Faerun

Forum RPG avec de multiples Univers
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Moment de solitude [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Dorian

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 21/02/2013
Age : 26
Localisation : Saint-jérome

MessageSujet: Re: Moment de solitude [Libre]   Sam 4 Juil - 19:51

Il l'écoutait ce plaindre, ce qu'il considerait être son simple ''merci''. Roulant des yeux et haussant les épaules. Ses crocs le brulait, et si les oreilles de sa compagne étaient aiguisé, son odorat pour le sang l'était plus encore. Il avait remarqué la présence de proies potentiel. Le rythme des coeurs battant créait un tempo et il comptait bien executer la danse macabre, sans faire un seul faux pas.

Sa nonchalence avait été bien vite remplacer,  se syeux brillaient d'une nouvelle intencité, ayant passé du peridot au jaune vif. Il sembla même emettre un grognement rauque de sa gorge.

Dorian était un Prédateur.

Il entendit les mouvements du chat, l'arc deployer, la corde tendue, au cas ou elle devrait ce battre... Comme si il desirait avoir une cavalière! C'etait sa piste, tout le monde étaient à leur place, Dorian coller contre une parois, dos a l'entré d'ou viendraient les hommes. Ce niveau de concentration et de serieu comapré aux evenements les précédents semblaient tout nouveau, mais c'est ainsi qu'il était. ...

Les pas stopperent, et semblerent s'eloigner, un tour de garde?
Cette reflexion arracha un sourire carnassier a dorian, il s'accroupis et passa dans l'ouverture, rapide, furtif...
il n'y eut plus un son durant un moment.

Ensuite Dorian revint, ne prenant pas la peine d'essuyer le sang sur se slevres et qui lui coulait sur le menton, il ajustait cependant ses vetements froisser. Et regarda le Minet.

- Je crois que tu devrais voir ca chaton, cet endroit est surprenant! Oh et il y en a encore 2 plus loin, je vais les rattraper. Ce n'etait qu'un pas de 2 avant la valse et...

Il ce rend compte a qui il parle roule les yeux et gronde agacer.

- Tu peux rien comprendre j'oubliais! aller grouille sinon je te tire par ton collet! ... très bien, ferme la, ils te detecteront sinon

Il soupira s'approcha, et souleva la kajiit comem si elle pesait rien, ce fouant de sa resistance, la trainant sur son epaule, comme un sac de pomme de terre. Et penetra plus amplement dans la grotte. Les parois humides et rocheuse laisserent soudainement place a une enorme voute, des colonnes de pierre, des portes a mecanisme que le vampire n'avait jamais vu ressemblant a deux paires de griffes ce touchant. L'architecture des lieux n'etaient en rien a ce qu'il avait deja vu...c'etait.. ca lui enlevait le smots de la bouche et ca ne semblait aovir aucune fin, comme un labyrinthe. Il al deposa dos a une colonne en faisant attention de fair ele moins de bruit possible.
Puis pointa d'un doig, semi accroupis par dessus le chat, des silhouettes recourber, etrange, malingre.

- Leur sang est extraordinaire! on dirait des elfes hideux, ils ont l'air aveugle...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silence



Messages : 72
Date d'inscription : 17/04/2014

MessageSujet: Re: Moment de solitude [Libre]   Jeu 9 Juil - 18:36

Finalement, le garde ne se rendit jamais jusqu'à eux et tourna les talons avant de les apercevoir. Le vampire ne se fit pas prier pour profiter de cette occasion et disparut un bon moment de sa vue où seul un bruit lugubre de succion se faisait entendre. Ayant comprit sa complète inutilité, la féline profita de ce moment pour ranger son arc et sa flèche, finalement inutile pour l'instant et se redressa lentement. Sa tête lui tournait et la Dagi-rath dû se tenir à l'aide de la paroi. La perte de sang avait été trop énorme pour ne plus en ressentir les effets malgré le sang vampirique. Jo' passa une main sur sa blessure à l'abdomen et constata qu'il n'y avait qu'une simple cicatrice en guise de vestige. Même un médecin n'aurait pu faire mieux.  Seul le sang séché, le poil arraché et son armure de cuire démontrait qu'elle fut victime d'une attaque ou d'un piège. Dans tout les cas, il faudra que la Khajiit change d'armure le plus rapidement possible, dans le prochain village.

L'être immortel revint, l'air un peu plus rassasié. Mais la faim le tenaillait. Cela se voyait encore dans son regard. Jo'Elarri remarqua à peine ses canines et son menton couvert de sang. En outre, ce dernier semblait avoir découvert un truc vraiment intéressant et avant même qu'elle assimile ce qu'il dit, elle se retrouve déjà en mode ''Sac de patate'' sur son épaule
.

«...»

Le souffle légèrement coupé par le manque de délicatesse du Vampire elle choisit finalement de ne rien dire et de pousser qu'un profond soupir de mécontentement. Par chance, la ballade ne fut pas bien longue et bientôt, l'homme la déposa -avec plus de délicatesse cette fois-ci- contre la paroi rocheuse. La grotte sombre et humide faisait maintenant place à une immense voûte aux structures complexes au embranchements aussi magnifiques que terrifiantes. L'oeil observateur, Jo' analysa rapidement les environs et découvrit au même moment où le vampire le lui indiquait les deux êtres recourbés.

La Dagi-Rath n'en croyait pas ses yeux. On avait pourtant déclaré cette race éteinte ! Anéantie par les Nordiques, ils furent retranchés dans les montagnes. Mais il restait si peu de représentant de la race qu'on les croyaient éteint. Avant que le Vampire ne s'éloigne d'elle, la Khajiit lui saisit solidement le bras et fit bouger ses lèvres sans qu'aucun son n'en sorte :


«Très dangereux»

Pouvait-il lire sur ses lèvres. Puis, sans attendre, la féline sortie à nouveau son arc et une flèche et la mit en joue. Ces deux créatures étaient loin d'être comme les humains normaux... Allait-il prendre cette avertissement en compte ou n'en faire qu'à sa petite tête ? Afin d'accentuer l'effet de surprise, la féline laissa au Vampire le loisir de commencer l'attaque. Il lui sera plus aisé de le supporter par la suite.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 21/02/2013
Age : 26
Localisation : Saint-jérome

MessageSujet: Re: Moment de solitude [Libre]   Ven 10 Juil - 15:54

Diantre! on pouvait jamais s'amuser avec elle? C'était une chat-bajoie! Il avait bien lut le mot sur ses lèvres, cela lui procura un large sourire. Il voulait ce defouler, il voulait en découdre, les rythmes des coeurs battant, les tambours, le sang battant ses propres tempes, stimuler par son casse croute, il était déjà ailleur, sa tête a des années lumieres.
L'imprudent et très sur de lui dorian, sortit de sa cachette et ouvrit le sbras de chaque coter de son corps, son sourire s'elagrissant d'une oreille a une autre, revelant ses crocs.
Il soupira de bonheur, ce bruit plus les pas sur le sol faisant : PLOC PLOC PLOC .... attirèrent bien plus l'attention des Falmers qu'il soit a découvert.


Le bruit...
Tandis que Dorian les trouvaient ridicul, aveugle..
Une fleche siffla a son oreille, un falmer s'étant deplier avait encocher une autre fleche. Celui la, le vampire ne l'avait pas vu venir.
mais son sourire ne s'effaca pas! Ne pouvant plus compter sur sa dematerialisation, comme il l'avait remarqué plutot, il attendis que l'Archer semble près avant de bouger. au même moment, un Falmer dissimuler et rasant le mur de gauche lui tomba dessus, ce jettan d'un second etage, pour tomber sur les epaules de l'immortel, l'amenant au sol, et, sans le savoir, l'ayant sauver du prochain projectile.

Le bruit de la bagarre attirait bientot 4 autres elfes, ont ne les voyaient pas encore, mais leur pas raisonnaient beaucoup plus loin, venant en renfort contre l'intrus. ne semblant pas avoir remarquer la présence du chat. Celui qui s'était jetté sur dorian lui enfonca profondement uen dague entre 2 cotes, le Vampire gronda de rage, ses yeux s'illuminère de rage et il s'arracha lui même le poignard pour bientot egorgé la cérature. Le falmer s'effodnra dans de sbruits de gargouillements dégoutant, créant une mare de sang et arosant son assassin au passage. Le vampire s'essuya le visage d'une main qu'il lecha, trouvant que c'etait un vrai gachis!

Mis la fête ne faisait que commencer!
A peine avait-il eu le temps de dire OUFF! et de ce rendre compte de la douleur de sa blessure, surment pousser par l'adrenaline dorenavant, l'homme ne ce rendait pas comtoe de la gravité de c'elle-ci. Que l'archer s'était rapprocher, la fleche le manqua de peu, Dorian fit une roulade, passa derriere un seconde colonne. Puis observa, son adversaire était une etage plus haut, il pourrait grimper sur le coffre a confection étrange pour l'atteindr,e mais ce serait un court moment de vulnérabilité. Il jetta a l'endroit ou était cacher le chat. un bref instant il ce dit qu'il laisserait les archer s'entre tuer et ils s'occuperont du groupe en chemin...leur coeur battant la chamade le rendait fou...

Si bien que l'homme laissa bien L'archer de coter pour pénétré a l'interieur de la construction, pour faire face a ses 4 nouveaux amis et repas.
Une seconde pensé, tandis qu'il désermais le premier et l'utilisait comme bouclier humain contre le deuxieme,  rapide,  nebuleuse, a propos d'un détail qui lui échappait, qui clochait. Mais il n'avait pas le temps d'y penser . Dès que son bouclier rendis l'âme, ne pouvant pas boire le sand des morts, il profita que son adversaire ait son épée longue coincer dans sa cage thoracique pour le désarmer d'un coup de botte et l'envoyer rouler contre les deux autres, lancant le corps sur eux pour les assomer au mieu et les faires tomber. Il put, malgré l'étroit corridor, envoya d'un coup de pied les armes plus loin...et ce fut un festin...


La braise qu'il avala était extatique et laissait son corps stimuler par des vices et délices interdits. Ce sang était d'une rare qualité? ou c'était les champignons étrange formant l'alimentation des falmers qui le rendait si euphorique? Il riait, amusé,  cette force dans les vienes, repus, environ 8 litre de sang plustard. Et c'est quand il revint sur ses pas, bercé par les effets de ce sang divin. la tête légère,  le soreiles bourdonnantes, car des abeilles volaient autour de lui n'est-ce pas? elle voulait voler la cire de ses oreilles, et il les chassait mais elels revenaient toujours, ses mains passant a travers c'elles-ci. Ce monde etait si exasperant! des abeilles qui passaient a travers vos main et voulait utiliser la cire de vos oreilles! non mais, c'est quelles etaient paresseuse!? pas capable de fabriquer leur propre cire? leur reine était en greve ou quoi?

- Non mais dégagez stupide abeilles... en plus vous êtes pas de la bonne couleur, espèce d'imbécile, vous avez oublier votre pyjama de la bonen couleur chez vous,r evenez quand vous serez jaune et noire.. merde..

Et il riait.
Trouvant amusant ces abeilles si dérangeante quelques instants plutot. Il ne vit donc pas, l'affreuse Abeille qui visait son dard , sortit d'un tunnel.
Mais la dites abeilles, aveugles comem les autres, quoi que beaucoup plus grosse,  ne visait pas dorian. Mais un point spécifique de son antre. Un pot contenant du feu, accrocher au bout d'une corde...ha ouii c'est ca qui clochait plutot! pourquoi accrocher du feu au plafond c'est idiot! surtout avec toute cette huiles sur le sol...

- Ha ouii l'huile... Hey oh madame le chat!? ...Allllloooo!??? Quoi, le chata  manger ta langue HAHAHAHAHAH ...merde foutue abeille partez donc..oh oui madame le chat avant j'oublis! Ca sens pas l'eau c'est de l'huile et c'esta arc-enc-eil même quand je le regarde c'est fascinnant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silence



Messages : 72
Date d'inscription : 17/04/2014

MessageSujet: Re: Moment de solitude [Libre]   Sam 11 Juil - 19:16

Dans tous les cas, le danger ne l’effrayait point. Soit, qu’il en soit ainsi. Bientôt, il saura que ces créatures, sont plus dangereuses qu’il n’y parait. L’air suffisant, il s’exposa aux ennemis et il n’en fallut pas plus pour que le premier d’entre eux tire une première flèche, le ratant de peu. La féline esquissa un sourire. Enfin, il allait connaitre les conséquences de son imprudence. Mais elle se ravisa rapidement car l’Immortel ne cessa de sourire effrontément tandis que d’autres Falmers se découvraient, l’un d’eux se jetant sur lui. En un instant, il était difficile d’y distinguer quoique ce soit et bien que le vampire semblait s’en sortir, Jo’, l’arc bandé, ne tira pas. Les mouvements étaient trop rapides que pour offrir une cible de choix. Si c’était pour qu’on la découvre, aussi bien éliminer une cible par le fait même. Cependant… son regard s’éleva sur le second étage. Il y avait toujours cet archer qui ratait de peu son compagnon de circonstance. Par ailleurs, ce dernier, trop concentré sur le Vampire, ne bougeait que très peu.

La Khajiit leva l’arc et de la pointe de la flèche visa le torse de l’Elfe lugubre. Les bruits de bataille se firent de moins en moins présents, mais ce n’était point le temps de voir ce qu’il se passait. La femme inspira, expira. Inspira à nouveau, retint son souffle et décocha la flèche qui transperça avec un bruit étouffé le sternum du Falmer. Ce dernier, sous le choc, libéra sa dernière flèche qui, dévié par le coup, alla se ficher dans une lampe.


«Eh merde…»

Des braises tombèrent aux pieds du Vampire. Ce dernier ayant un comportement légèrement dérangé. Était-ce dû à la grande quantité de sang ingurgité ou parce que celui des Falmers étaient différent des simples humains ? Quoiqu’il en soit, à peine les braises touchèrent le sol que ce dernier s’enflamma, encerclant l’Immortel et lui léchant les pieds et pantalon. Pourquoi ne réagissait-il pas ? Même pour elle, avec sa fourrure, s’aventurer dans les flammes était dangereux ! Et ce que ça puait le poil roussit ! Rageant, devant la non réaction de son compagnon et de ses abeilles, la Dagi-Rath  jeta son arc au sol et poussé par une force et une adrénaline qui lui était inconnu jusqu’à présent traversa les flammes à une vitesse incroyable. Une vitesse qui la surprit elle-même. Qu’est-ce que c’était enivrant ! Au passage, elle attrapa le collet du Vampire et une fois hors des flammes, le jeta au sol.

«Voilà ! Elles sont en train de cramés vos abeilles ! Non mais vous allez pas bien !»

La féline le giffla violement. Peut-être un peu trop fort d’ailleurs. Qu’est-ce qui se passait ? D’où venaient cette force, cette vitesse et cette adrénaline ? C’était donc ça, les «fameux» effets secondaires du sang vampirique ?  C’était incroyablement bien ! Son regard quitta sa main et revint vers l’Immortel au sol devant elle. On aurait dit un homme qui aurait pris le verre de trop lors d’une soirée bien arrosée.

«Pfftt… »

Il ne servait à rien d’avancer plus. Dans l’état dans lequel l’homme se trouvait, il n’y avait pas grand-chose à faire outre attendre que les effets passent. Jo’Elarri  s’assied face à lui et s’aperçu enfin de sa blessure à l’abdomen. Soupirant bruyamment, la féline se releva, alla chercher son arc et sa flèche jeté un peu plus tôt. Elle plaça la pointe métallique de la flèche dans les flammes et lorsqu’elle lui sembla bien chaude, cette dernière s’approcha de l’être immortel :

«Ça risque de brûler un peu, mais vu votre état, je doute que vous vous en souveniez par la suite…»

Sans douceur, elle obligea l’homme à se coucher, releva son vêtement et cautérisa la plaie sans plus de cérémonie. La cicatrice n’était pas très belle, mais pas trop laide non plus. Au moins, il ne saignait plus, ce qui était le plus important pour l’instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 21/02/2013
Age : 26
Localisation : Saint-jérome

MessageSujet: Re: Moment de solitude [Libre]   Sam 11 Juil - 20:36

Tandis que ses abeilles voltigeaient, violette non non c'etait rouge!  il fut surpris de voir ses petites cherie, il avait même nommer la plus petite et fragile, Louise. Oui, Louise avait eu une vie difficil de la larve minuscul délaisser par les ouvriers, jusqua son etat depetit polynesatrice...un peu aroguante dans sona ttitude et voler sous votre nez, mais ca c'était une autre histoire. ah qu'il aimait louise! Mais soudainement louise sembla fondre et le visage du vampire s'horrifia devant ce spectacle! Non, pas louise!!!

- Louise ne fond pas!!! nonnn!!! pas toi aussi Ginger non!! les filles bzzz bzz !!

Ahhh que le sang hallucinogene des Falmer n'aidait pas notre dorian a avoir fier allure en ce moment! La sanguinaire cératur semblait aussi triste que si on aurait abattus son chaton favoris devant ses yeux. Oh parlant de chaton?  Il commenca a realiser qu'il faisait chaud ici! c'est pour cela que ses abeilles avaient fondu? au moins elles n'avaient pas voler TOUTES la cire de ses oreilles. Et elles étaient jolies ses oreilles! Mais soudainement on l'empoigna, le sortant de ce feu d'artifice magnifique! non! les couleurs la chaleur non, pourquoi!?
Le fait de ce faire projeter sur le sol le reveilla legerement, secouer, il devisageait le chat devant lui puis la giffle...ouch!

Pas uen gentille petite giffle non, une giffle batant tout les records! du genre, tu as trompé ta femme avec l'aubergiste et elle t'attend avec une pelle!
Mais cetet giffle, qui meritait une medaille, le forca a porter son attention sur sa compagne d'aventure. Les yeux du  predtauer ce mirend a luire de manière mauvaise, un grondement rauque sortit de sa gorge et il ce releva a la vitesse de l'eclair pour empoigner la kajiit. une main tenant son menton, l'index sur sa joue, il ronronnait presque de bonheur en ce moment. de ce sang chaud et fort coulant dans ces veines, qui la rendait si forte! et c'était le sien!

Il souria de manière cruel, comme une menace, allait-il la tuer? oublier qui elle était et la vider de son sang?
en faites, dorian, stimuler par ce sang, les hallucinogenes et la giffle du tonerre! embrassa avec violence et ferocité son ''amie'' et ''ennemie chiante', puis la relacha et tomba en couinant, ce rendant comtpe de sa blessure. Il ce remis assis. Et ria a gorge deployer.

- HAHAHAHAHA ca brule? tu es sur ca fond pas? mes abeilles ont fondus! Louise, pauvre louise...elle était ma favorite, après toi biensur chaton!

Il était hilare et la laissa faire, bien docile comme si rien ne c'était passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silence



Messages : 72
Date d'inscription : 17/04/2014

MessageSujet: Re: Moment de solitude [Libre]   Mer 15 Juil - 14:04

Eh oui, tel était la triste réalité de Louise. Cette chère Louise qui semblait si chère au Vampire. Louise qui devant le effaré de son ami fondait, tel un métal dans un feu ardent. Les flammes percèrent ses ailes avant qu’elles ne fondent puis, ce furent ses pattes. Ses si belles pattes pour lesquelles elle était reconnue dans toute la ruche. Enfin, son corps puis ses petits organes. Mais à ce point de souffrance, la belle Louise était déjà morte, son regard d’un noir d’encre exprimant la noirceur de sa vie.

Non mais ! Il délirait totalement ce pauvre Immortel ! Des abeilles ? Quelle abeille ? Il hallucinait complètement. Il était clair que ce sang n’était définitivement pas bon pour lui ! Pire que la drogue la plus connu en Skyrim ! Enfin, la gifle semblait l’avoir quelque peu ramené sur terre…C’est ce que croyait la Dagi-Rath, mais c’est que cet homme est plein de surprise ! À peine venait-elle de faire bien chauffer la pointe de la flèche que ce dernier l’empoigna solidement. Son cœur manqua évidement un bon. Drogué et frustré par sa gifle, allait-il la jeté dans les flammes ? La vidé de son sang ? Les idées eurent à peine le temps de lui effleuré l’esprit que le Vampire lui plaqua les lèvres contre les siennes. Complètement dément oui ! Jo’ Elarri le repoussa au même moment que ce dernier se retira, l’aidant à tomber au sol. Aussi elle lui avait appliqué avec beaucoup plus de détermination et d’entrain la pointe fumante sur son abdomen :


«Souffre donc un peu toi ! Tes idées vont peut-être te revenir plus vite !»

Le ton était sec et désagréable. Mais vue le triste état de son compagnon de circonstance, peut-être n’en avait-il rien observé. La plaie cautérisée, la  Khajiit abandonna l’immortel et fouilla les cadavres. Quelques pièces d’or – on ne dit jamais non!- , un arc qui n’était ni meilleur, ni pire que le sien, quelques flèches – oh oui ! Jo’ n’en avait presque plus !-, des armures inintéressantes et trois dagues.

Certaines d’entre elles,  avaient d’étranges courbures et sillages. Une semblait même enchantée. Malgré ses griffes, la Khajiit pourrait bien les tester histoire de connaitre leur efficacité envers les ennemis auquel cas, elle n’aura qu’à les revendre une fois en ville.  Enfin, elle glissa le tout dans son sac.


«Aller ! Avec tout ce que tu as bu, ton corps devrait être réparé non ? »

Impatience dans le timbre de la voix. Jo’ Elarri avait vraiment hâte de quitter cet endroit maudit. Cependant… avant de poursuivre, il y avait un coffre à crocheté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 21/02/2013
Age : 26
Localisation : Saint-jérome

MessageSujet: Re: Moment de solitude [Libre]   Dim 26 Juil - 0:41

Pour souffrir, il souffrit.
Le sang hallucinogènes des Falmers , lui renvoyait un chat plus haut que 3 étages d'une maison, avec du feu plein les mains ayant touché sa poitrine et dévorés les restes de ses chères abeilles. Il ne put retenir un hurlement de douleur, strident ce cri raisona en echo dans l'immense voute sous-terraine et il crut même, qu'une autre perosnne souffrait. Il ce mis alors a déliré a voix hautes, tentant de faire la discussion avec ce qui n'était alors, que son echoe. Le vampire ce mis rapidement en colère contre l'impolis personnage lui renvoyant ses questions et raisonements. son hypothethique adversaire n'en demordait pas, alors il lui offrit le silence, pa sun silence boudeur mais plutot de celui qui vulait le faire craquer par le pesenteur de ce silence... il lui joua la même carte, il soupira exaspéré et finalement son attention qui etait en deficit dernièrement, revint finalement sur le chat, qui oh! plaisir! avait reprit une taille normal!

- réparé?...

Il repeta ces mots qui n'avaient aucun sens puis se syeux s'ecarqilelres et sa bouche fit un ''oh'' !

- Oui! c'est vrai! ohh je suis comme neuf, je sors du fabricant!

Il bondit sur ses pieds avec l'agilité d'un chat, atterissant en petit bonhomme sur la pointe de ses bottes puis ce redressant et poussetant la poussiere de ses vetements. il y en avait trop! Bon, il n'y avait qu'une seule chose a faire donc! Dorian, toujours sous l'effet de ces drogues, ce mis a ce devetir sans ce preoccuper du chat, dabord sa chemise tomba au sol, puis il jetta sa bottes plus loin. il compara ses vetements, en laissant sa ceinture tomber lourdement sdans un SHLACK, aux pagnes stylisé des falmers. ohhh ce serait interessant..
il s'approcha des cadavres evaluant leur taille et leur carrure a la sienne. puis le pantalon fini au sol negligeament et il s'etira tel un chat!

- AHHHHH qu'on est bien, Louise avait raison! parfaite elle, est oui, parfaite est la temperature!Mais..
il ce tourna sur lui meme, nue come un verre! main sur le shanches semblant ce psoer une question existentiel.
- Mais pas une bonne saison pour la cire e l e miel...humm curieux.. mais bon je ne vais pas questioner la logique des abeilles, apres tout, je en susi pas Raciste... bon voyons voir maintenant comment s'enfile ce truc..

Et il ce mis a la tache..
ce vetement etait styliser, meme si il partait dans la simplciité, cela lui allait comem un gant! sa ctailel mis en valeur, oui comme une dame! le tissu noire retombant sur ses genoux, en plusieurs paneau et l'espece de lourde mais fine ceinture de metal, de l'Argent? il l'ignorait, venait accentué le tout. il vola meme une épée pas mauvais dans un coin, pour la mette a sa ceinture.

Pusi il eclata de rire!
hysterique, ca dura un long...5minute!
avant que son hilarité ne ce temrine et qu'il apercoive le coffre.
ayant ce qu'il fallait, mais n'ayant jamais crocheté de serrure. les effets des champignons dans el sang des falmers lui donnaient e drole de perception des chose. comme la, il voyait une bouche, au lieu de la serrure du coffre. et il devait faire entrer les piques pour ouvrir la bouche sans briser les dents de la bouche, et elle en avait les dents! alors quand il entendait ''tic'' et que ca bougeait bien, il ce disait que les dents etaient sans danger...au moins la bouche n'avait pas mauvaise haleine..

puis la bouche souria, d'une oreilel a l'autre, et Le vampire observa le contenu de la bouche curieux. il y avait une drole de robe semblant contenir des runes et brillé. elle etait sombre mais il la trouvait magnifique. Et comem la mode passait vite, dorian toujours au dernieres nouvels de celle ci, ce remis a nue pour l'enfiler, il y avait meme une sorte de capuche pour sa tete, cetait parfait! une fois re-re-rehabillez, il regarda le baton semblant plaqué or, ou il ne savait trop et l'agita. c'etait long, doré, avec des forme bien decoupé , travaillé a meme le materiel, de petit dragon. alors qu'il l'agitait inconsciament sans s'en soucier, uen boule de feu s'en echappa et eclata sur uen parois , non oloin du chat rabat-joie!

- OHHHH!!

puis il lacha l'objet comme si il l'avait mordu.
- Garde ca loin de moi! les abeilese deteste le feu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Moment de solitude [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Moment de solitude [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Amère solitude [LIBRE]
» Entraînement et solitude [LIBRE]
» « Le meilleur moment de solitude serait d'être seul comme si nous étions deux. »
» Un moment de déprime [Libre]
» La solitude en couleur (Libre) ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faerun :: En Jeux :: Atlantide-
Sauter vers: