Faerun

Forum RPG avec de multiples Univers
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retour...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ëraendil

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 22

MessageSujet: Retour...   Sam 23 Fév - 16:40

La fatigue lui minait l'esprit, l'épuisait à chaque nouveau pas que l'ancien chevalier peinait à accomplir. Obligé de s'agripper à son bâton pour ne pas tomber, Ëraendil avait les mains qui tremblaient presque. Affamé, l'historien avait réussi à parcourir de nombreux royaumes à pieds, juste armé de son bâton. Son pouvoir magique, ses capacités surhumaines lui avait permis de tenir quelques semaines, avant qu'il ne commence à avoir faim. Ce qui était assez frustrant dans son cas.
Lorsqu'il se rendit dans un village proche, il fut accueilli à coup de pierre, comme un vulgaire mendiant... Une d'entre elle l'avait atteint au visage, le blessant et l'obligeant à s'enfuir, alors qu'il aurait pu tuer n'importe lequel de ces pequenots avec la plus grande des facilité.
Le jeune homme ferma les yeux, tenta de se calmer.
Sa faim lui donnait souvent des pensées violentes et en tant que Chevalier d'Emeraude, il devait réussir à se maîtriser... même s'il mourrait de faim depuis plus d'une semaine.

Il continua d'avancer, avalant sa salive pour humidifier sa gorge, avant de passer une langue sur ses lèvres sèches, presque craquelées par une longue errance, une sorte de voyage qu'il avait effectué quasiment pieds nus, ses bottes étant devenues inutiles, son armure de cuir avait besoin de sérieuses révisions et si la pluie l'avait préservé d'une mauvaise odeur corporelle, il restait néanmoins épuisé par le manque de sommeil, et surtout de nourriture. Le jeune homme, presque devenu un ermite avec sa barbe de quelques jours qui lui mangeait le menton et les joues soupira un bon coup avant de regarder devant lui...
Un paysage familier, celui des plaines fertiles et verdoyantes du Royaume d'Emeraude.
Il soupira de soulagement.
Ëraendil entendit le bruit de la rivière Mardall et couru, malgré les douleurs qu'il éprouvait jusqu'à la bas, pour boire, jusqu'au point de s'étouffer, malgré la sensation de vie qui entrait peu à peu dans son corps. Il but, encore et encore, jusqu'à cracher une bonne partie de l'eau sur la berge touffue et grasse.

Il se regarda dans l'eau et ce qu'il vit l'effraya avec force.
Son reflet était plus semblable à celui d'un fou qu'à celui d'un Chevalier... Le jeune homme se sentait mal.
Comment pourrait-il n'avoir ne serait-ce qu'une chance d'approcher Kamillia dans cet état là? Pensif, continuant de s'observer dans le miroir réfléchissant de la rivière, Ëraendil cherchait une solution à son problème.
Le plus simple étant d'aller à Emeraude, de demander audience et puis d'aller voir Kami qui le reconnaîtrait certainement... Sauf qu'il ne savait pas s'il restait quelque chose du château, ou si Kami...

Le chevalier secoua la tête.
Il lui semblait impossible que son ancien Chef soit morte, si lui était parvenu à survivre, alors elle était encore là... et quelque chose dans son coeur lui murmurait que si elle était morte, le jeune homme le saurait... Ëraendil s'essuya la figure avec l'eau fraîche du fleuve, avant de soupirer à nouveau. Il se releva et fit quelques pas, juste un peu revigoré, mais le ventre criant famine avec force...
Il dut se résoudre à s'asseoir sous un arbre pour se calmer...
La fatigue le submergea alors avec une force presque innâretable et le jeune homme sombra dans les ténèbres d'un sommeil bien mérité... celui qui reposait le corps et l'âme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophélia

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 23/02/2013

MessageSujet: Re: Retour...   Dim 24 Fév - 0:39

Ophélia avait marché en se demandant si elle allait dans la bonne direction. Elle se devait de savoir si sa mère était toujours en vie. Peut-êre lui parler un peu si elle était pour vrai. Qui sait? Elle alla dans la direction qu'elle croyait que c'était vers Émeraude. Ses sens lui disait qu'elle ne se trompait pas.

Elle marcha, serrant son épée par le pommeau pour se rassurer. Puis, elle eu un choc. Un homme était étendu au pied d'un arbre. Cet homme, aux traits étirés et fatigués, ressemblait à son ancien maitre. Ophélia senti qu'il était aucunement dangereux. Elle le sonda et fut prise d'un vertige. C'était vraiment son ancien maitre! Ëraendil était là, sous l'arbre, sans défense et ses forces vitales étaient très affaiblies.

Ophélia décida de préparer un repas avec ses provisions à elle, espérant que l'odeur alléchante allait le réveiller. Elle voulait qu'il se réveille! Il était le premier visage familier pour elle depuis des années!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ëraendil

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Retour...   Dim 24 Fév - 3:28

Ëraendil rêvait.
Il fallait croire que rêver n'était pas épuisant pour l'esprit, et encore moins pour un corps déjà trop affaibli par l'errance. Ses rêves, au contraire, agissaient comme un repos, un apaisement pour l'âme du Chevalier qui avait véritablement souffert dans son corps... Il rêvait d'avant ce cataclysme, avant que son monde ne bascule, lorsqu'il était Chevalier d'Emeraude à combattre pour la justice et pour la défense des opprimés.
Il rêvait de Kamilia...
Il n'y avait aucune action dans le rêve d'Ëra, il était juste plongé dans l'adoration des traits de la jeune femme, chef des Chevaliers d'Emeraude, Reine du Royaume... dame qui hantait son coeur, lui permettant soit de se dépasser, soit de sombrer dans une douce mélancolie. Le chevalier continua son rêve, jusqu'à ce que ses sens ne captent un bruissement.
Quelqu'un approchait...


Ëraendil comprit qu'il ne pourrait qu'à peine se défendre. Son bâton aurait pu lui être utile, s'il lui restait simplement la force de le manier. Une force qu'il ne possédait pas à son grand désespoir. Il ne pouvait même pas ouvrir les yeux pour apercevoir la présence de celui ou de celle qui arrivait. Il essaya de sonder l'arrivant, mais il n'y arriva pas...
Trop épuisé.
Il faillit rager, lorsqu'une douce odeur vint lui chatouiller ses narines.
Une odeur de nourriture qui réveilla instantanément l'ancien Chevalier qui vit une jeune femme en train de préparer un repas...
Le ventre d'Ëraendil hurla, mais il se retint.

Il était trop faible pour bouger, et se contenta d'observer la jeune femme... Il la reconnut, elle ressemblait tellement à sa mère...
Il réussit à émettre quelques mots, avant d'esquisser un sourire.

-Moëra.... tu m'as manqué..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophélia

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 23/02/2013

MessageSujet: Re: Retour...   Dim 24 Fév - 21:58

-Moëra.... tu m'as manqué..

Ophélia tourna légèrement la tête vers l'homme sans force à ses côtés. Elle prit un bol et y versa le potage qu'elle venait de préparer. Elle le tendit vers Ëraendil en ayant un petit sourire triste.

-Il y a longtemps qu'on ne m'appelle plus ainsi chevalier. Mais j'apprécie que vous vous souvenez de moi et que je vous ai manqué, malgré que nous avons passé peu de temps ensemble.
Elle insista pour qu'il prenne le bol.

-Mangez maintenant. Vous avez besoin de forces et j'imagine que, comme moi, vous allez vers Émeraude?




(hj: désolée pour le petit post, le prochain sera plus grand)





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ëraendil

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Retour...   Lun 25 Fév - 13:23



Ëraendil tenta de prendre le bol de potage que lui tendait Moëra et réussit à le tenir entre ses mains, avec une difficulté qui lui était inconnue, frustrante. C'était comme si un nouveau né devait se débrouiller, du jour au lendemain, avec un corps d'homme fait, sans la moindre expérience antérieure.
Ëraendil faillit rigoler de l'image qu'il se donnait, avant que ses côtes douloureuses ne lui rappellent qu'il avait déjà du mal à respirer, alors rigoler était tout simplement hors de question.
Excepté s'il voulait souffrir encore plus.
Comme cela ne faisait pas partie des projets de l'ancien Chevalier, il regarda et commença à boire son potage, préparé par son ancienne apprentie

Le potage était chaud, trop chaud pour la bouche et la langue du chevalier.
La chaleur de la préparation brula l'ancien historien juste après la première gorgée qui faillit le faire pleurer.
Pourtant, il en reprit, après avoir soufflé longuement et le trouva tout de suite plus agréable. Il continua de boire, cette fois-ci avec parcimonie, pour apprécier de plus en plus la saveur oubliée d'un simple potage. Il le reposa sur le sol avant de pousser un soupir de satisfaction.

-Merci, Moëra.

Puis il se souvint des paroles de son ancienne apprentie, de sa dernière écuyère, de la fille de celle qu'il aimait plus que tout....
"Celà faisait longtemps qu'on ne l'avez pas appelez ainsi..."
Son ancien maître médita les paroles de la jeune femme avant d'esquisser un petit sourire.

-Mais si tu veux que je t'appelle autrement, dis le moi.

Le chevalier sourit à nouveau avant de tenter de se lever. Ses muscles protestèrent, et ses maigres forces tentèrent de le convaincre d'arrêter, elles étaient encore diminuées à cause de son errance, mais le potage et l'eau lui avaient permis de se sentir mieux.
Il contempla les traits de la jeune femme avant de sombrer dans une douce mélancolie dont il connaissait l'origine...

-Tu ressembles tellement à ta mère.... tu es superbe.

En effet, en grandissant, malgré ses cheveux blonds, son ancienne apprentie était devenue une superbe femme, ses traits et son corps étaient devenus celui d'une adulte, sure d'elle. Elle ressemblait tellement à sa mère que le Chevalier faillit soupirer... Il aimait toujours Kamilia et elle lui manquait atrocement...

-Allons-y... j'aimerais aller revoir Emeraude.


Dernière édition par Ëraendil le Lun 25 Fév - 23:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophélia

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 23/02/2013

MessageSujet: Re: Retour...   Lun 25 Fév - 21:58

(hj: j'ai juste 21 ans tu sais, j'ai pas les cheveux blancs, mais blonds!)


Elle frissonnait à chaque fois qu'il l'appelait Moëra. Quoique c'était normal, techniquement, il s'était vu il n'y avait pas si longtemps, pour lui du moins...avant que tout explose, elle avait 14 ans...maintenant elle en avait 21. Ophélia haussa un sourcil et réprima un petit rire. Le chevalier à moitié évanoui devant elle était vraiment dans les vapes pour qu'il ne remarque pas qu'elle avait autant changé...quoique cette phrase:

-Tu ressembles tellement à ta mère.... tu es superbe. la fit serrer la machoire.

Encore sa mère. Elle était vivante alors? Voyant l'état de faiblesse de son ancien maitre, elle le sonda. Elle fut peu surprise de voir qu'il était amoureux de la reine Kamilia. Mais pas à ce point...Comment pourrait-elle rivaliser contre sa propre mère? Est-ce que cela allait arriver à chaque fois qu'elle allait poser ses yeux sur un homme? Ophélia poussa un soupir de découragement. Elle allait rester avec Ëraendil jusqu'à Émeraude, de toute façon, le pauvre, ne pouvait pas être laissé à lui-même.

-Repose toi chevalier. On ira à Émeraude plus tard. Tu ne peux pas te montrer faible de la grande Kamilia n'est-ce pas?


Ophélia repris le contrôle avant de dire quelque chose qu'elle pourrait regretter....pour le moment. Elle prit une couverture dans son sac et la mis sur Ëraendil pour le couvrir.

-Je vais veiller. Repose toi....Et merci du compliment, mais je suis mieux que ma mère....et appelle moi Ophélia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ëraendil

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Retour...   Mar 26 Fév - 12:50

Ëraendil ne fit aucun geste, alors que Moëra, non Ophélia se corrigea t'il mentalement, déposa une couverture sur son ancien maître et tentait de lui ordonner de se reposer... Comme les temps avaient changés... ou bien, était-ce lui qui était tout simplement incapable de s'adapter au changement?
L'ancien Chevalier n'en savait rien et préféra sombrer dans un monde de sommeil, sans le moindre rêve, juste pour pouvoir se reposer.
Ses yeux se fermèrent et Ëraendil sombra dans les ténébres d'un monde, celui du Dieu du sommeil qui l'accueillit.
Il savait que son apprentie veillait sur lui, il n'avait rien à craindre.

Lorsqu'il ouvrit les yeux, le soleil amorçait sa descente vers l'après midi et Ëraendil avait chaud...
Trop chaud.
Il ôta la couverture, pour trouver Ophélia assise, en train de regarder le fleuve s'écouler doucement, sans attaches, ni contraintes, juste poussé par un courant, un sens contre lequel il ne pouvait guère lutter.
Etait-ce vraiment si bien que cela de n'être qu'un élément parmi la nature?
Ëraendil arrêta sa réflexion avant de s'étirer en silence et de s'approcher de son ancienne apprentie qui contemplait le cours du fleuve, perdue dans des souvenirs.

-Que c'est'il passé? Pourquoi as tu changée? Est tu toujours mon élève, ma soeur d'arme?

Ophélia ne répondit pas de suite, et Ëraendil s'assit à côté d'elle pour la prendre dans ses bras, encore fort, malgré la faiblesse de l'homme.
Ils avaient souffert tout les deux.


(HJ :pardon.. le mien est court cette fois...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophélia

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 23/02/2013

MessageSujet: Re: Retour...   Mer 27 Fév - 1:23

Ophélia ne bougeait pas, elle veillait le sommeil du chevalier. Elle observait l'eau qui coulait, tranquille. Elle enviait cette tranquilité, se demandant si un jour, elle pourrait de nouveau trouver la paix à l'intérieur d'elle.

-Que c'est'il passé? Pourquoi as tu changée? Est tu toujours mon élève, ma soeur d'arme?

Elle ne répondit pas sur le moment, ne sachant même pas elle-même qu'elle était la réponse. Et là, il l'a prit dans ses bras. Elle sentait le contact du chevalier contre son corps, qui se voulait raide, mais qui désirait ardemment avoir de la chaleur humaine, en ayant été privé pendant si longtemps. Elle décida de relâcher un peu sa tension et s'accota la tête sur l'épaule de l'homme.
- J'étais dans un autre univers que j'ai peine à décrire. Je ne suis plus en âge d'être ton apprentie et même si je pouvais être chevalier, je n'ai pas terminé ma formation et je n'ai pas eu mon adoubement. Je ne sais même plus qui je suis dans ce monde...mise à part la fille de Kamilia....


*Ai-je déjà été autre chose?* pensa-t-elle amère.

Ophélia soupira. Elle ne voulait pas qu'Ëraendil s'éloigne, elle était bien dans ses bras...pour une fois, depuis plusieurs années, elle se sentait en sécurité. Mais elle se rendit soudain compte que cette position pouvait rendre le chevalier mal à l'aise. Ophélia se dégagea doucement de l'étreinte d'Ëraendil et le regarda avec un sourire triste.

-Disons que maintenant je suis ton alliée ou...une amie.

Elle décida donc de ramasser le tout, vaisselles, couverture et commença à tout mettre dans son sac. Le chevalier semblait un peu plus en forme et elle fut heureuse d'être arrivée à temps.

-Bon, pendant que vous prenez vos effets, comment es-tu tombé amoureux de ma mère?

Ophélia rougit légèrement.

-Désolée, je l'ai lu dans ta tête...facilement....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ëraendil

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Retour...   Dim 3 Mar - 6:16

Ophélia...
Un nouveau nom pour l'ancienne apprentie du Chevalier, l'historien d'Emeraude. Celui-ci se sentait mal en sentant la raideur qui habitait le corps de la jeune femme, qui semblait le repousser... Alors qu'il allait la lâcher, la jeune femme relâcha la tension avant de se détendre dans les bras de son ancien mentor.
Elle adossa sa tête contre l'épaule d'Ëraendil, qui se surprit à la maintenir contre elle, tout en l'aidant de vagues d'apaisements, pour l'aider à se détendre... La jeune femme était un souvenir de Kamilia, un souvenir certes douloureux pour le Chevalier, qui n'avait pu se déclarer. Il sentit la jeune femme se mettre à l'aise, comme si elle en avait besoin pour elle même.

Après quelques minutes, elle se dégagea des bras de son ancien maître et déclara qu'elle était son alliée, son amie. Pourtant l'historien sentait une sorte de doute dans cette dernière affirmation.
Alors qu'il voulait prononcer quelques mots pour la réconforter, Ophélia se mit à ranger tout ce qui trainait autour, la couverture qui avait recouvert le Chevalier, les couverts et le plat de potage dans lequel Ëraendil avait savouré la préparation de son ancienne apprentie. Le chevalier réussit à se relever et fit quelques pas, s'assura de ses appuis avant de reprendre son bâton.

La jeune femme lui demanda comment il était tombé amoureux de sa mère....
Ëraendil sourit avant de s'assurer que rien ne traînait autour de lui.

-Ta mère.... Kamilia a la beauté d'une reine, celle d'une femme sure d'elle, emplie de convictions, capable de se battre, fragile et forte à la fois. Je suis tombé amoureux de ta mère, sans doute comme d'autres personnes, mais je l'aime...


Le Chevalier eut un petit sourire avant de s'approcher de son ancienne apprentie.

-Quand tu étais encore une élève, et moi je venais d'être intronisé Chevalier, j'ai discuté avec ta mère, et je lui ai offert une rose... je ne sais pas si elle l'as gardé, mais la beauté de ses yeux m'a coupé le souffle, un effet qu'elle exerce encore sur moi, je donnerais tout ce que je peux pour la revoir à nouveau... Lorsqu'elle t'as confié à moi, j'étais heureux, parce que j'avais l'impression que je comptais pour elle, parce qu'elle me donnait la plus grande des responsabilités... veiller sur toi.


Il prit le sac d'Ophélia et le mit sur son dos avec un sourire triste.

-Un rôle que je n'ai pas réussi à tenir, j'en suis désolé....


Le chevalier baissa la tête avant de sourire à nouveau, un sourire plein de promesses.... pour l'avenir. Il caressa doucement la joue de la jeune femme avant de lui serrer les avant bras.

-Tu es mon amie, et je suis toujours prêt à t'apprendre, comme j'en ai appris de toi... Mon apprentie si tu le souhaites encore, mais je sais que tu as conquis ta liberté mais sache que je serais toujours là pour toi...


Sur ces mots, Ëra commença à marcher en longeant la rivière...

-Il y à une auberge pas loin, si mes souvenirs sont toujours exacts, on y passera la nuit, avant de partir revoir ta mère...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophélia

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 23/02/2013

MessageSujet: Re: Retour...   Ven 8 Mar - 13:58

Ophélia fut contente que le chevalier partage ses souvenirs concernant l'éclosion de ses sentiments pour Kamilia. Elle le croyait lorsqu'il disait qu'elle était maintenant son amie. Ophélia se mit à réfléchir sur quelque chose: était-ce un hasard si sa mère l'avait mise avec Ëraendil comme maitre? Est-ce que le reine avait voulu donner une figure paternelle à sa fille? Il fallait qu'elle lui demande.

Alors qu'il se mit à marcher vers le long du ruisseau et qu'il fit allusion à une taverne, la jeune femme s'élança vers lui.


-Je ne veux pas que tu te sentes coupable pour ce qui m'est arrivée, personne ne le pouvait, même pas ma mère. J'étais seule devant un immense portail et quand j'ai vu mon père et mon frère, je n'ai pas réfléchi et j'ai couru dans leur direction.

Elle accéléra pour être à sa hauteur.


-Tu as raison, j'ai quand même goûter la liberté, donc je ne veux pas vraiment être une apprentie, mais si tout se passe bien à Émeraude, j'aimerais bien que par moment, tu sois mon mentor.

Ophélia lui fit un grand sourire après cette demande.


(hj: à toi de répondre rapidement ici et on peut poster à Émeraude si tu veux!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ëraendil

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Retour...   Dim 10 Mar - 4:00

Ëraendil sourit en entendant la jeune femme lui demander de redevenir son mentor.
Il sourit encore et continua son chemin vers les vallons d’Emeraude et constata que le royaume, son royaume d’adoption, se relevait plutôt bien...Le passionné d'histoire voyait de nombreuses fermes qui se reconstruisaient paisiblement comme s'ils se relevaient du cataclysme avec la même force qu'ils avaient démontrer lors des invasion de l'Empire Noir dont il n'y avait plus aucune nouvelle depuis la catastrophe. Le chevalier soupira avant de continuer d'avancer, jusqu'à ce que le couple trouve l'auberge, telle que l'Historien l'avait laissé. Ëraendil y allait souvent, quand il cherchait à s'enfuir du château, pour chercher la compagnie
"La Reine dansante".

Il sourit à Ophélia avant d'entrer dans l'établissement dans lequel régnait une belle ambiance, celle des plus festives, des plus joyeuses et qui réchauffait le coeur du jeune homme.
Il partit voir le tavernier qui ne le reconnut pas de prime abord. Pourtant l'historien reconnut le fils de son ami, un ancien soldat et le précedent propriétaire de la taverne, qui avait accueillit Ëraendil. Celui-ci avait été prié d'enseigner au jeune homme, les valeurs des chevaliers, et celle qui devraient être celles des hommes d'honneur. Le Chevalier sourit avant de saluer l'homme qui nettoyait ses verres. Celui-ci déposa son travail avant de regarder le client.

-Bienvenue à la Reine dansante, en quoi puis je vous être utile?

Le chevalier sourit avant d'incliner la tête.

-Comment va ton père?

Le tavernier cligna des yeux avant de sursauter.

-Sir Ëraendil!? Vous avez bien changé! Quand mon père l'apprendra !
-Ce n'est pas la peine de le déranger... J'aimerais juste une chambre pour moi et mon amie, ici présente.


Le jeune tenancier jaugea la jeune femme du regard, tenta de déterminer rapidement le lien entre les deux.

-Très bien, je vous prépare ça tout de suite !

Lorsqu'il fut parti,Ëraendil prit la jeune femme dans ses bras avant de l'embrasser sur la joue.

-Demain, on retourne au château.... Enfin...



(Hrp: Mais oui ! Tu le commences, ou moi? On retourne au château avec Kamilia?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faerun :: Hors-jeux :: Sujets (RP) terminés-
Sauter vers: