Faerun

Forum RPG avec de multiples Univers
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ne me tuer pas svp?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nékoe
Admin
avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 25
Localisation : somewhere close to you *.*

MessageSujet: Ne me tuer pas svp?   Lun 17 Juil - 20:33

Les Sodas!
Je ne crois pas connaitre quelque chose de mieu, ou plutot qui m'aide a carburer et passer a travers la journée. Biensur, c'etait pleind e calorie vide et la quantitée de sucre dans chaque canette etait incroyable, mais je les adorais, impossible de m'en passer. Pour certains c'etait la cigarette, moi c'etait le soda.
Je deambulais sur un chemin devenant familier, je vivais dans cette petite banlieu paisible depuis 12 jours, je savais que bientot je devrais pacter bagage et me trouver une autre cachette.
Est-ce que tout ces changements m'importunaient? Pas vraiment, je crois que je m'y suis fais, c'est tout. Mais regarder derriere mon epaule pour être sur de ne pas être suivis par les chiens de garde du conseil galactique ou pire...ca, ca me deplait.

De bonne humeur, je me mis a trotinner presque, de toute facon l'hotel ou je residais etait a deux pattés de maisons, a peine. J'avais hate de retourner a ma partit de witcher, j'essayais dernierement de completer le jeux a 100%, mais ma dernière petites inventions ma pris beaucoup de temps pour ce loisir, je devrais y remedier.


Des coups de feus...

trois coups de feus firent bondir mon coeur dans ma poitrine, j'eu peur qu'il ne s'echappe de ma cage thoracique et passe a travers mon hoodie. Mon deambulage innocent fut freiner, tandis que j'ouvrais grand les yeux, avalant ma salive, enfin le peu qu'il me restait, ma gorge etant devenu seche. Je voyais une foule appeuré quitté l'hotel en question, je n'avaios pas a me demander ce qui ce passait ou qui etait responsable de tout ce rafuge. le gouvernement ce montrerait plus discret et ne mettrait pas volontairement des civils en danger, n'est-ce pas?

Ca ne pouvait être que ces vilains bandits qui en avaient apres moi pour les avoirs flouer.
Je fit un mouvement circulaire sur mes talons pour me retourner, leur offrir mon dos, puis remonter ma capuche sur ma tete. en m'eloignant docuement ne voulant pas paraitre supsecte, je feignit une demangeaisons sur mon poignet gauche, alors qu'en vérité,mes doigts pianotaient deja sur l'ecran holographique de mon inseperable ordinateur-brassard. une autre invention de mon crut.

PROTOCOLE D'URGENCE ENCLENCHÉ


Je ne sais pas a quel vitesses mes doigts s'activaient sur ce clavier invisible, mais j'aurai pus avoir une amende pour exces de vitesse. Pas comem mes pieds qui refusaient de coopéré, toujours la peur au ventre, j'avais du mal a bouger le reste de mon corps. J'entendais pourtant totu les bruits derrières, on me cherchait surement dans la foule. Aller nekoe! secoue toi , pas le temps d'avoir peur...bon enfin, le protocole était terminé, ils ne trouveraient jamais rien dans l'ordinateur laisser dans ma chambre, tout venait de griller. Avec un peu de chance le bruit aurait attirer leur attention egalement.

Mais mon travail ne s'arretait pas la. Si il savait ou je residais, posait quelques questions par ci par la, a savoir qui residait en hermite dans cette chambre de luxe, ils auraient bientot a description physique, chose qu'ils n'avaient pas jusque la. et je portais?...merde, mon eternel hoodie et une jupe plissé m'arrivant au genoux, je devrais refair ema garde robe je serais reconnaissable, un peu trop.

Je devais reflechir rapidement et me faire un plan. Pas le temps de me créé uen nouvel identité dans ma puce-passeport et de prendr eune navette pour ailleur, ils surveillaient probablement deja ces issues et les cameras de sécurités. Oui je pourrais els piraters mais le risque serait trop grand , je devais laisser retomber la poussier, un tantinet du moins.

Une idée traversa ma tête et je me mis a faire de nouvel recherche, illegalement, dans els banque de donnés gouvernementale, alors que me spieds commencaient enfin a avoir uen cadence plus soutenue et m'amenerent pres d'une cremerie. j'entra sans meme remarquer le decor, et m'installa le plus possible hros de vue. Une fois assise, je pris mon sac a dos en forme de chaton, en sortis une oeillere bleuté, l'accrocha a mon oreilel droite, et la connecta a mon poignet. parfait.

Pas lui, non, non, ohh non pas elle! suivant, peut-être...oh et qu'est-ce que c'est que ca?
J'avais les sourcils bien haut, alors que j'observais les dossiers afficher sur mon oeillere. hummm....il semblait avoir le profil que je recherchais, ce serait un bon plan de secours. Bon, maintenant trouvons ou il reside.

Tandis que je mettais mon plan B en route, et recueillait le plus d'information possible, mon esprit sembla avoir deja oublier les mots: EXTRÈMEMENT DANGEREUX , a son propos. mais Bon, c'etait surement une ''reference bidon''. Après tout je suis recherche et reocnnu pour etre armé et dangereuse...moi?

Quelques secondes s'ecoulerent encore, j'eus le temps de modifier ma puce-passeport, me restait plus qu'a utiliser le dementeleur de particule le plus proche, pardon, le teleporteur, faire scanner ma puce et me rendre cher cet individus. j'avais besoin d'un garde du corps, et c'est ce que j'allais trouver. enfin , oui? J'ai tout es credits a ma disposition, je suis pas doué en relation sociale mais bon si je propose un boulot rénuméré pourquoi la personne refuserait? haaa les gens etaient trop compliquer comparé aux emachines.

Encore quelques petits détails, puis je ferme mon ordinateur, range mon oeillere dans monsac, et je repris la route. Soudaionement mon aps etait plus rapide, plus empressé? surement du a totue l'agitation, en sortant de la cremerie, je remarquais qu'il y avait maintenant des vehicules officiels devant l'hotel ...y avait il eu une fusillade? des victimes? a cet idée mon coeur ce serra et uen douleur dans monv entre naquit. suis-je responsable? si des gens sont mort ou blessé car ils me recherches...cest mieu que je me livre?

Je ne suis pas prête a mourir...mais je ne veux pas que quelqu'un soit blessé a cause de moi.

retenant la peine s'exprimant dans mes yeux comme deux petits robinets defectueux, je pus rejoindre la cabine de dematerialisation. J'entra, fit scanner ma puce. Une voix electronique em salua alors.

Machine : Bienvenue Madame Eleonaure Beachamps, quel destination voudriez-vous atteindre aujourd'hui?
Nekoe : bonjour, eum ...

Je me remis en tete l'adresse exacte. puis essuya rageuse quelques larmes.

Nekoe: au coin de Washington et Chevalier, silvouplait.
Machine : Parfait. le processus commence immediatement, silvouplait, retener votre respiration, il n'y aura aucune douleur et cela ne prendra que quelques secondes. Merci de voyager avec notre compagnie, si vous ressentez un quelconque incomfort, veuillez en avertir le service a la clientèle par la suite. Aurevoir, et bonne journée.

La sensation familière d'engourdissement ce fit sentir, puis c'elle de ne plus sentir son corps du tout a mesure que chacune de vos molecule passait d'un endroit a un autre. Après 1minutes voir deux, je psu enfin reprendre mon souffle , respirer normalement et ouvrir la porte de la cabine. Le decor a l'exterieur etait different, evidament, je venais de parcourir quoi, 500km?

Je ne pouvais m'enlever de la tete, tout en empruntant la route qui menerait vers la demeure de mon futur garde du corps, oui, je suis convaincu qu'il accepterait. Mais bon, comme je disais, j'etais dans l'impossibilité, que si le smalfrats avaient un bon hackeur ou technicien informathique, ils pourraient hacker les systems de camera et de reconaissance des cabines de demolecularisation. Ma respiraitond evint plus saccadé, okay nekoe reprend toi, ca leur rpendrait plusieurs minutes et decouvrir ta destination ensuite, encore quelques minutes, tu as le temps de te rendre a destination, une fois la bas, il y aura quelqu'un pour te protégé, oui, ca va aller.

Mais j'avais encore les yeux trempés, j'accelerais le pas, incapable de me rassurer moi même. Encore quelques mêtres, je me disais, et j'y serais, en sécurité... pas vrai?


Puis en moins de deux je me retrouvais devant...une petite maisonette?
jolie, avec des parterres de fleurs, une porte bleu pale, décoré...j'etais au bon endroit?
Je fis quelques pas vers l'entré, il y avait le petit tapis devant la porte ''WELCOME'' . Le doute commenca a naitre dans mon esprit. Mais il n'y avait qu'une seule facon de savoir si j'etais au bon endroit. Pas de protocole de sécurité, meme pas de serrure retiniene...tout etait...traditionel? a notre epoque c'etait de plus en plus rare. J'ai oublié de regarder l'age de la fiche et c'est devenu un vieu retraité vivant ses jours paisible dans son jardin? Si oui...je n'avais plus aucune chance, ile tait trop tard, on me repererait bientot, question de temps, et poof, plus de nekoe, adieu.

Maitrisant le tremblement de ma main je tourna la poigner, verouiller.
Je ne me decourageais pas pour autan. uen fenetre semblant donenr sur la cuisine, sur el coter de la maison etait entre ouverte, et avec ma petite charpente, je reussis a me glisser a l'interieur pour etre accueillis...

Nekoe: un chiot!! aww tu es trop mignon viens ici, tu veux jouer ? ^^

Le petit animal qui laissa tomber sa balle rouge au sol a ses pattes, m' accueillit en agitant sa queue et lachant un petit japement de joie d'avoir une amie avec qui jouer. Mon visage ce fendit d'un sourire immense, oubliant momentanement mes peurs, mon angoisse...tout fondis, et je deposais mon sac a dos pres de la fenetre avant d eme pencher pour prendre la relique divine, et la lancer a l'animal. Mon nouvel ami plein d'energie ce msia deraper et percuta un petit meuble d'entré, qui s'ecroula avec la plante et son pot, quic e brisa au sol . oops.

Nekoe: oh non!

Je cherchais quelque chose pour nettoyer la gaffe, que le chiot me ramenait sa balle. je lui relanca moins loin, mais oh malheur! Cette fosi ce fut la poubelle et son contenu qui ce vida sur le plancher un peu trop propre, enfin jsuque la. Je dedoubla donc mes efforts avec un brin de panique dans mon regard, pour trouver le placard a balais....sur le chemin de ma quête impossible, je em rendis bien compte que celui vivant ici...devait avoir horreur de la poussiere et des choses qui traines. Et au moment ou je mettais la main sur l'objet tan convoité, je remarqua le soda...la bouteille qui etait sortit sur le comptoir immaculé de la cuisine. ne pouvant resister je me fis un verre. Le chiot me suivant comme un eptit pot de colle adorable.

C'est a ce moment la, que je me fis une reflexions sur cette propreté trop impecable, a moins qu'il avait une femme de menage je ne voyais pas comment un tueur pouvait etre aussi..

Oh ca me revenait la!
EXTREMEMENT DANGEREUX!
J'en echappa mon verre qui ce fracassa au sol rependant son contenu, le chiot bondit vers l'arriere puis tandis les oreilles d'une drole de facon et ce precipita vers la porte d'entré. oh non, les malfrats m'avaient trouver?? j'etais tetanier incapable de bouger, ca y est c'etait terminé pour moi.

_________________
you're the antidote, for solitude
injected in my veins
may the touch of your hand, forever be
my therapy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dakeyras

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 22/02/2013

MessageSujet: Re: Ne me tuer pas svp?   Ven 21 Juil - 21:25

*C'est la dernière fois que j'essaie de tuer quelqu'un avec un triboulet...quel gâchis...*

Il avait accepté un contrat contre un bijoutier qui aimait frauder les personnes vulnérables. Il leur promettait beaucoup d'argent en échange de leur bien les plus précieux et au final il les faisaient battre et gardait leur bijou. Rendu à la bijouterie, il s'était rendu compte qu'il était tellement parti vite lui régler son cas qu'il avait oublié son atiraille à tuer. Il lui avait donc envoyé le triboulet dans la gorge et l'avait fini à coup de vitre brisée des présentoirs cassés.

C'est avec un peu de sang sur lui et un sac de provisions (dont de la nourriture à chiot parce que l'on doit faire attention à ses bêtes là ça l'air..) il retournait tranquille chez lui. Son cellulaire sonna.

-Oui?

-Papa?

-Bonjour mon coeur.

-Je te déranges?

-Non non, j'arrive à la maison là. Le temps de déposer mes achats et je tu vas avoir toute mon attention.



Mais pendant qu'Elena commençait à lui raconter comment elle avait eu du succès dans son cours d'art martiaux, Dakeyras senti son sang se tourner. La porte n'était pas fermée au complet et son chiot s'énervait beaucoup trop à l'intérieur. Était-ce encore ces stupides petits malfaiteurs qui jugeaient qu'il leur volait des contrats? Ou était-ce une personne du gouvernement? Ou mieux....un des patrons de la mafia intergalactique qui avait gâché sa vie il y a plusieurs années? Il en jubliait déjà de joie. Il se mit donc en mode Waylander, se maudissant de ne pas avoir au moins enlever le triboulet de la gorge...il ne pouvait pas vraiment se servir de Sutures comme projectile sur l'intrus!

-Elena, je te rappelle d'accord.

Il eu comme simple réponse un soupir de lassitude et il entendit le déclic.

Il déposa doucement son sac à provisions sur le seuil de la porte et poussa doucement cette dernière , prêt à bondir et à attaquer avec ses mains.

Il fut quelque peu décontenancé en voyant le désordre. Et Sutures qui semblait trop joyeux.

*Il faut que je le sorte plus souvent le pauvre...sa journée s'illumine s'il y a un inconnu dans la maison.*

C'est en entrant dans sa cuisine qu'il vit....une jeune femme? Ni arme, ni armure, un verre brisée à ses pieds et une allure terrorisée, voir même pétrifiée.Elle se semblait pas avoir de bombe sur elle non plus. Il se calma.


-Tu es entrée par infraction chez moi et je sais que tu sais qui je suis. En deux phrases, explique moi ta présence ici et pourquoi tu dois rester en vie?

Il croisa les bras en la fixant de son oeil valide en tentant d'ignorer son chiot qui gambadait de joie à avoir autant d'amis avec qui jouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nékoe
Admin
avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 25
Localisation : somewhere close to you *.*

MessageSujet: Re: Ne me tuer pas svp?   Hier à 21:52

''La porte s'ouvrit, des pas presques silencieux, la silhouette d'un homme ce decoupa, il...n'avait pas du tout l'air content de me voir ici. ''


Ses épaules semblèrent s'abaisser momentanément a la vue du Waylander. au moins ce n'était pas les terroristes qui l'avaient trouvé, quoi que cela ne prendrait pas de temps, ce disait elle.
Mais son soulagement ne fut que de courte duré, ses pupilles ce dilaterent a ses paroles, la menace etait réel, le ''extremement dangereux'' n'avait jamais été une proposition ou encore une exageration idiote du gouvernement. Non, cet homme était la ''real deal''. Comme dirait certains.
elle devait donc trouvé rapidement une raison pour qu'il la laisse en vie? ohlala elle est les itnteractions personnel surtout en cas de crise! La gorge noué, seche elle l'ouvrit pour pronnocner un mot mais cela sembla etre une vague tentative lorsqu'on avait un chat dans la gorge. ses yeux vagabonderent ''subtilement'' vers les sorties de secours possible, elle serait asser rapide pour passer par la fenetre entre ouverte avant qu'il ne l'attrape? La hackeuse ce racla la gorge et...

''c'est la que je les ais vue...je choisis entre deux mals''

de petits points vert ce mirent a ce reflechir dans les fenetres de la maison coquette, et pointaient les deux silhouettes a l'interieur. C,est a ce même moment que Nekoe ce jetta au sol en grimacant car elle avait oublié les eclats de verres sur le sol. elle ce coupa sur les genoux et les coudes, mais rampa en sécurité hors des fenetres avant que les coups de feus ne retentissent.

Une fois dans le couloir hors de vue, elle ce redressa puis alluma son ordinateur fixer a son poignet gauche, pianotant et cherchant quelconque machien ou technologie quis erait utile dans cette demeure. Merde rien , rien rien!

''je desesperais, je commencais a manquer de souffle au fur a mesure que je descendais les marches, je faillis me rompre le coup mais je repris pied. j'avais mal, le coeur au levre, je refusais de mourir et puis...tiens donc!''

Un protocole de sécuritée fesait partit de la demeure. piratant le system en regardant peu ou elle ce dirigeait, elle termina dans un atelier? elle ce cacha derriere un etablis et continuait d'agiter ses doigts magiques encore et encore.

''enfin!!''


trois hommes avaient reussit a pénétré dans la maison par des issues differentes.
C'etait des tueur professionel, engager par les extremistes quelle avait floué... . Il restait uen dizaine a l'exterieur de la baraque, mais ils ne pouvaient deja plus ce glisser a l'interieur aussi aisement, Des panneaux de titanes ce efermaient reocuvrant la maison comme un impermeable. ouff! elle avait eu chaud pensa t'elle.

A l'exterieur cependant...

?: boss! la garce s'est enfermé dans une maison civil, oui des panneaux de..
??: je men balance!! vous allez defoncer cet baraque, faite sla sauté, tué tout ceux qui croisent votre route, mais ramener la moi en vie!! je lui reserve uen surprise a cette petite salope!

Un sourire sadique ce dessina sur le chef des operations : compris boss. Aller les gars! faites moi sauter la deventure au c4!!

Ordre dit, ordre éxécuter aussitot!

''ma tête reposait contre le metal froid de l'établis, alors que je reprenais ma respiration et essayait de clamer le sbattements de mon coeur effrené. J'entendais des bruits de pas a l'etage, quelqu'un dans l'escalier. LE TUEUR ou LES TUEURS? que ce soit lui ou les autres, j'etais mal baré...je devais trouver une solution ''

Le plus subtilement possible, la jeune adulte marcha en petit bonhomme pour ovserver ce qui ce trouvait autour d'elle et..Bingo! elle prit la telecomande désiré dans ses mains, allait fouiller dans son sac a dos, mais merde, l'avait laissé en haut! elle ce maudit. Cela prendrait donc plus de temps. La surdoué ce mis au boulot en reliant un fil au jouet quelle avait dans les mains, modifiants quelques parametres. parfait. alluma l'objet en question puis attendis, en position au cas ou que tout tournerait mal.

Des pas ce rapprochaient, on la cherchait, presumait elle. Nekoe serra les dents puis du bruit d'helice ce fit entendre vers la gauche, arriere de linconnu. Dakeyras, ou un terroriste, peut importe, recue un petit helicopter teleguider en plein dans le front, asser pour distraire le dit personnage pour quelel sapproche et lui balance poufff!! le sac de poison a rat en poudre a la figure! N,en restant pas la elle courut 4 a 4 les escaliers pour remonter en haut, elle devait prendre son sac a dos vite. elle y av ait toujorus un petit revolver en cas de situation crithique, elle ne s'en etait jamais servis mais elle en avait besoin! A peine atteignait elle la derniere marche, qu'une deflagration secoua de maniere violente la demeure, lui fesant perdre pied, une partie du mur a coter des escaliers seffondra...les escaliers avec. De bon reflex lui permis de saccrocher d'une main et de ne pas tomber en bas. mais pour ce remotner ce serait une autre histoire...surtout qu'elle pouvait maintenant voir par la breche ces gens armés jusquazux dents entrés...et un homme au sourire malsain lui faire un clin doeil. Si il n'aurait pas été armé, elle aurait surement lancer une pique, que meme un encephalograme lui renverait l'image de sa tete vide d'imbecile. mais... ce n'etait pas elle qui etait en position de force en ce moment.

''galere...ca y est, je suis foutue! ''

_________________
you're the antidote, for solitude
injected in my veins
may the touch of your hand, forever be
my therapy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ne me tuer pas svp?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ne me tuer pas svp?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kura, un être né pour tuer... [Validé]
» Tuer Mordirith (trait Bravoure) (Reporter)
» Tuer sans faire de bruit, facile non ? (PV Alya Sai)
» Omar m'a tuer
» L'alcool peut tuer et une envie de pipi sauver une vie...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faerun :: En Jeux :: Tomorrow :: Planètes métropole-
Sauter vers: