Faerun

Forum RPG avec de multiples Univers
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entre hommes de science [ Pv Vrathak]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolas

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 22/02/2013

MessageSujet: Entre hommes de science [ Pv Vrathak]   Dim 24 Fév - 18:36

La tête baissé , le visage cacher par les cheveux blanc immaculés sur lesquels trônait une couronne d'Argent pur, les mains sur les accoudoirs du siège de métal blanc , il était comme en train de méditer sur la question qui n'avait pour fin que celui de la limite de l'imagination " Que faire maintenant ?".
Un garde frappa à la gigantesque porte à double battant. Il entra sans demander son reste et s'arrêta net à la moitié de la grande pièce afin de dérouler son parchemin et commencer à en lire le contenu.
Il n'eut pas le temps de commencer la lecture que Stark apparut à côté de celui-ci et lui prit le parchemin des mains lui faisant signe de partir. Le général d'armée passa un rapide coup d'œil au morceau de papier et à avança au niveau du maître des lieux où il se baissa à hauteur de son oreille pour lui chuchoter quelques mots. Un rictus apparut sur le visage à peine visible du souverain et il rétorqua quelques mots légèrement audibles avant de laisser partir Stark vers la porte.
Celui-ci sortit de la pièce et laissa rentrer Olympius qui suivait de près un homme qu'il n'avait pas eu la chance de voir par ici avant cette journée. La tête du roi se releva un peu , le dos courbé et il ouvrit alors les yeux cachés un peu par ses cheveux mais le contraste entre les couleurs sombres de ses yeux et la beauté de ses cheveux rendait la vision de ces choses noires et rouges plus terrifiante.
Il se mit alors droit et replaça les quelques cheveux en bataille devant son visage , on y voyait alors que le roi avait cet air supérieur qu'on retrouvait dans le regard de l'homme en face de lui, un homme qui était marqué d'une vie d'incompréhension d'après les cicatrices visibles sur son visage et dont le silence de cette pièce qui donnait l'écho même au souffle du vent où pourtant le seul bruit audible était celui des respirations faisait comprendre la solitude des deux âmes présentes dans la pièce. Il attrapa son sceptre quiétait poser dans son socle intégré au trône et le pointa vers l'homme en question lui donnant la réplique après plusieurs secondes à le dévisager.


- Quelle est la raison pour que tu te tienne devant moi étranger, si raison il y a ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vrathak

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 21/02/2013
Localisation : http://chevaliersfaerun.forum-canada.com/t32-vrathak-arh-talhan

MessageSujet: Re: Entre hommes de science [ Pv Vrathak]   Lun 25 Fév - 3:40

Après une journée de calvaire passé aux côtés d'esprits inférieurs, il était enfin parvenu à se retrouver seul. Cette rencontre inattendue avec Nekoe et ''l'homme-chien'' l'avait épuisé au plus au point. Plus il passait de temps avec des personnes, plus le moral de Vrathak faiblissait jusqu'à souhaiter se retrouver seul dans ses pensées... en silence... Chose qui était maintenant possible alors que l'enfant-femme était resté au loin à compter pour ''jouer'' à la cachette avec lui.

- Ah! mais quel génie tout de même!!

Et c'est alors qu'une garnison de gardes se flanqua droit sur sa route et ils l'arrêtèrent sur le champ. Semblerait-il que son petit cirque près du cabanon n'ait pas plus à toute la troupe...

- Eh bien! Je vais devoir donner combien de représentations afin que vous soyez comblés? J'ai déjà suffisamment partagé mes connaissances pour aujourd'hui... repassez me voir demain... de toute façon vous saurez où me trouver...

Une belle cellule... ah! espérons qu'il n'y aura pas de compagnons. Cependant il ne fût pas reconduit à la prison. Du moins c'est ce qu'il cru comprendre lorsqu'ils sont entré dans un grand château. Soit ils s'étaient trompé d'endroit, soit ils avaient vraiment beaucoup de classe pour traiter leur prisonniers.

- Vous croyez qu'il y aura des huîtres au déjeuner?? Parce que je dois vous avouer que je suis allergique aux fruits de mer alors s'il pourrait y avoir du porc.. ou du poulet à la place ce serait super!

Alors qu'il finissait sa phrase, il remarqua que l'homme qui l'escortait n’avançait plus.

- Nous sommes arrivés dans ma cellule??

Vrathak regarda tout autours de lui. La grande salle lui faisait penser à une chambre royale, une chambre que seul un roi pourrait se permettre.

- Woah!!! Eh bien dites donc! Si j'avais su que je pourrais me retrouve seul dans un endroit comme celui-ci j'aurais créé un bordel beaucoup plus souvent.

Cependant il remarqua très vite qu'il ne s'agissait en rien de sa cellule, un grand homme se trouvait tout au bout de la pièce, bien installé sur son trône, qui le fixait ardemment. Son regard était vide, on pouvait lire la lassitude sur son visage, un masque que Vrathak ne connaissait que trop bien. Et puis son expression changea, ses traits se définirent sur sa peau et Vrathak en perçu une certaine insulte, l'homme le regardait visiblement de haut. Vrathak, outré, décida de donner une petite ''leçon'' à cet individu qui osait le défier de la sorte. C'est alors que cet arrogant prit la parole.

*Une raison?? Certainement pas une que j'ai choisie*

Le ton avec lequel cette question lui fût poser déplût au plus haut point Vrathak. Il semblerait bien que sa journée ne faisait que commencer, un autre être semblait vouloir apprendre des choses. Mais à quoi bon. C'est pourquoi Vrathak décida de ne pas le prendre au sérieux mais de répondre tout de même à ses questions d'une façon ou d'une autre. Un petit jeu n'a jamais fait de mal à personne.

- Vous savez... je pourrais y réfléchir longuement que je n'en trouverai aucune... et lorsque l'on est confronté à un tel problème, il faut trouver une solution...

Vrathak s'assied au sol, les jambes croisées et étira les bras vers le haut comme une personne en plein réveil, tout en laissant s'échapper un petit cri d'accomplissement, question de bien personnifier le personnage du réveillé.

- Et voilà!! Problème résolu. En ayant aucune raison de me tenir devant vous je me suis dit que m'asseoir serait sans nul doute mieux ajusté à la situation. Et puis je suis un peu fatigué de courir aujourd'hui. Maintenant dites-moi... comme nous sommes tout les deux bien installés... Pourquoi je me retrouve dans une si grande pièce à me faire poser une question qui ne m'intéresse en aucun point? Je préférerais de loin me retrouver dans une petite chambre à me poser mes propres questions, car au moins elles en vaudraient la peine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 22/02/2013

MessageSujet: Re: Entre hommes de science [ Pv Vrathak]   Lun 25 Fév - 12:32

Nicolas regardait l'homme étrange parler et s'asseoir au sol , il prenait beaucoup d'aise mais sa façon de parler plaisait au roi , au lieu de l'envoyer en cellule il pourrait peut-être s'amuser un peu avant de décider de sont sort. Il était rare de rencontrer des personnes qui se servaient de leurs têtes comme il se doit ,puis cet homme ne semblait pas si différent du roi, certes pas physiquement et ils ne défendraient sans doute pas les mêmes idées et pourtant un esprit supérieur semblait habiter chacun d'eux. Il semblait bien que l'homme en face avait autant envie de s'amuser que son camarade , du moins c'est ce qu'il avait compris des les jeux de mots de l'étranger .

-Alors comme ça tu n'as pas la raison de tas venue ici ? Tu as pourtant fait un peu de grabuge dans la ville , même si il est vrai que le comportement de mes soldats laisse à désirer, tu n'es pas le seul fautif je suppose mais aider une magicienne clandestine à s'échapper pourrait te coûter plus qu'un séjour en prison .


Il ne bougeait pas , il regardait toujours l'homme ,toujours assit sans doute inconfortablement sur le sol de marbre, un homme qui même dans ses pitreries laissait paraître une certaine forme d'intelligence, du moins c'est qu'il pensait de l'homme car venant d'une autre personne cela serait dénué de sens et totalement absurde de vouloir faire de l'esprit .



-Tu sais , ici c'est moi qui pose les questions , au cas où tu ne le remarquerais pas tu es devant le roi d' Argent et présentement tu n'es pas en cellule que par mon bon vouloir. Je décide donc des punitions et pour l'instant je ne te demande que de la coopération , toi , étranger quel est le nom que l'on te donne et pourquoi tes pas t'on amener au sein de ma forteresse ? Il n'y a pas plus simple , tu me donne des réponses à mes questions et je t'offre tas liberté, peut être ...


Il se leva et se dirigea vers Vrathak et à son niveau se mit accroupi , appuyant son sceptre sur son épaule puis toujours avec ce regard noir et supérieur il lui demanda.


- Marché conclu ?

Nicolas n'aimait pas la compagnie habituellement mais une conversation d'esprit pourrait peut-être l'éclairer sur ce qu'il aurait à faire maintenant qui sait ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vrathak

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 21/02/2013
Localisation : http://chevaliersfaerun.forum-canada.com/t32-vrathak-arh-talhan

MessageSujet: Re: Entre hommes de science [ Pv Vrathak]   Lun 25 Fév - 14:42

Observant de près chaque détail tu carrelage qui recouvrait le sol, Vrathak ne put percevoir que la moitié de ce que son interlocuteur lui disait. Non seulement il n'avait aucune envi de se concentrer, mais en plus de cela il se trouvait si loin qu'il aurait fallu qu'ils crient pour bien se comprendre. Certains mots sont tout de même parvenu jusqu'à lui et il compris malgré tout le sens.

- Alors si j'ai bien compris vous m'avez fait venir ici afin que je cause du grabuge dans cette ville pour que les soldats puissent aider une magicienne à trouver le chemin de la prison qui laisse à désirer?? Mais dites-moi.. pourquoi ferais-je une chose pareil?? Je ne suis en rien un perturbateur de la paix... je l'achète plutôt.. avec tout ce qui me tombe sous la main... Un pain de viande, un jeu de cachette, un cabanon... quoi que ce dernier ne semble pas avoir bien fonctionné... Vous avez quelque chose avec laquelle je pourrais acheter la paix?

Mais il fût sèchement, quoi que calmement, coupé par son interlocuteur. Cette interruption était grandement nécessaire car l'ont pouvait lire enfin la compréhension ultime dans le regard de Vrathak. Tout était clair comme de l'eau de roche. L'homme se leva et s'accroupit près de lui pour lui demander si le marché tenait.

- J'accepte volontiers le marché à une condition: Ne donnez pas mon nom à la forteresse je vous prie, je n'aime pas la visibilité. De plus il faudra m'expliquer votre plan afin de détrôner le roi d'Argent et le mettre en cellule. Pour ce qui est de la punition à lui infliger je n'ai aucune objection à ce que vous la choisissiez, je ne suis pas très bons dans les tortures de toute façon. Mais votre idée de lui laisser sa liberté s'il répond correctement à votre quiz... je trouve ça quelque peu mou... et léger. Mais bon... comme possiblement vous pourriez devenir le prochain roi d'Argent, j'imagine que vous avez un minimum de bon sens. Alors je vais vous faire a moitié confiance.

Vrathak se coucha sur le dos et regarda le plafond.

- Vraiment je dois dire.. le marbre est de bien loin une meilleure qualité que la roche... c'est beaucoup plus convenable à un fessier humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 22/02/2013

MessageSujet: Re: Entre hommes de science [ Pv Vrathak]   Lun 25 Fév - 19:37

Nicolas n'avait pas écouter un seul mot de l'homme , il n'avait voulu entendre de sa bouche que la réponse à sa proposition. Bien qu'il accepta , le roi , les yeux maintenant rivés au sol n'était plus présent que physiquement dans la pièce , il ne pensait plus au moment présent , il pensait à ... à quoi pouvait-il biens penser ? Il pensait à la vie sur l'autre monde .
Il était devenu gardien de la paix Argentienne pour quoi si il n'avait pas pu sauver tout le monde ?
Derrière le masque du mal incarné se cachait bel et bien un être humain. Bien sûr son cœur ne battait plus , il avait signer un pacte avec le plus vil des dieux et avait donner son âme en échange de la vie éternelle et le pouvoir de changer les choses mais qu'en était -il maintenant qu'il n'était plus de ce monde ?
Quelque chose avait changer en Nicolas , quelque chose de diabolique avait envahit son être , à l'époque les propos cités auraient été les siens mais ils n'étaient maintenant que le reflet d'une goule qui ne savait plus quel était son véritable but sur terre.
Il revint à ses esprits , vaguement sûr de ce qui se passait déjà ici , juste à temps pour entendre l'homme venter le marbre sous son postérieur. Il s’allongea alors lui aussi regardant le plafond comme cet homme le faisait .


- La solitude me pèse depuis quelque temps ... Dis moi étranger , t'arrive t-il de te sentir incompris au point de penser que tu sera seul toute tas vie ?
Personnellement c'est mon calvaire depuis ma naissance... Tu dois te dire pourquoi je te raconte autant de chose sans doute, tu sera peut-être mort à la fin de cette journée et si ce n'est pas le cas tu pourra crier sur tous les toits ce que je dis que personne ne te croirais... Je sais même pas pourquoi je te parle en fait , je devrais te foutre en prison comme les uns ou te lapider place publique comme les autres . C'est ce putin de monde qui me fou nostalgique de l'ancien rien que de penser que tout ce que j'avais réussi là bas ne vaut plus rien ici....


Il leva la main comme pour attraper quelque chose puis la referma brusquement et frappa le sol.

*Maman ....*

Il se releva et alla vers la porte où il s'appuya contre un des battants reprenant son sérieux glacial et sa supériorité charismatique , il regarda ensuite l'homme et attendit une réaction avant de poursuivre les questions.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vrathak

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 21/02/2013
Localisation : http://chevaliersfaerun.forum-canada.com/t32-vrathak-arh-talhan

MessageSujet: Re: Entre hommes de science [ Pv Vrathak]   Mar 26 Fév - 3:16

Vrathak eût un petit sourire en coin alors que l'homme s'allongea près de lui. C'était bien la première fois qu'une personne entrait si loin dans son jeu. Se pourrait-il que cet inconnu cherchait désespérément à comprendre? Cependant il ne semblait pas encore savoir ce qu'il cherchait à comprendre.

- Vous souffrez de solitude alors que vous êtes entouré de tous ces gens et vivez dans une si grande ville? Voyez-vous je crois que votre folie des grandeurs vous a écrasée. Un solitaire ne se sentira jamais bien dans un environnement comme le votre. Vous cherchez à être compris par vos compères, mais vous en avez tellement que même si l'un vous comprend, les deux milles qui ne vous comprennent pas lui feront de l'ombre et vous ne le remarquerai jamais. Et c'est alors que vous croyez que le pouvoir pourrait vous apporter votre satisfaction tant recherché. Avoir le pouvoir de décider pour l'un et pour l'autre, tout contrôler... eh bien! félicitation mon vieux! Vous avez créé un cirque, et vous pouvez avoir la vie dont vous avez toujours voulu, vous n'avez qu'à claquer le doigt et vous avez tout ce dont vous rêviez. Et pourtant vous y mourrez. Et c'est lorsque l'on est à l'agonie que l'on repense à notre vie passée... Malheureusement, au risque de vous décevoir, votre réponse ne se trouve ni dans votre passé, ni dans votre présent de toute évidence.

Vrathak prit une page d'un petit calepin qu'il traînait toujours avec lui afin d'y noter un peu n'importe quoi. Il arracha une page et gribouilla un mot. Il se releva et alla le lui donner en guise de réponse.

- Ceci devrait vous aider à vous guider. Le monde change monsieur, les gens doivent changer avec. Ce qui est inscrit sur ce papier est l'unique vérité. Il n'y en a pas d'autre. Peut-être comprendrez-vous la profondeur de ces mots qui m'ont guidés toute ma vie.

Sur le papier était inscrit la même chose que Vrathak s'était écrit lorsqu'il s'était enfuit de l'Ordre étant enfant, laissant sa famille et sa ville derrière lui afin de trouver la vie: Tu n'es pas au bon endroit.

- Je ne peux malheureusement rien faire d'autre pour vous concernant votre problème. Par contre j'aimerais vous donner un conseil si je puis me permettre. Si vous vous sentez seul parce qu'il vous manque de compagnie féminine, peut-être qu'en changeant votre coiffure vous pourriez y remédier. Cette couronne ne vous va absolument pas. Je verrais plus un bandeau afin de tenir ces cheveux et dévoiler votre visage vibrant de.... vibrant.... votre visage n'a rien de spécial en fait.... oubliez l'idée du bandeau alors... Mais oubliez cette couronne, elle gâche vos cheveux croyez-moi. Mais bon tout ceci n'est qu'un simple conseil pour attirer les femmes vous savez. Peut-être est-ce tout ce dont vous avez besoin en fait.

Vrathak s'accota sur l'autre battant et jeta un dernier coup d'oeil au plafond et au marbre magnifique qui composait le plancher.

- Mais bon pour ce qui est de décoration intérieur alors là chapeau! Si j'avais une maison c'est certain que je vous demanderais des conseils. Mais très honnêtement si j'avais à mourir aujourd'hui, ce qui est fort possible, j'aimerais bien le passer à voir le monde et découvrir de nouvelles possibilités avant que mon heure ne vienne. Vous savez, vous aussi pourriez tout aussi bien mourir aujourd'hui. Je ne sais pas pour vous, mais moi je ne gâcherai pas une seconde de plus passée dans un endroit que je connais déjà par coeur.





















Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 22/02/2013

MessageSujet: Re: Entre hommes de science [ Pv Vrathak]   Mar 26 Fév - 11:00

Malheureusement , même si cette vie ne lui convenait plus il ne pouvait pas partir comme ça du jour au lendemain, pas comme ça... Ce peuple qu'il avait voulu protéger , ce cirque comme disait l'autre , cet univers où même la compagnie de mille homme l'ennuyait car dans le lot pas un seul ne le comprenait.
Lorsqu'on défend des idées et que l'on se retrouve à un stade où la question qui se pose est encore et toujours sans réponse , on finit par se dire que sa place n'est pas où elle devrait être . Il ne pouvait pas penser à quitter cet endroit , il n'avait rien à faire de l'autre côté de ses murailles et il n'avait pas sa place dedans, mais où était-elle ?
Il rangea le bout de papier sans le regarder dans sa poche puis écouta son locuteur partir encore dans une de ses absurdités , il aurait préférer être comme les autres hommes et ne rien comprendre , ça aurait couper cours à la conversation mais peut-être avait-il raison , la couronne posait peut-être problème... La compagnie féminine , il pouvait avoir toutes les femmes avec cette couronne. Ce n'était pas la compagnie féminine qu'il avait cherché mais une personne qui arriverait à le comprendre aussi bien que et homme qu'il ne connaissait pourtant depuis quelques minutes seulement.


- Bien , tu veux voir l'extérieur ? Soit , on va sortir accompagné si ça te dérange pas , à Argent on sait satisfaire les dernières volontés.

Il quitta son battant puis se dirigea vers la porte derrière le trône , caché à la vue des fouineurs par l'imposant siège et une tapisserie qui recouvrait le pan de mur. Il bougea relativement doucement puis invita l'étranger à le suivre . au bout d'un moment quatre intersections se donnèrent à eux , deux fictives et deux qui donnaient à deux passages différents pour prévoir toute éventualité. Une des nombreuses ingéniosités de Nicolas .
Il s'engouffra dans un des couloirs illuminé par de faibles lanternes ce qui les amenèrent à une pièce ronde sans issue. Un socle se trouvait au milieu de la pièce dans lequel Nicolas pénétra son sceptre , activant un mécanisme secret qui permit au mur face à eux de coulisser pour les laisser sentir l'air pur d'une colline dont on pouvait voir au loin les remparts de la cité.


-C'est bien la deuxième fois que je me donne à ce genre d'activité et je ne m'attendais pas à refaire ça avec un toi ...

Puis il repensa à ces mots " Mourir aujourd'hui ? Faudrait-il pouvoir mourir pour ça ! " Il regarda à sa droite , Stark était là , il les attendait à la sortie de l'entrée cachée avec Olympius, décidément pleins de mystères étaient encore à découvrir sur Nicolas et ses deux commandant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vrathak

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 21/02/2013
Localisation : http://chevaliersfaerun.forum-canada.com/t32-vrathak-arh-talhan

MessageSujet: Re: Entre hommes de science [ Pv Vrathak]   Mar 26 Fév - 13:56

Un décor grandiose!! Mais de la compagnie indésirable. Vrathak en avait plus qu'assez de se retrouver à devoir discuter avec des gens qui cherchaient des réponses concernant la vie à travers lui. Certe, il était apte à répondre à tout, mais l'envi n'était tout simplement pas là. À chaque fois c'était la même chose, une personne se sent incomprise, une personne se sent nostalgique, l'autre ne comprend pas pourquoi les choses sont ainsi, et comment faire pour récupérer de ses erreurs passées. Chacun de ses individus ne semblaient pas comprendre ce que signifiait la vie. Et Vrathak, en bon exilé solitaire, n'était pas enthousiaste à le leur révéler.

- Eh bien! Vous voyez?? C'est déjà beaucoup mieux que de rester enfermé dans votre grande salle. Mais encore une fois vous avez laissé échapper un détail important. En continuant ainsi, je deviendrai un dieu parmi les hommes avant même que vous ne comprendriez qui vous êtes. Ce n'est certainement pas dans le regard d'un autre que vous apprendrez.

Vrathak s'allongea sur le flanc de la colline et regarda les murailles au loin, imposantes et paraissant inébranlables.

- Voyez ce que vous avez construit. C'est grand, fort et fier. C'était votre vision. Une représentation de qui vous croyez être, ou de qui vous voulez être. Mais comprenez une chose, elles ne sont pas restés ainsi sans raison. Allez regarder de près ces murailles, lorsque vous verrai comment font-elles pour rester si glorieuses après tant d'années, peut-être alors pourrez-vous trouver ce que vous cherchez.

Il regarda les deux hommes qui les accompagnaient.

- Ceci vaut également pour vous. C'est une leçon pour tous et chacun que vous pourriez en tirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 22/02/2013

MessageSujet: Re: Entre hommes de science [ Pv Vrathak]   Mar 26 Fév - 14:14

-Tu me fais bien rire , on pourrait croire que tu as tout vécu et que tu ne cherche plus l'accomplissement de toi même depuis longtemps, tu as peut-être eu une vie assez intéressante , je sais ce que je cherche , je cherche juste le meilleur chemin de l'obtenir alors que toi tu ne cherche plus rien depuis bien longtemps si ce n'est la mort.

Il ne parlait plus , il regardait au loin , cette fois du côté de la mer où on pouvait voir s'écraser les vagues sur la plage , Nicolas n'aimait rien en ce monde , il n'aimait aussi personne , comme toujours il n'avait fait que manipuler les gens mais il n'avait pas à jouer ce jeu avec cet homme , il ne lui apporterait rien ci ce n'est que de la pitié , il se sentait grand , mais un homme ne peut se sentir grand que lorsqu'il est parvenu à faire quelque chose qui resterait graver dans les livres d'histoires. Il s'approcha de l'homme de nouveau allongé .


-Toi étranger , tu ne m'as toujours pas dit ton nom ni pourquoi tes pas t'avaient menés à ma forteresse ... En fait , il m'est égal de savoir si tu veux me donner ces informations, j'aimerais savoir une seule chose , tu n'as l'air d'avoir aucune attache ou du moins de na pas savoir où tu vas sinon une personne doué de peu de sens aurait su qu'il n'avait rien à y gagner à venir dans ma cité , alors voici ma question , que cherches-tu donc dans ce monde ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vrathak

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 21/02/2013
Localisation : http://chevaliersfaerun.forum-canada.com/t32-vrathak-arh-talhan

MessageSujet: Re: Entre hommes de science [ Pv Vrathak]   Mar 26 Fév - 14:37

Vrathak soupira. Une fois de plus, la personne à qui il s'adressait n'entendait que ce qu'il voulait bien entendre. Voilà pourquoi il n'aimait pas parler à des gens. Fermés comme ils le sont, ne comprenant que ce qu'ils peuvent comprendre, ne pas voir au-delà de leurs connaissances et étiqueter faussement chacune des personnes qu'ils rencontraient.

- Peut-être ais-je tout vécu... Peut-être ais-je atteint l'accomplissement... du moins je suis conscient que j'ai atteint tout ce qu'il m'était possible d'atteindre avec des personnes comme vous. Toujours à vouloir trouver le meilleur chemin, la meilleure façon d'arriver à ses fins... Je n'ai aucun doute que j'ai vécu plus que vous. Ne pas se limiter au meilleur, voilà ce qu'est la vie. Notre conversation en est un exemple parfait. Pour retrouver ma ''liberté'' je n'aurais qu'à répondre à vos questions et vous faire sentir comme un égal, mais malheureusement pour vous, aucun homme n'est égal. Et le simple fait que je puisse toujours répondre ce qu'il me plaît fait de moi un homme libre. Enchaînez-moi, enfermez-moi, exilez-moi, faites de moi un roi attaché à son peuple... Je resterai toujours plus libre que vous l'êtes.

Vrathak se releva, fit quelques pas dans la direction opposée des murailles puis se retourna.

- Mon nom n'aidera en rien votre problème. Et tous développent sa propre raison de ma venue, car elle eut un impact différent pour chacun. Ce monde ne m'apporte plus rien, alors pourquoi chercher?

Il repris la marche.

- Je vous contredirai une dernière fois en vous apprenant ceci: chaque pas que vous faites vous fait gagner quelque chose.

Puis il continua de s'éloigner, sachant qu'encore une fois, son jeu ne lui avait rien apporté.

*Et un homme de plus qui aura peut-être apprit quelque chose aujourd'hui*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 22/02/2013

MessageSujet: Re: Entre hommes de science [ Pv Vrathak]   Jeu 28 Fév - 11:37

Nicolas était partit , l'étranger n'était plus à Argent depuis plusieurs heures déjà. Il aurait put ordonner la mort de l'homme mais il ne l'avait pas fait car bien qu'il était l'incarnation du mal , il tenait parole. Il n'était pas retourner dans son château, non , il avait autre chose à faire.
Il se trouvait devant un mémorial , une pierre sur laquelle était écrit le nom d'une femme , qui était-elle ? Seul Nicolas la savait ,ce qui en faisait un parfait mémorial. Cette personne n'avait pas pu le suivre sur ce nouveau monde , mais là où elle était , elle ne craignait plus rien. Il resta de longues heures silencieux.
Alors que le matin se levait au loin , Nicolas qui n'avait pourtant pas bouger sortit de sa poche le morceau de papier que lui avait donner l'étranger une poignée d'heure plus tôt.


*Tu n'es pas au bon endroit...*

-... Je suis où alors ?

Il ferma son poing sur le morceau de papier puis le posa sur la tombe, qui vola au grès du vent avant de disparaître au loin dans l'horizon.
Il regarda perplexe autour de lui puis comprit qu'il ne devait plus se contenter de son royaume , si il devait être seul toute sa vie immortelle , il devait trouver un moyen de passer tout ce temps. C'est alors qu'il décida qu'il deviendrait le roi des hommes et si après ça il ne trouvait pas son bonheur , tel un grand libérateur , il partirait en exil, seul. Il avait désormais tout le temps disponible pour assouvir et régner et c'est ce qu'il fera, ça avait toujours été son but , offrir au monde une autre voie que celle qu'elle s’entêtait à prendre , celle de la magie , celle du pouvoir. Le pouvoir rendait fou et Nicolas le savait mieux que quiconque mais une personne devait se dévouer pour le bien être collectif à finir fou pour libérer tous les autres, c'est ce qu'il pensait et il était sûr d'avoir raison.
Il ferma les yeux quelques instants , il imaginait un plan pour la suite , un plan qui se peaufinerait au fur et à mesure de son avancée. Enfin lorsque sa pupille se dilata à l'ouverture de ses yeux , il avait imaginer le plan parfait!
Il se tourna vers ses deux guerriers.


- Nous partons , j'ai des choses à faire au lendemain de ce nouveau monde.

C'était décidé , le sort du monde dépendrait bientôt de Nicolas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entre hommes de science [ Pv Vrathak]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre hommes de science [ Pv Vrathak]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Discussion entre hommes [PV][TERMINÉ]
» Journée entre hommes
» Explications entre collègues (MATT)
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faerun :: Hors-jeux :: Sujets (RP) terminés-
Sauter vers: