Faerun

Forum RPG avec de multiples Univers
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Renaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonyme

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 18/07/2013
Localisation : En Enfer

MessageSujet: Renaissance   Dim 27 Oct 2013 - 16:56


Retour à la case départ sur les terres d'Irianeth. Ce continent a tellement été bouleversé par des adeptes à l'incompétence qu'il en devenait minable et pathétique. Heureusement pour lui, ce temps était révolu. Il allait connaître de nouvelles règles, de nouvelles péripéties et surtout, de nouvelles conquêtes. Celui qui était à présent à la tête de l'Empire Noir n'était d'autre que l'original, l'unique et le maître de ces lieux : Anonyme. Ce dernier avait bien l'intention de prendre racine sur son trône et de préserver ce qu'il avait acquis jadis. Personne n'oserait venir le défier pour prendre son titre et ses terres. Irianeth pouvait donc souffler pendant un bon moment et respirer le renouveau, la sécurité et l'ambition.

Rassembler et reconstruire étaient les priorités avant d'entamer la prochaine étape. L'explosion, les changements d'Empereur influençaient de façon négative les pensées et l'histoire. Rétablir l'ordre et prendre le temps de se poser fera le plus grand bien pour tout le monde.

Une pluie d'étoiles blanches illuminèrent les ciels sombres et vengeurs d'Irianeth puis se posèrent délicatement sur la plage grisâtre. Anonyme prit le temps de regarder le paysage quelque peu modifié de l'ancien Irianeth. Marchant tranquillement vers son trône, il regarda avec fierté les moindres traits de sa renaissance. Il avança, la tête haute, les épaules redressées, laissant derrière lui les traces de ses pas conquis.

Soudain, la terre se mit à trembler sous ses pieds. Un souffle fit bouger ses vêtements et ses cheveux. Puis, un grognement s'échappa derrière lui et se répercuta sur les rochers tel un écho sourd. Ce son... il le connaissait par cœur. Il en avait tellement entendu dans le passé qu'il savait exactement à quoi s'attendre. Le dragon se mit en position offensive derrière Anonyme et pouvait l'attaquer à n'importe quel moment. Faisant un sourire, Anonyme se retourna et fit un clin d'œil envers son allié. Le dragon arrêta soudainement ses gestes comme s'il reçut l'ordre d'arrêter.

Le Dieu/Démon reprit sa marche sans dire le moindre mot, laissant le dragon battre ses ailes pour transmettre l'information. L'énergie qu'émanait Anonyme suffisait amplement pour que le peuple d'Irianeth comprenne. Plus il avança vers son trône, plus les êtres qu'il croisait s'écartèrent pour laisser la place au nouveau souverain. Quelques minutes plus tard, il arriva devant la grande porte de la salle du trône. Il regarda celle-ci de haut en bas, puis d'un geste calme de la main, l'ouvrit, laissant une légère excitation s'échappait de lui.

Il découvrit la salle comme s'il ne l'avait jamais vu avant. Elle avait changé mais la base restait la même. Une dizaine de soldats s'étaient mis en rang avec un genoux à terre et le poing serré sur le cœur comme s'ils le remerciaient de s'être débarrassé de l'ancien cafard. Ils s'étaient placés de la porte jusqu'au siège pour tracer un chemin droit vers la renaissance.
Anonyme avança, le visage fermé, les yeux rempli de satisfaction, vers son héritage. Arrivant devant celui-ci, il se tourna pour regarda la porte ouverte et s'assit lentement. Désormais, il était officiellement l'Empereur Noir. Posant son bras gauche sur l'accoudoir, il laissa son coude droit sur l'autre accoudoir et leva son avant avant-bras afin de bouger ses doigts en l'air. Tout était parfait, excepté une chose qui le collait depuis son arrivée. Il regarda alors l'entrée avec un air sérieux et autoritaire.

- Tu peux sortir de ta cachette mais je te préviens... Si tu mets un pas dans cette salle, tu ne pourras faire marche arrière, princesse d'Opale!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCu0e9x0vQNnMDF77z6vKqHg?view_as
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Renaissance   Jeu 12 Déc 2013 - 19:55

Ne plus pouvoir faire marche arrière...
Une conséquence qui lui arriverait si elle faisait un pas dans cet endroit. Un simple mouvement mécanique de son corps scellerait donc le tout? Mais la princesse savait déjà, avoir passer le point de non retour, lorsqu'elle avait audacieusement décider de suivre cette légende. Dernièrement, elle avait passé par bien des status, d'aucun elle n'avaient eu le mérite ou contrôle. Et sous un acte impulsif, frôlant légèrement la folie, alors qu'au bout du chemin la mort pourrait lui ouvrir grand ses bras. Elle ce sentait parfaitement en contrôle, personne n'avaient choisi pour elle, la jeune femme avait agit d'elle même, sans qu'aucune âme ne veuille dessiner son destin a sa place. Et encore là, un autre choix ce présentait, presque poliment. Il était aisé, un pas en avant, ou derrière. Mais c'est ce qu'ils entraineraient qui ne le rendait point facile a faire.

Déjà, évalué les possible conséquence.
1, la mort, surement. Après tout elle avait suivit une des plus grande menace que Faerun ait connu, jusqu'a son trône. Elle, habitante du continent normalement ennemi a ce dernier, ce retrouvait piégé de prime abord. Alors en constatant cela, même si sa décision serait d'avancer ou bien de tenter rentrer cher elle, son sort sur sa vie ou sa mort, n'était pas entre ses mains. Dans les deux possibilités, elle pourrait perdre la tête. Alors la princesse balaya cette option dans son cogietement, car celle ci menait a une impasse.

2, cette impression ne l'avait pas quitté une seule seconde depuis son arriver dans cet endroit. une sorte de tension malsaine, entre la peur et l'excitation. Chacune de ses respirations en avaient été calculé sous la nervosité, suivant au pas Anonyme, ils avaient croisé ce dragon, ils avaient croisé bien des choses. Si bien que la terreur devant une fin imminente et horrible l'avait étranglé quelques instant,s pour laisser place a une fascination et une curiosité intellectuel sans fin. Ayant toujours été un peu reclus, ses livres étant ses meilleurs amis, la façon dont cet homme pouvait faire obéir la créature d'un simple clin d'oeil? Avait éveillé bien des question, mais les posés, comme ca, tout bonnement, assaillir un dieu-demon d'un déluge d’interrogation aurait été...mal vue? Ou l'orgueil de la digne représentante d'Opale, l’empêchait il de délier sa langue, normalement si bien pendu, pour avouer son ignorance et chercher a combler sa lacune.

et finalement... n'aboutissant pas avec sa seconde pensés, elle ce raisonna d'une autre manière. Pourquoi avait-elle quitté Argent et suivit celui qui l'avait si ''gentiment'' torturé? Pourquoi n'était elle pas rester passivement ou retourner cher elle? Un sourire en coin la trahis son visage qui était jusque la, torturé par la grande décision a prendre. Elle fit un pas devant elle....

- Qui as dit que je me cachais?

Elle avait fait son choix. cette petite princesse du continent. Cette tempête sur deux pattes, et simplement, car elle ne reculait jamais devant un défis, et que tout était si ennuyant dernièrement...
Revenir en haut Aller en bas
Anonyme

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 18/07/2013
Localisation : En Enfer

MessageSujet: Re: Renaissance   Mer 18 Déc 2013 - 12:25



Encore et toujours cette arrogance qui ne cessait de sortir de sa bouche. En fin de compte, il aurait dû couper la langue en plus de coudre ses lèvres pour ne plus entendre le son de sa voix. Malheureusement pour lui, elle était bien présente dans la salle du trône. Le fait d'oser le suivre et venir au cœur d'Irianeth était soit un exploit, soit une idée idiote et suicidaire. Personne n'osait venir dans son Empire pour le rencontrer. Personne n'avait ne serait-ce que l'idée de le suivre telle une cible à tuer. Le Dieu-Démon aimait l'audace et cette femme en avait. Elle était donc la seule à lui tenir tête même après avoir été torturé. Cherchait-elle la mort? Si oui, elle était au bon endroit.

Anonyme se leva et fit quelques pas vers la princesse. Il avança encore et commença à tourner lentement autour d'elle afin de la sonder. Etant un Dieu-Démon, il pouvait accéder dans la tête de qui il voulait pour obtenir des informations faciles et utiles. Plus les minutes silencieuses passèrent, plus la princesse pouvait ressentir l'énergie dévastatrice que dégageait l'Empereur. La tension devint palpable et les secondes durèrent une éternité. Fronçant les sourcils, Anonyme se plaça devant elle et posa son regard perçant dans les yeux de celle-ci. Il fit un sourire et lui dit alors :

- Je pense que tu peux me remercier en fin de compte... Je t'ai sauvé d'un mariage avec un déchet d'Enkidiev.

Anonyme ne put s'empêcher de lui faire un sourire narquois à la fin de sa phrase. Après quelques secondes, l'Empereur put connaître les derniers événements de sa vie et la base de son histoire. Il y avait des choses intéressantes qui pouvaient être exploitées. Il reprit lentement sa marche autour d'elle comme s'il était un chasseur prêt à tuer sa proie et continua :

- Dis moi, Selene... Veux-tu jouer à un jeu en deux manches? Si tu gagnes, je t'offre ce que tu veux mais si tu échoues, bah... tu meurs.

Anonyme avait une idée en tête et voulut voir si son invité allait faire preuve de courage ou pas. La princesse allait vite comprendre et réaliser où elle était et avec qui. Elle ne pouvait faire ce qu'elle voulait comme bon lui semblait. Le Dieu-Démon était le plus puissant de ce monde et pouvait être redoutable et sans pitié s'il le voulait. Il allait vite voir si elle agissait un peu au lieu de parler.

- Alors, partante ?

En réalité, avait-elle vraiment le choix?...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCu0e9x0vQNnMDF77z6vKqHg?view_as
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Renaissance   Mer 18 Déc 2013 - 19:45

Danger! Elle le sentait, la tension, son esprit ainsi violé par la magie du dieu-demon. Cette façon de marcher autour d'elle en rond, comme l'aurait fait un grand chat de rubis autour de sa proie. Mais elle tentait de rester calme, même si elle tremblait intérieurement. Démontré sa faiblesse a un prédateur n'était jamais une bonne idée. Elle afficha donc un masque impassible, malgré son inconfort et le crépitement de sa peau qui ce fit entendre, par réflexe sa charge interne avait augment. d'un cran. Comme si cela aurait put changé quoi que ce soit.

Lorsqu'il s'arrêta un moment pour la regarder fixement, elle ne détourna pas ses yeux bleu de lui, et soutien son regard. Sa réplique la fit sourire malgré elle. Il avait raison sur ce point. Grâce a lui, elle n'épouserait pas cet avorton de Nicolas. Et elle lui était donc redevable. Mais elle s'amusait de savoir qu'il ne semblait pas, plus l'aimer que lui, du moins d'après le jolie surnom qu'il l'avait affublé. N'ayant jamais pris l'habitude de garder sa langue dans sa poche, même en situation critique, l’insensé princesse d'Opale, l'ouvrit une fois de plus. Mais son ton provocant habituel avait laissé place a de la neutralité, elle n'aurait pas osé provoquer une des plus grande menace de Faerun. Du moins, pas directement.

- En effet, et je vous remercies sincèrement de m'avoir débarrassé de cette épine dans mon pied.



Mis voila qu'il lui proposait, enfin, lui imposait serait le mot juste. Un jeux? Ellen'avait pas le choix, elle l'avait comprit. si elle Refusait de participer, la fière femme d'Opale, ce retrouverait surement dans le même état que le pauvre Nicolas, voir pire. Quel plan pervers avait donc cette entité en tête?  Anonyme était reconnu pour être calculateur, sans pitié. Il pourrait aussi bien lui demander de dépecés des innocents pour le plaisir. Selene resta un moment silencieuse, n'importe qui ce demanderaient si il serait mieux mourir en restant qui on est, ou bien vivre en ayant été pervertis non? La princesse ne voulait pas mourir. Son instinct de survie était trop développer pour cela, et même si elle sentait qu'elle le regretterait, il était hors de question qu'elle abandonne ou perd un défis. Elle était si têtu. Si bien, qu'elle ne remarqua même pas le petit détail, qu'il connaissait son nom, même si elle ne l'avait jamais dit.

- En deux manches vous dites? Quand commençons nous?

Elle sourit. Essayant de ce montrer forte, même si tout de son être aurait aimé prendre la fuite. Elle n'était qu'humaine après tout, une petite fourmis face au dieu-demon. Mais elle devait tenté le coup. Mais audacieuse, elle ce risqua a demander.

- Et si je gagnes, qu'est-ce qui me garantis que vous tiendrez votre promesse, Anonyme?

Elle avait tenté de garder son petit ton provocant pour elle, pour ne pas ce mettre d'avantage les pieds dans les plats. Malheureusement, les habitudes avaient la vie dur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Renaissance   

Revenir en haut Aller en bas
 
Renaissance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faerun :: Hors-jeux :: Sujets (RP) terminés-
Sauter vers: