Faerun

Forum RPG avec de multiples Univers
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Andrew Roswell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andrew

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 25/07/2017
Localisation : chez moi

MessageSujet: Andrew Roswell    Jeu 27 Juil - 22:51

Nom et prénom : Andrew Roswell
Age: 29ans
Race: humain
Sexe: masculin
Alignement : Chiant-neutre

Monde d'origine: Goodluck
Monde actuel: GoodLuck

Description de sa personnalité

Avec ses traumatismes multiples, ce personnage est instable. Si nous serions encore dans un monde légèrement civiliser, il serait surement sous médication a vie pour controler ses humeurs brutalement changeante. Il démontre un coter antipathique, avec un coter blasé au premier abord. Il servira ses intérèts avant tout, même si ceux-ci peuvent ce montrer loufoque aux yeux des autres. Il dit ce qu'il pense ouvertement, même si ce qu'il pense est insultant, blessant ou totalement gratuit. Le pouvoir ne l'intéresse pas, rester en vie non plus. Il n'est pas suicidaire, mais est conscient que tout a une fin. Certains peuvent donc l'appeler pessimiste lorsqu'il peut lancer a voix haute lors d'un plan de secours entre survivant ''on vas tous crever de toute facon, surtout toi le gros, ouais c'est a toi que  je parle. Alors autan le faire de manière a ce que je m'emmerde pas ''.  . Agréable personnage me direz vous . il lui arrive, quand on apprend a le connaitre, ou plutot, lorsque vous l'avez endurer asser longtemps pour le connaitre, qu'il laisse eclater de manière violente ses emotions : l'hilarité (ce qui peut ce montrer intimidant ) La rage et...c'est tout?

Il aime créé des malaises, on ne vie qu'une fois après tout, pourquoi ce gèner?

Description physique

comme vous le verrez dans son histoire, il n'a pas ses tatoo faciales et recouvrant une bonne partie de son corps, de sa propre volonté. Un triste souvenir. Mais cela ne le derange pas. Cet apparence particulière intimide souvent, cela l'amuse. Donc son visage est tatooé entièrement, rendant ses traits originaux presque meconnaissable, tel un crâne humain. Sa gorge a subit le même sort, détaille la traché et les os et les muscles qui sont censé être a l'interieur d ela chaire non exposer a l'exterieur. Pusique le travail n'a pas été completer, juste une partie de son torse aura été atteint, le coter droit de la clavicule jusqu'a sa deuxieme paire de côtes, son bras et le dessus de sa paume. outre ces détails extravaguant, c'est un homme mesurant 5'11'', les cheveux mi-longs raides, blond presque blanc. Son iris dévoile un regard claire noisette, prenant parfois des teintes vertes selon les température. rien de bien extraorinaire, ils sont pairs.
une corpulence moyenne, ni trop musclé, ni trop maigre. Un teint pale, ca aussi du a son passé. Il a un visage expressif,il maitrise le haussement de sourcil de manière phénomenal! Coter vestimentaire il porte ce qu'il trouve et qui lui fait. Veston, hoodies, chemise, il s'en moque pas mal. Il ne porte pas de bbijoux, sauf une vieille bague a sa main droite, un souvenir.

Histoire


Les premières années de sa vie sont flous, chaothique, comme l'époque surement.
Les seuls souvenirs qu'il possède de ceux-ci, sont entre le rêve et la réalité. Une jolie jeune femme, mi-vingtaine, blonde, paniquer devant son televiseur par du blabla. surement sa mére, puis elle criait, hysterique, mais les mots ne s'incrustèrent pas dans sa mémoire, juste les cris, avec un homme plutôt stoique. Il jouait avec ses legos sur le tapis du salon, on le forca a s'habiller, ce préparé, ils devaient fuir, mais pourquoi? A 5ans, certains concept nous échappe encore. Il ce souvient avoir pleurer a cause de la tension dans l'air, d'un mauvais virage en voiture, du cri terrorisé de la femme, puis rien.

Mais la suite des évènements, ca, il s'en souviendrait toujours, malgré lui.

C'était le jour du cataclysme en réalité, c'était bel et bien sa famille, la panique dans la banlieu, les gens essayant de fuir, de sauver leurs êtres chers, animaux de compagnies, amis, avait créé un chaos et un désordre qui causa plus de mal que de bien. Un autobus de ville avait heurté de plein fouet la mini fourgonette dans laquelle reposait andrew, bien comfortable dans son siege d'appoint pour enfant. La mort frappa de plein fouet les parents, mais pas lui.

Elle l'avait oublié, dans la situation de l'époque, cela relevait du miracle, mais sachant ce qui allait advenir de lui, cela aurait été préférable qu'il meurt. Dans cette petite ville de St-jerome, près de la gare d'autobus, les mutants devoraient, la populace mourrait, mais des être encore pire rodaient.

Eric Langlois, homme de 45 ans, liberté sous condition, ayant été accusé d'abus sur des mineurs dont son propre fils, ayant passé 10 ans derrière les barreaux, trouva le bambin. Pas une âme charitable voulant sauver l'enfant des décombres, un voisin inquiet, non, c'etait chacun pour soit dans ce temps, aucun regret a piétiné ses amis pour survivre. Alors ce fut lui, Éric, qui mis la main sur le petit andrew.

Les 4 premières années ce ressemblèrent, un cachemard éveillé pour l'enfant. Il était soigné, nourris, avec d'autres jeunes âmes aussi chanceuse que lui, dans le sous sol d'une vieille baraque qui sentait la décomposition et la moisissure. parfois des rats ou des insectes ce complaisant dans l'humidité venaient leur tenir compagnie. La routine était simple: le matin Eric venait voir ses protégés, leur ebouriffaient les cheveux, leur donnaient des vetements propres, puis un baina  chacun qu'il supervisait un peu trop. Ensuite, l'heure du repas, mais vous n'aviez droit qu'au stricte necessaire puisque sortir de la maison devenait dangereux avec tout ces mutants.
Dans la journée, les petits pouvaient s'occuper au sous-sol, ils avaient quelques jouets, savaient que si ils protestaient trop ou pleuraient, ils risquaient d'attirer l'attention des vilains monstres, ou que l'homme les jetteraient dehors a ceux-ci. Il l'avait déja fait et avait forcer les autres a observé.
Pour finir une journée, ils avaient droit a un souper, puis devait aller dormir sur leur couchette improvisé,c rasseuse et peu comfortable. Enfin, il choisissait son préféré parmis les garcons, celui-ci ne revenait pas de la nuit, la passant avec l'homme a l'étage, mais les autres pouvaient bien entendre les hurlements de souffrance et le plaisir de l'être abjecte.
4 ans comme ca. Au fil des années, la nourriture devenait de plus en plus rare, mais aussi les garcons. Eric s'était attaché comme un fou a andrew, qu'il appelait son petit prince noire, a cause de la colere au fond de ses yeux glaciales. Prenant infiniment soin de lui. Alors quand la nourriture venait a manquer, un garcon disparaissait, et surprise, les autres ce retrouvaient a manger un bon ragout de viande pour les jours suivants.  D'aucun ne dit a voix haute ce qu'ils savaient tous : ils venaient de dévoré l'un des leurs.
Après quelques années encore, Andrew ce retrouva seul. agé de 15 ans, devenant ininteressant sexuellement pour l'homme qui commencait a perdre la tête. Ce fut une liberation, mais aussi une enorme source d'anxiété, peut-être que c'est lui qui finirait dans l'assiette prochainement?
Mais la véritée fut tout autre. Éric avait toujours été un homme très religieux et un peu déranger.  Le manque de ressource, les mutants, la guerre, les radiations...le manque de medicamentations a cause de tout ceci également, n'aidait pas son cas. Cela l'enfoncait d'avantage dans sa demence religieuse. Il considerait andrew comme son prince, l'ange de la mort. Et il voulu le prouver, lui offrant de la viande conatminé d'un mutant.

en temps normal, l'adolescent aurait du mourir ou encore vivre les propres mutantions, maintenant contaminé. Mais le malheur continuait de s'en prendre a lui, aucune delivrance ni repis. Il était immunisé a cette contamination. Dans l'ignorance des faits, il  mangeait ses repas sans comprendre la jubilation de son geolier.

Croyant fermement que son pricne était bel et bien l'ange de la mort, dans sa lubie, la torture de ce jeune homme muta. Pendant plusieurs mois, il fut attacher, retenue par des sangles, bayonné pour ne pas l'entendre hurler ou crier, ainsi attirer des indésirables. Puis il ce mis a tattooé le corps presque entier, sans repos, pour que l'exterieur du garcon reflete ce que lui voyait. que tous voient ce qu'il voyait!

Heureusement...
Andrew n'eut jamais été très calme, ni cooperatif.
en grandissant dans ces conditions, il s'etait une personnalité forte désagreable et n'avait toujours attendu que le bon moment pour s'enfuir. alors après plus d'un ans de travail sur ses fameux tattooage, Eric voulut faire observé a son pricne dans un grand miroir de l'étage, ce qui etait advenu de lui, de sa peau si claire et douce. confiant qu'il servait une force superieur et que son ange de la mort ne ce retournerait jamais contre lui, il baissa sa garde et le laissa monter sans entraves.
Alors andrew reussit a prendre l'objet le plus lourd pres de lui et l'assoma, il ne l'avait pas tué.
Il avait même deposer le dit objet pour observer l'homme approchant la soixantaine desormais, avec une drole de fascination. Il lui avait fait subit tan de supplice, qu'il serait dommage qu'il s'en sorte si facilement. Alors l'adolescente l'attacha a uen chaise solidement avec les sangles et menottes. puis , après quelques reflexions sur comment activer la cuisiniere, attendis que son ''protecteur'' et ''servant', revienne a lui.

Puis il decoupa dans sa chaire, encore et encore, alors qu'il etait conscient et le forca a le regarder tandis qu'il fesait cuire cette dernière et la devorait.

- Ta un gout de merde, tiens goute!
il lui en foutu dans la gueule tandis que Eric s'aigosillait.
Andrew garda vivant son geolier pendant des semaines, ce nourissant et apprenant en même temps comment utiliser le 3/4 des appareils de la demeure. Il trouver la réserve de balle, une enorme réserve! ainsi qu'une arme de chasse, un 12. Il ce prathiqua durant ses moments a tirés sur les mutants passant pas loin de la maison, continuant ainsi de ce nourrir. C'est a ses 20 ans qu'il quitta sa prison, en foutant le feu a la vieille baraque.

Et depuis 9 ans maintenant, l'homme garda son caractère désagreable, le smarques de sons ejour dans cet enfer. survis par lui même, ce disant que si il avait survecu a ce cauchemard, l'apocalypse serait une broutille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nékoe
Admin
avatar

Messages : 475
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 26
Localisation : somewhere close to you *.*

MessageSujet: Re: Andrew Roswell    Lun 31 Juil - 20:06

Oh tres bien, accepté!

_________________
you're the antidote, for solitude
injected in my veins
may the touch of your hand, forever be
my therapy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Andrew Roswell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Signature de contrat - Andrew Brunette
» Andrew Kirke (Gryffondor)
» [Février] Taeyang Andrew
» Roswell 1947
» Andrew Takayama [Finie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faerun :: Avant de Commencer :: Dossiers des Personnages :: Pour GoodLuck-
Sauter vers: