant d'appliquer un peu d'alcool dessus. Cela la fit grimacer certes, mais c'était toujours mieux que de laisser cela sécher et empirer non ? Une fois cela appliqué , elle prenait les pinces pour retirer ce qu'elle pouvait voir de fragments de balles. Oui cela faisait mal. Cela lui faisait verser des larmes au moins elle ne criait pas sa douleur. Ainsi, cela n'allait pas causer de problème du moins elle essayait le plus possible.

Bref, elle fit ce qu'elle pouvait et le faisait quand même assez rapidement pour ne pas trop ralentir la cadence.

- Cela devrait être suffisant pour le moment.

Elle remontait son sac à dos sur l'épaule droite pour éviter de frotter sur sa blessure qu'elle venait de ''guérir'' pour continuer la marche. La curiosité d'Hope venait de faire surface à présent qu'il n'y avait plus de danger près d'eux.

- Comment-tu t'appelles en fait ? Moi je m'appelle Hope . Même si tu m'as tirer dessus , je suis ravi de te rencontrer. Il n'y a peu de survivant qui ont le courage de se promener à l'extérieur des havres.

Disait-elle avait un grand sourire aux lèvres. Cela faisait du bien d'avoir quelqu'un avec qui parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 25/07/2017
Localisation : chez moi

MessageSujet: Re: Le gros lot!   Mer 30 Aoû - 13:21

Tandis qu'il exprimait son grand plaisir de pouvoir exterminer quelques unes de ces saletés avec son douze pompeux. Executant une grimace qui aurait voulu être un sourire, il sentit que le sols sous ses pieds ce mis a tanguer. Cela ne signifiant qu'une seule chose, il ne cacha pas du tout son soupir lasse, pourquoi elle lui collait aux basques? Plombant sa concentration, de toute manière les cibles mouvantes venaient a manqué, l'homme roula des yeux puis ce laissa tomber assied sur l'étalage. fouillant dans ses poches pour son paquet de clope, s'allumant une cigarette et prenant une premiere bouffé.

Pour ce debarasser de parasite il existait plusieurs methodes. L'une consistait a utiliser des techniques détournés, pour s'enlever un poid de la consicence surement. Mettre des traps, des pieges a rats ou du poisons un peu partout, ce liberant de toutes responsabilités car les indesirables ce piegeront et courerons eux même a leur perte. Par la suite, il existait également la methode forte, dans ce cas si, ce montrer le plus desagreable possible pour que son nouveau parasite, remplacant carole, lui foute la paix. Cela ne devrait pas être trop difficile... M'enfin il existait toujours les ''gros moyens'' , Adios amigos!

Contrairement a ce que vous pouvez pensé, andrew n'avait pas necessairement l'âme d'un tueur. Voir des gens mourir ne le fesait pas broncher ni verser une larme, mais il ne tuait pas inutilement. Si il mettait fin a la pauvre et misérable vie d'un autre individus, c'était surement car il crevait la dale, présentement dans une epicerie, il n'en avait pas vraiment besoin... Puis, ses maux de ventres le rendant encore plus desagreable qu'a l'habitude, il utilisa la methode 2.


- Écoute gamine. Ta vue le jolie cadavre devant l'epicerie? Bah je l'es sacrifier pour entrer ici. Tu veux pas trainer avec moi, et je veux pas des crisettes d'adolescentes. Fou moi la paix.

Il ce laissa tomber en bas de l'étalage, asser haut. Pour finalement ouvrir son sac a dos et commencer a chaparder ce qui representait des denrés non perissables. Ignorant royalement Hope. Non mais pour qui elle le prenait? Comme si il allait taillé une petite jasette sur l'espece humaine, le courage et tout le tralala. Il ce mis a ricanner en pensant a tout cela quand il entendit un coup de feu, très près. Elle avait voulu ce venger? il leva le syeux vers elle, nope, ce n'était pas la tireuse...

- AH PUTAIN DE MERDE CA FAIT MAL UN MAL DE CHIEN!


La douleur venait d ela traversé comme un choque electrique, une balle l'avait traversé dans l'estomach. ne touchant aucun organe vitale, ce qui relevait du miracle. Mais le forcant a tomber au sol, et maintenir d'une main l'hemoragie en serant les dents.

Il n'attendit pas longtemps avant d'avoir visite du tireur fantome. Ou plutot une petite escouade de cinq membres. Des mecs, mal rasé pour la plupars, asser bien batis, portant un ecussons sur leur epaule ''numero 7'' . GÉNIALE! des justiciers amateurs, les mêmes l'ayant foutu a coup de pied au cul de la dernière Havre ou il avait séjourné.


- On fait moins le malin hein? Mitch, garde le en jeux, si il tente n'importe quoi, tu luji fais exploser ses coucougnettes!

Le fameux mitch s'executa en lachant un rire gras. Puis celui semblant le chef s'approcha d'Andrew. Asser du moins pour lui foutre un bon revers du droit.

- Ca fait une éternité je rêve de faire cela hahaha

IL ce secouait la main par la suite et lui foutu un coup de pied la ou la balle l'avait atteint.
Le jeune homme au tatouage pour sa pars, emetait de sbrutis etouffer de douleurs et etait dorenavant recroqueviller au sol dans son sang, un regard glacial posé sur son adversaire.


- C'est...parceque .... il ce mis a cracher du sang et continua ave cun sourire insolent. C'est parceque ta femme a préféré ma grosse bite ?

Le prochain coup de pied l'atteint au visage.
Puis rageur, cleui toujours debout lattrapa par une bonne poigné de ses cheveux blond et lui releva la tete douloureusement pour le regarder droit dans les yeux.


- C'est parceque t'es un sale monstre! Enfoiré, tu vaux pas mieu que ceux qu'on degomme!

Andrew eu un petit rire.

- qu'est-ce qui te fait marer!?
- Ta fait une enorme erreur...


L'homme allait s'esclaffer bruyament, quel erreur? avec ce petit con qu'il croyait mourant sous sa faim, comment pourrai til faire une erreur? Mais les choses s'enchainerent rapidement, Andrew le visage pres du sien lui arracha le nez avec ses dents, puis recracha le bout de chaire plusloin. Le smecs surpris de cet attaque et dégouté ne reagirent pas dans les seconde simpartis. si bien qu'alors que leur boss hurlait comme un porc en ce prenant le visage a deux mains. Le jeune homme saisit le pistolet de celui-ci a sa garde le releva et lui fit exploser le crane. Enfin Mitch tenta d'abattre l'indesirable, mais andrew ce servit du cadavre comme bouclier humain. sxi les deux autres mecs agissaient rapidement, ce serait fini bientot pour l'homme au tatooage. Et il n'aurait même pas fume rune derniere clope avant, le destin est cruel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le gros lot!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le gros lot!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Top 3 des figurines Mordheim et plus gros flop selon vous
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Gonaïves/Gros-Morne, vers la fin d'un calvaire
» Les gros bras(Sybille et Nathan)
» Gros bug lol...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faerun :: En Jeux :: Good Luck :: en Villes-
Sauter vers: