Faerun

Forum RPG avec de multiples Univers
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Guerres Ontariennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esmir

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 15/07/2013
Age : 21
Localisation : Au royaume des freaks.

MessageSujet: Les Guerres Ontariennes   Ven 23 Aoû - 16:29

Les Guerres Ontariennes
 
Prologue
 
«Mon histoire débute en 1608, lors de la fondation de Québec par Samuel de Champlain. À cette époque, c'était le paradis pour les pauvres paysans qu'étaient mes ancêtres. On travaillait dur mais l'effort qu'on y avait mis était dûment payé. Le véritable problème est apparu seulement en 1760. Quand les Français nous ont abandonnés en nous laissant que Montcalm pour se défendre contre Wolfe. Ce fut la victoire des Anglais sur les Français aux plaines d'Abraham à Québec.
 
Nous fûmes alors isolés à un petit territoire le long des rives du fleuve St-Laurent. Mais, les Anglais n'étaient pas des imbéciles et ce territoire fut élargi lors de l'Acte de Québec. Les Britanniques  voulaient nous empêcher de rejoindre nos voisins du Sud dans leur guerre d'indépendance. Dans notre idiotie, nous acceptâmes ce cadeau empoisonné et nous refusâmes, bien évidemment, l'offre des Américains. Contrairement à ce que certains croient, nous ne serions pas devenus citoyens américains pour autant. Pas si on faisait valoir notre point de vue. Peut-être, qu'en 1812, nous aurions dû accepter l'offre de liberté qu'ils nous offraient encore une fois. Tout ce qu'on a fait c'est commémorer notre victoire sur nos trente sous.
 
Mais, les Britanniques n'avaient pas finis d'essayer de nous assimiler. Ils nous donnèrent de nouveaux voisins, des loyalistes qui ne cherchaient qu'à nous assimiler, eux aussi. Ils fuyaient les États qui les haïssaient tout autant que nous et qui les chassaient de leur territoire. Au moins, nous on n'a pas brûlé et détruit leurs maisons en les menaçants de morts avec toute leur famille.
 
Mais, le plus gros des problèmes, arriva en 1792, lors de la création du Haut-Canada par l'acte constitutionnel. C'est là que s'explique la nature de la querelle entre les deux plus vieilles provinces canadiennes (même si à cette époque, on était encore des colonies). À l'est, on a des descendants des premiers colons à  s'installer en Amérique du Nord, des canadiens-français.  À l'ouest on a des loyalistes fidèles à la couronne britannique, des riches marchands farouchement opposés aux canadiens-français et partisans de l'assimilation. Bref, des canadiens-anglais. Donc, à l'est on a le Québec peuplé de francophones catholiques et à l'ouest, l'Ontario, peuplé d'anglophones anglicans.
 
Bon, j'en viens au fait. En 1837, des partisans et membres du parti Patriote (anciennement Parti canadien), créèrent la Société des Fils de la Liberté en concurrence avec le Doric Club des anglos. C'est la renaissance de cette société que nous représentons et nous servons la même cause que les Patriotes. Quelle cause?
 
LA LIBERTÉ!
 
Nous nous donnons comme mission de nous libérer du joug anglophone, nous voulons être libres de faire nos propres choix sans être freiné par un gouvernement fédéral d'anglos! NOUS VOULONS NOTRE LIBERTÉ!
 
Je m'appelle Jonathan Lavoie et je suis à l'aube de réécrire l'Histoire.»

Le présent récit relatera l'histoire des Guerres Ontariennes, une des guerres les plus meurtrières du Canada qui faisait rage depuis le mois d'avril 2016, un mois plus tôt. Cette guerre est menée par une bande de jeunes Québécois se faisant appelés les Fils de la Liberté. Ils ont ralliés à leur cause plusieurs indépendantistes et ils projettent de libérer la totalité des francophones du Canada en conquérant le pays, ville par ville. Ce groupe d'extrémistes est mené par un jeune homme de 19 ans nommé Jonathan Lavoie. Il soutient que sa cause est aussi juste que n'importe quelle autre révolution.

_________________
Citation :
«Condamné par le doute, immobile et craintif. Je suis comme mon peuple, indécis et rêveur. Je parle à qui le veut de mon pays fictif le coeur plein de vertiges et rongé par la peur.»
Dédé Fortin, La Comète
Citation :
Pour eux je meurs sur le gibet de la mort infâme du meurtrier, pour eux je me sépare de mes jeunes enfants et de mon épouse sans autre appui, et pour eux je meurs en m'écriant : Vive la liberté, vive l'indépendance!
François-Marie-Thomas Chevalier de Lorimier
Un courage qui aurait dû être récompensé autrement.

We Collide by Jeffo and The Heads Up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eragonrpg.forum-canada.com/
 
Les Guerres Ontariennes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les dommages des guerres sur l'environnement
» Les guerres du climat
» guerres-miniatures.com
» Sabres et Epées des Guerres Napoléoniennes
» Un wargame sur les guerres napoléoniennes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faerun :: Hors-jeux :: Créations et Demandes-
Sauter vers: