Faerun

Forum RPG avec de multiples Univers
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un art obscur à maîtriser [Solo]

Aller en bas 
AuteurMessage
Akoru

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 19/03/2015

MessageSujet: Un art obscur à maîtriser [Solo]   Ven 10 Avr - 14:29

Akoru ouvrit les yeux. Il examina attentivement ses environs. La grotte dans laquelle il se trouvait n’avait pas bougé depuis le moment où il avait décidé de s’y reposer. Il avait déposé son baton à ses côtés avant de s’agenouiller et de se reposer dans cette position. Il décida qu’il était temps d’y aller. Il se releva, prit son baton et bu un peu d’eau à la gourde qui pendait à sa ceinture. Il sortit de la grotte et fit quelques pas dans la neige. Ici, peu importe la température, il y avait toujours de la neige. Le soleil n’allait pas tarder à se coucher. Au loin, il pouvait apercevoir une grande cité. Un fermier lui avait dit qu’il s’agissait de Vendeaume, une grande ville fortifiée. Cela faisait maintenant quelques jours qu’Akoru était parti en quête d’autres mages noirs.

Quelques jours plus tôt, alors qu’il prenait un verre dans une auberge et essayait de demander au patron s’il savait quelque chose sur les mages des Jarls aux alentours, il surprit une conversation intéressante. Un Khajiit à la fourrure blonde et tachetée de pois marrons discutait avec une autre Khajiit, entièrement brune celle-ci. Il tenait une choppe remplie de bière d’une main et faisait de grands gestes de l’autre, imitant un quelconque combat.

-Alors vois-tu, ni une ni deux, je pris mon courage (et mon épée) à deux mains et je terrassai le squelette devant moi. Mais j’apercevais déjà deux autres de ces viles créatures s’approcher de moi !

- Ça ne doit pas être trop difficile de combattre des morts non ? Le taquina la Khajiit brune.

- Je t’ai dit qu’ils étaient revenus à la vie !

- Ou bien tu avais peut-être un peu trop bu non? Les squelettes ne marchent pas, tu le sais très bien.

- Laisse-moi raconter mon histoire ! Je te garantis que je les ai vus marcher vers moi, comme je te vois assise devant moi ! Bon, où en étais-je ?

- Tu venais de tuer un mort et apparemment, tu t’apprêtais à de nouveau martyriser deux autres cadavres. Je me demande si leurs familles seraient d’accord d’ailleurs. On pouvait lire sa malice dans les yeux de la Khajiit.

- Tu es vraiment irrattrapable ! Donc, je fonce vers le premier, armé d’un arc et je le découpe avant qu’il ne puisse tirer une seule flèche. Le deuxième continuant de s’approcher de moi, il portait un bouclier en bois et une épée. Je pare donc le premier coup, j’essaye de contourner sa défense, lorsque j’entends soudain un sifflement dans mon dos et éclat juste à côté de ma tête. Je me retourne pour voir un homme, il faut toujours que ce soit des humains, tout habillé de noir et qui me jette des stalactites dessus grâce à sa magie de glace. Donc je me jette sur le côté. Je lâche mon épée et sors mes griffes. Joignant les paroles aux actes, le Khajiit sort ses griffes, et renverse un peu de sa bière. Il en profite pour en boire une lampée. La Khajiit le dévore des yeux, il était évident que malgré ses moqueries, elle l’appréciait bien.

Le sorcier s’était discrètement rapproché du couple et sirotait sa bière, écoutant attentivement ce que ce chat racontait. Les squelettes ne devaient pas être de grands adversaires pour avoir été battus par un minou comme ça. Par contre, s’il était possible de réanimer des squelettes, il suffirait d’augmenter la puissance pour arriver à quelque chose d’un peu plus puissant. Le Khajiit finit sa gorgée, et continua son histoire.

- Je sortis donc mes griffes et je me jetai sur le squelette, la rapidité était mon alliée car le mage noir n’était pas très précis. Je montai sur le bouclier et me propulsait en l’air, j’agrippai le crâne du squelette et l’arrachai de sa colonne vertébrale. Celui-ci se disloqua et s’effondra dans la neige. J’atterri sur un rocher avoisinant et fixai le mage. Celui-ci ne pouvant apparemment plus utiliser sa magie décida de s’enfuir. N’écoutant que ma mansuétude, je le laissai partir.

-Tu es sûr qu’il s’agit de mansuétude et pas plutôt de couardise ?

-Très drôle ! Tu sais très bien que je ne suis que rarement apeuré. Tu veux un autre verre ?

-Hmmmm, est-ce que ce verre est accompagné aussi d’une histoire ? Parce qu’il faudrait peut-être songer à aller dormir, non ? La caravane reprend la route tôt demain.

Le sorcier ne tirerait rien de plus intéressant de cette discussion, il se leva et sortit de l’auberge.

Le Khajiit avait parlé de neige, et «  à moins d’être alpiniste, les seules neiges qui sont présentes sont un peu plus au sud d’ici, vers Vendeaume » lui avait dit le fermier qu’il avait interrogé. Akoru voyageait à pied, peut-être irait-il plus vite avec un cheval ? Mais il faudrait pour ça qu’il en trouve un. Vivant ou mort… Cette idée le fit sourire. Il reprit son chemin sur le flan de montagne enneigé, décidé à trouver ces nécromanciens. Il s’était renseigné sur les mages de ce continent et apparemment, ils avaient aussi rejeté ce type de magie. Mais c’était la peur qui dictait ce comportement, et Akoru n’avait pas peur, bien au contraire, il était plus qu’impatient de maîtriser ce pouvoir. Sur sa route, il s’entrainait à lancer de petits sorts pour augmenter sa maîtrise et sa précision, il chassait les petits mammifères qu’il rencontrait, et s’en nourrissait. Il n’avait pas besoin de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akoru

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 19/03/2015

MessageSujet: Re: Un art obscur à maîtriser [Solo]   Mar 19 Mai - 16:44

Gonos était debout, face à sa tablette. Il s’agissait d’une petite table en malachite. La flamme de sa bougie créait des reflets verdâtres sur les runes que portait la tablette. Aux quatre coins de la table se trouvaient d’autres bougies, qu’il prit soin d’allumer lentement. Il déposa un parchemin et une petite pierre rose pâle sur la table. Il avait demandé à ses servants de ne pas le déranger. Il avait fini sa journée par former les novices à l’initiation de l’art de la magie. Plus tard, il leur apprendrait la magie noire, de destruction et la nécromancie. Ceux qui ne survivraient pas à ces enseignements lui serviraient pour l’éternité. L’éternité. Son but inaccessible pour l’instant. Il avait déjà parcouru de nombreux ouvrages et parlé à de nombreux érudits. Bien évidemment, il n’avait jamais révélé son identité. Au final, il était arrivé à la conclusion qu’il ne pouvait pour l’instant pas atteindre cette immortalité tant désirée. Par contre, ses pouvoirs pourraient lui permettre de s’élever au-dessus des autres.

Il déposa la gemme spirituelle sur une extrémité de la table, juste ne contact avec le bord d’une des runes. Ensuite, il déplia le parchemin, pris un morceau de charbon de bois en main et commença délicatement à dessiner les runes ancestrales qu’il avait appris. Une fois fini, il se leva de son tabouret en bois et se positionna devant sa tablette. Il tendit la main au-dessus des objets et une lumière violette apparut dans sa main. La sphère violette commença à descendre lentement vers le parchemin. La gemme s’était mise à étinceler et à vibrer, les runes s’étaient éclairées sur la tablette et illuminaient la pièce d’une grande lumière verte qui dessinait d’innombrables ombres sur les murs de la pièce. Après quelques secondes, la sphère violette disparut, les runes s’éteignirent et le calme revint dans la pièce. La gemme était restée rose, mais était sombre. Le mage prit le parchemin en main et le roula avant de l’attacher avec les autres qu’il portait attachés en bandoulière. Il était toujours utile d’avoir accès à de tels sorts.

Il se retourna et se dirigea vers un miroir suspendu de l’autre côté de la pièce. Son bureau n’était pas très grand et lui servait aussi de chambre lorsqu’il avait besoin de se reposer rapidement. Il y avait deux étagères remplies de livres en tous genre, la tablette d’enchantement, un miroir, une bassine d’eau et un lit. Après avoir vérifié que sa tenue était toujours bien en place, parce que l’apparence jouait beaucoup dans son charisme, il se dirigea vers la porte en bois. Il l’ouvrit et arriva dans le hall principal de son école. Deux gardes étaient en permanence devant sa porte, empêchant quiconque de le déranger lorsqu’il souhaitait ne pas l’être. Son école avait été creusée dans la montagne et la lumière du jour n’y arrivait jamais. Des torches étaient suspendues à intervalles réguliers dans les pièces et les couloirs. Le hall principal contenait les tables où ils partageaient leurs repas et les lits des novices. En plus de la chambre de leur Maître, cinq couloirs débouchaient dans cette pièce. L’un d’eux menait vers l’entrée de leur base. L’un menait vers la bibliothèque, un autre vers les salles d’entraînements et des armes, un troisième débouchait dans la salle des bains et finalement, le dernier amenait vers le dortoir des initiés et des adeptes.

Cela faisait maintenant quelques années que les premiers adeptes avaient fini leur formation. Par contre, Gonos faisait tout pour que cette école ne soit connue de personne. Les novices qui arrivaient ici étaient souvent des adolescents orphelins trop vieux pour l’orphelinat et trop jeune pour se battre dans l’armée ou comme bandits. Ici, le Maître donnait un sens à leur vie, il leur offrait un but.
Alors qu’il s’apprêtait à s’asseoir à table, pour discuter avec quelques nouvelles recrues, des bruits de pas retentirent dans le couloir. Un homme chauve, la trentaine, portant la robe noire de leur école avec une tête de mort verte dont un serpent violet sortait de la bouche, arriva dans la salle.

-Maître, deux apprentis sont partis, ils disent vouloir écarter un gêneur et s’entraîner un peu. Je leur ai dit de rester discrets ! Pardonnez-moi Maître !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un art obscur à maîtriser [Solo]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rosgann l'Obscur
» présentation Bob Solo [Validée]
» Et si Obi-Wan était passé du Côté Obscur ?
» Chasse de chasseur de renards (C, solo)
» Rompre la solitude (Solo acquisition Kuchiyose)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faerun :: En Jeux :: Atlantide-
Sauter vers: