Faerun

Forum RPG avec de multiples Univers
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vrathak Arh'Talhan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vrathak

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 21/02/2013
Localisation : http://chevaliersfaerun.forum-canada.com/t32-vrathak-arh-talhan

MessageSujet: Vrathak Arh'Talhan   Sam 23 Fév - 12:11

Prénom et nom : Vrathak Arh'Talhan
Âge : 24
Sexe : Masculin
Race : Humain
Rang : Autre
Alignement : Neutre

Particularité : Parles toujours à double sens.

Équipement : Épée bâtarde portée dans le dos, armure en cuir plaqué noire recouverte d'une cape verte dont la couleur penchent davantage vers le noir. Couteaux de lancé rangés dans leurs fourreaux liés entre eux par une ceinture torsale du même matériel que l'armure.

Capacité: Peut manier son arme à une main grâce à plusieurs années d'entraînement.

Maîtrise des pouvoirs : N/A

Caractère : Très imbu de lui même, à un point tel qu'il considère le narcissisme comme étant SA plus belle création, et non accessible aux personnes d'un intellectuel moyen, ce qui signifie tout le monde selon son point de vue. Il croit toujours avoir raison sur tout, mais considère que partager ses connaissances avec les gens autours de lui serait une perte de temps et l'évite donc en leur faisant perdre le leur en parlant toujours à double sens afin de les faire réfléchir. Cependant il prêche la croyance peu répandue à laquelle s'attache le diction suivant: Il y a toujours un troisième coté à une médaille. Et donc son parlé à deux sens en est en fait un à trois sens, mais la majorité des gens à qui il s'adresse ne le comprenne pas. Il considère qu'il a un impact direct sur tout ce qui se passe dans le monde.

Physique : Cheveux noirs, yeux noirs, barbe noire. Présente de petites cicatrices sur le coté droit de son visage à force d'être prit malgré lui au milieu de querelles dans les bars, généralement causées par sa façon de parler. De taille moyenne, musculature moyenne. Il possède un tatoo dans son dos représentant un grand oeil entouré de 12 yeux plus petits en cercle et tous reliés entre eux. Il ne connait pas la signification du tatoo, il le possède d'aussi loin qu'il peut se souvenir.

Histoire : Né dans la capitale, il vécu une enfance des plus banale. Sa famille n'étant rien d'exceptionnel auprès de la société, elle ne voyait rien d'autre à lui léguer qu'une éducation au sein de l'Ordre des Chevaliers. Il travailla dans la boulangerie de son père jusqu'à l'âge de dix ans, à la suite de quoi ses parents l'envoyèrent comme élève auprès de l'Ordre. Il y resta pour une période de deux ans, qui furent pour lui pire que tout. D'abord il était beaucoup plus âgé les autres élèves et ils le percevaient comme un raté qui n'aurait jamais la chance de se démarquer. Ensuite parce que malgré ce qu'ils pouvaient bien dire sur lui, il était doté d'une logique si parfaite que personne n'arrivait à comprendre son raisonnement, alors même qu'il était dans le vrai. Deux années passées auprès de centaines d'autres gens et pourtant il était seul dans son monde. Poussé par cette réclusion en société, il prit la décision de s'exiler à l'âge de 12 ans. Il ne prit avec lui qu'un parchemin qu'il avait écrit la journée à laquelle il était entré dans l'Ordre sur lequel il était inscrit: Tu n'es pas au bon endroit. Plus aucune nouvelle par la suite, il s'est écoulé 12 autres années avant qu'il ne revienne dans le royaume et ne se présente par son nom. Ses parents s'ayant enlevé la vie peu après sa fuite, il ne lui reste aucune attache personnelle dans ce monde, ce qui nourrit d'autant plus sa solitude. Il continue de voyager et de rencontrer des gens dans le seul but de se convaincre que les mots sur ce parchemin qu'il garde si précieusement sont la représentation de la seule vérité dans sa vie.

Après l'explosion

Vrathak s'était exilé comme à son habitude dans une montagne du royaume de Béryl afin d'y trouver sa solitude et d'éviter d'entendre des propos sans buts de la population moyenne. Comme cette montagne était réputé pour ses créatures anormalement féroces il savait qu'il s'y trouverait seul. Arrivé près du sommet il s'allongea sur une roche question de bien respirer un air pur, aucunement respirer par un autre homme, un air qui lui était dédier à lui uniquement. Il sortit son parchemin et lu ces quelques mots qu'il avait gribouillés des années auparavant afin de se rappeler sa seule vérité: Tu n'es pas au bon endroit. Le remettant dans sa botte il sourit.

- Sûrement pas, mais au moins je suis seul.

À peine eût-il fermé les yeux pour sombrer dans un profond sommeil qu'une rafale de vent et une lumière aveuglante vinrent l'enlever des bras de sa belle Morphée. Le souffle était chaud et étrangement familier. Il s'y sentait si bien, une chaleur pourtant si accablante, un décor si sinistre, des corps jonchaient le sol parmi des dizaines de centaines de débris, l'odeur de la chair brûlée venait lui chatouiller les narines avec une douceur si.... Un instant!!

- Elle est où ma montagne?????

Se redressant aussitôt sur ses pieds il scruta le paysage. Ruines, corps mutilés et brûlés, un ciel sauvage, un silence de mort.... La mort...
C'était loin de ressembler à l'endroit où il s'était assoupi. Perplexe il se mit à avancer dans les décombres pour trouver une trace qu'il pourrait reconnaitre, un panneau à moitié détruit, l'enseigne d'une auberge, un pain de viande cuit juste à point.

- J'adore le pain de viande.

Et puis non loin de là, un objet familier. Enfin! De quoi se rattacher: son parchemin qu'il gardait si précieusement dans sa botte depuis des années.

- Ca c'est bizarre, il était avec moi pourtant!

Il se pencha et le prit du bout des doigts afin de lire ces quelques mots qui signifiaient toute son existence:

- Tu y es presque...

Il remit le papier dans sa botte et entama le pas afin de sortir de cet endroit désolé, et puis s'arrêta soudain choqué par ce qu'il venait de lire. Il reprit le parchemin en un éclair dans ses mains et le relu une seconde fois:

- Tu y es presque...

Les mots avaient changés, de quoi rendre une personne dingue. Ce ne pouvait pas être son parchemin, ce n'était pas du tout ce qu'il avait écrit. Où étaient passés ces magnifiques mots sur lesquels il avait basé son mode de vie. Et pourtant, c'était bel et bien son écriture. Quelque chose clochait, quelque chose avait changé, mais quoi? Ne perdant pas son habitude il le remit dans sa botte et tout en s'éloignant des ruines et des corps inertes jonchés sur le sol il eût une pensée.

* Il semblerait bien que je connaisse pas tout... pas encore.*



Comment as-tu connu le forum ? : Bouche+bouche+bouche à oreille. (Faellia, Keross, Kamilia)


Dernière édition par Vrathak le Mar 26 Fév - 3:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nékoe
Admin
avatar

Messages : 475
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 26
Localisation : somewhere close to you *.*

MessageSujet: Re: Vrathak Arh'Talhan   Sam 23 Fév - 13:34

HAHAHA j'adorton personnage serieusement! super!
moi je n'ais rien a redire sauf ACCEPTÉ

et ca - Elle est où ma montagne?????

ca la fait ma journée Wink

_________________
you're the antidote, for solitude
injected in my veins
may the touch of your hand, forever be
my therapy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Vrathak Arh'Talhan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faerun :: Hors-jeux :: Sujets (RP) terminés-
Sauter vers: