Faerun

Forum RPG avec de multiples Univers
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand un loup observe... ( Zwellie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucan

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 12/06/2013

MessageSujet: Quand un loup observe... ( Zwellie)   Jeu 3 Juil - 18:07

Lucan se tenait devant un grand miroir de sa propre chambre. Le roi Aldaric n’avais pas pu encore le voir depuis son arriver, mais on lui avait donné une chambre. Il n’en revenait tout simplement pas. Elle était aussi grande que sa maison au complet. Avec une chose que les gens de ce monde appelaient baignoire. Il fallait y allez tout les jours pour enlever les saletés qui collais a la peau. Lucan détestait cela simplement en y pensant ! Il avait bien faillit se transformer devant les servantes la première fois qu’on l’y avait mit… Avec des paroles apaisante et beaucoup de patientes elles avaient réussit à faire prendre un bain au garçon. On lui avait ensuite mit une tunique qui pique horriblement la peau.

On lui apporta a manger dans sa chambre et Lucan le mangea en quatrième vitesse avant d’allez jouer dans la cours. Il y avait quelque fruit et du pain dont on avait mit une bonne couche de miel dessus. Lucan portait une tunique verte émeraude. Une fois dans la cours le garçon prit place sur une balle de foin un peu à l’ écart et observait les allez et venu des gens. Il avait raté l’entrainement des chevaliers mais cela ne lui faisait rien. Le garçon se rattraperai surement plus tard.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand un loup observe... ( Zwellie)   Ven 4 Juil - 0:11

Je ne sais pas ou je suis, je suis perdue, c'est une certitude, la seule qu,il me reste. Lorsque j'ai traversé le portail, ce truc qui fait plein de bruit pas rassurant du tout et que j'avais jamais franchis sans mon tuteur, je me suis retoruver dans un endroit appeler Rubis. Une gentille famille de fermier ma apercut, m'ont trouver mignonne et a cause de mes droles d'oreille ont crut que j'appartenais a la famille des elfes. J'ai reculer devant eux en serrant ma peluche contre mon coeur et faisant sur que l'arme de mon père était bel et bien dans son etuis, attacher en bandouillère. J'appris a leur faire cofniance, ils me donnèrent a manger, disant que els dieux les benissaient de leur envoyer un enfant. Malheureusement leur conte de fée ce transofmrait en cauchemard lorsqu'ils ce rendirent compte que j'avais des pouvoirs magiques. ils deciderent donc de m'envoyer a Emeraude. C'est quoi Emeraude?

Je me souviens que père...enfin mon tuteur avait parler de ce royaume, disant qu'il en avait été chevalier dans une lointaine vie, mais j'ignorais quand même ce que c'était. Avec mon petit sac, ma rapière trop grande et ma peluche, je me retrouvais dans une grande cours, a att emndre que l'ont decide ce qu'on allait faire de moi. Éleve surement puis ecuyer et chevalier. Mais je ne voulais pas!? Ils étaient tous idiot? moi je devais retrouver celui qui m'avait elever, je devais trouver une facon de le ramener comme il était! j'en avais rien a faire que de n'être qu'une enfant, du haut de mes 7 ans, j'avais plus de vecu que bien d'autres petits de mon age. Pour cause, j'avais grandis en enfer!

Je voulais simplement partir et retrouver mon chez moi rapidement. Pourquoi les adultes ne comprennent pas!? Ils ne comprennent jamais!
Mon ventre gronde, j'ai faim ouais... Il y a un pommier dans le jardin, quel chance! Je me depeche alors aux petits pas de course et tend la main pour attraper un fruit, je susi trop courte sur patte. en grimacant je me concentre et hop, comme par magie la pomme ce detache de sa tige et atterit dans ma main. Je souris victorieuse, toutes ces soirées a m'entrainer avec LUI avaient effectivement ''porter fruits''.

Alors que je mordais a pleine dent dans ma pomme je remarqua un petit garcon,. un peu plus jeune que moi, mes yeux sans que je ne le sache devinrent bleu de curiosité et je lui tapota l'epaule avant de demander.


- Toi aussi on te retiens contre ton gré? tu veux t'échapper avec moi?
Revenir en haut Aller en bas
Lucan

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 12/06/2013

MessageSujet: Re: Quand un loup observe... ( Zwellie)   Ven 4 Juil - 16:07

Lucan continuait de regarder autour de lui, mais très vite cela l’ennuya. Tout ses gens fond toujours les mêmes choses au même moment. Le ciel était d’un beau bleu se qui arracha un mince sourire au garçon.  Le soleil était quelque chose d’agréable et cela réchauffait sa peau.

** Ils ne veulent pas de toi… contrairement a se que tu crois **

Depuis qu’il était dans ce monde qu’es Enkidiev, l’autre ne s’était pas manifester. Lucan avait pensé s’en être échappé. Qu’il était finalement partie pour toujours.  Même si son père lui avait raconté que cela n’arriverai jamais. L’enfant loup décida tout simplement de l’ignorer quand on lui tapota l’épaule.

- Toi aussi on te retient contre ton gré? Tu veux t'échapper avec moi?


Il eu l’air surprit en voyant la fillette. Elle avait l’air du même âge que lui. Ses yeux étaient bleus et elle avait de drôle d’oreilles pointues.  Il avait vue quelque gens dans le château avec ce genre d’oreille.  Le garçon s’approcha doucement et se mit à lui renifler les cheveux.  Elle avait une odeur qu’il ne pouvait pas vraiment identifier. Quelque chose s’approchant d’un feu de camp ou de cheminer.


- S’échapper ou ?


Dit-il d’une toute petite voix mal assurer. Lucan n’aimais pas beaucoup parler, mais il faisait beaucoup d’effort depuis sont arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand un loup observe... ( Zwellie)   Ven 4 Juil - 18:40

bonne question je devais bien l'admettre, ce monde m'était seulement connu d'après les visite que j'avais fais avec mon ''père''. Mes yeux bleus remplis de curiosité devinrent morose et gris une fraction de seconde, alors que je reflechissais a un plan, mon tuteur m'avait toujours dit que je trouverais refuge a rubis, même si les deux habitants m'avaient amener ici rien ne m'empecherait de repartir la bas et de trouver la maison dont il m'avait parler. j'eux alors un éclat oranger dans mes yeux, mais encore, ca je ne le remarquai pas et je croisa les bras fierement sur ma poitrine, fière de ma trouvaille.

- Mon père avait une maison a Rubis, ont pourrait partir d'ici ensemble et la trouver? Ca nous ferait une bonne cachette en sécurité et on ferait ce qu'on veut! moi je peux pas rester, j'ai des choses improtante a faire!

Oui, très importantes même! Je devais LE retrouver et l'aider, le ramener a lui. Je voulais passer mes soirés sur ses genoux a lire des histoires, ou encore ces contes de fée qu'il ne cessait de trouver ridicul. Je m'en fichais, je voulais juste être  a la maison, avec ce que je pouvais appeler ''ma famille'' . Je reajusta alors la rapiere trop grande qui me faisait mala  l'épaule et serra ma peluche . Ce petit garcon m'avait renifler, ca me dernageait pas trop j'en avais vu des bizarreries après tout, en enfer... mais il semblait craintif peut être faible. je ne pus m'empecher de penser qu'il n'aurait pas survecu chez moi.

- Mais ca depend, tu crois être asser fort? si tu es pas asser fort je partirai toute seule, je veux pas quelqu'un pour me ralentir.

l'informais-je. c'était sans mechanceté, seulement a titre informatif. voulant totu de même le convaincre je pointais les tours et un soldat plus loin montant la garde.

- ils m'ont dit que ont allaient être tous ensemble, apprendre la magie, être former, devenir ecuyer puis chevalier! Car on était des enfants magiques. On aura pas nos familles et on a pas le choix! c'est comme une prison ici...moi je veux pas! Tu veux qu'on choisit ton destin pour toi, toi?
Revenir en haut Aller en bas
Lucan

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 12/06/2013

MessageSujet: Re: Quand un loup observe... ( Zwellie)   Ven 4 Juil - 19:33

Le loup ricanait dans sa tête. Il savait que Lucan n’aurais jamais le cran de partir. Qu’es que son père dirait s’il partait ? Qu’il était un lâche indigne d’être un chef de meute. Rien qu’a cette idée, le jeune garçon grimaça de colère. Les rires s’arrêtèrent quand Lucan vit les yeux de la petite fille changer de couleur. Cela le surprit lui autant que le loup. Puis elle croisa les bras toute fière, comme une princesse quoi.

- Mon père avait une maison a Rubis, ont pourrait partir d'ici ensemble et la trouver? Ca nous ferait une bonne cachette en sécurité et on ferait ce qu'on veut! Moi je ne peux pas rester, j'ai des choses importantes à faire!

Importante ? Qu’es qui pouvait être aussi important pour quelle veuille partir aussi vite après être arrivé ? Et puis qu’es qu’ils feraient pour la nourriture ? Lucan savais seulement les basses de la chasse rien de plus. Ils ne pouvaient pas manger que de la viande ou des petits fruits.


- Qu’es qu’on va faire pour la nourriture ? Tu sais cuisiner ?

Sa avais toujours été les adultes qui lui avait donné à manger. Il n’avait jamais eu à prendre les discisions de se genres. Cela le rendait un peu nerveux si on peu dire.

** Non mais quelle mauviette ! Je ne pense pas que tu va vraiment partir avec cette fille… Tu as trop peur de ton ombre. **


- Mais ca dépend, tu crois être assez fort? Si tu n’es pas assez fort je partirai toute seule, je ne veux pas quelqu'un pour me ralentir.

Le jeune garçon posa ses yeux rouge sur la gamine se qui l’empêcha d’envoyer le loup a voix haute comme il avait parfois la fâcheuse habitude de faire. L’autre continua de le traiter de tout les noms, mais Lucan le chassa de ses penser en imaginant les plaines ou il aimait courir chez lui. Il décida tout simplement de rien répondre à Zwellie.

- ils m'ont dit que ont allaient être tous ensemble, apprendre la magie, être former, devenir écuyer puis chevalier! Car on était des enfants magiques. On n’aura pas nos familles et on n’a pas le choix! C’est comme une prison ici...moi je ne veux pas! Tu veux qu'on choisisse ton destin pour toi, toi?

Ce n’était pas déjà se que son père avait fait ? Cela n’avait jamais été un problème pour lui, mais comme le loup l’avait dit… Lucan faisait se qu’on lui demandait sans discuter, parce qu’il était plutôt soumis. Cela devrait changer, sinon jamais il ne serait respecté part qui que se soit. Et s’il arrivait a rentrer chez lui, Lucan pourrait devenir le vrai chef que son père s’attend a voir.

- Mon père a dit que je devais prendre sa place comme chef… plus tard…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand un loup observe... ( Zwellie)   Ven 4 Juil - 19:47

Je le regarda de la tête au pied. Il allait être chef? chef de quoi?
Mon nez ce retroussa un peu tandis que je prenait une mine de ''miss je reflechis et je semble etre experte dans le domaine'' tout en l'examinant, ha non il avait pas l'air d'un chef. Je claqua des doigts comme illuminé par une idée.

- OUI! et moi aussi un jour, je vais gouverner,alors c'est pas en restant dans une sorte de prison pour enfant magique qu'on va reussir non? Et pour la nourriture, j'aurai qu'a en voler chez les gens regarde...

Pour montrer l'exemple je fis voltiger une autre pomme, un jeux d'enfants quoi!

- C'est pas difficil la decision...a moins que tu sois un trouillards... tu sais la ou je viens, les trouillards ils survivent pas. Il faut être dur et comprendre d ene pas pleurer et ne pas ce montrer faible, car c'est dur la bas! Ici c'est facile, les gens sont naturellement gentil ou presque. si j'ai survecu a mon chez moi, je survivrai facilement ici, alors ta pas a avoir peur... humm au faites j'ai oublier de demander, c'est quoi ton nom toi, tu en as un hein? Moi c'est Zwellie !

Je cessa de le devisager et caressa la tête de ma peluche. Les soldats nous observaient, sans doute pour qu,on soit des enfants sage ttranquil avant qu,il sne nous palce dans cette cage qu,ils appelaient dortoir des élèves! Biensur j'ignorai qu,ils étaient la pour notre sécurité en faites... Moi ce que j'en conaissais, je ne tirais que des conclusions logique et formulais mes hypotheses sur mon propre vecu.


- Ta pas l'air pressé , alors ecoute moi je vais partir demain, t'aura qu'a me rejoindre ici sous le pommier *pointes l'arbre* si tu veux me suivre, sinon je partirai sans toi et tu seras le pantin des chevaliers *j'haussa les épaules d,indiferences* sinon, tu veux jouer a un jeux?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand un loup observe... ( Zwellie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand un loup observe... ( Zwellie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans les bois quand le loup n'y est pas... |Trente-Six|
» Promenons-nous dans les bois, tant que le loup n'y est pas...
» Quand Le Loup Se Perd...
» Quand le loup a envie de dévorer l'agneau ... - Théa & Alex.
» Quand le loup est là ... les vampires courent. [Erwan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faerun :: Hors-jeux :: Sujets (RP) terminés-
Sauter vers: