Faerun

Forum RPG avec de multiples Univers
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une ombre plane (libre mj )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître de jeux

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 21/02/2013

MessageSujet: Une ombre plane (libre mj )   Lun 1 Juil - 20:36

Croyez vous vraiment que le cataclysme, la collision entre plusieurs mondes pouvait ce faire sans trop de dégat? que seul al disparition de certains, la mort d'autre ou le vieillissement ou dans le cas contraire, rajeunissement de quelques représentants de ces univers , seraient les seules conséquences? Malheureusement pour les habitants de ce monde, quels qu'ils soient, ce n'étaient pas aussi simple, quelques personnes dans l'ombre tiraient même les ficelles pour déclencher le fragile équilibre existant. Mais comme quoi et comment?

Par des gestes anodins au début, tout récemment des plantes mortels lorsqu'en contacte avec l'eau avait été déplacer pour contaminer les puits et les rivières, touchant une énorme partie de la population, mais deux emmerdeurs en tuniques vertes avaient stoppé la progression du mal, stoppé oui, mais sans connaitre la cause officiel. Une consœur s'en prenait présentement a un couple ennuyeux dans le royaume orientaux et une autre s'amusait avec un idiot de mage dans leur royaume a tous...Chacun avait sa façon d'agir, ses préférences, ses champs de prédilections, et il avait les siennes.

Il marchait sur Émeraude, n'ayant pas encore passer les remparts, sur un petit chemin de terre non loin d'un village qui venait d'être secouru par les enquiquineurs verts, mais si il les détestait autan, pourquoi venir faire escale où il risquait d'en croiser assurément? ''qui a dit que je les détestais? ils m'amusent et ne font que retarder l’inévitable...les pauvres choux, manipuler de droite a gauche...'' Bon, alors il ne les détestait pas! Pardonnez mon erreur, je crois en faite, qu'il les adore.

L'étranger, car il était visible de loin qu'il n'était pas de la région, sa peau couleur moka, ses longs cheveux dread-lock, la petite barbiche qu'il portait et ses vêtements léger de ceux vivant dans les régions arides, le distinguait bien des natifs de la région, et son regard bleu ciel contrastait intensément, donnant la chaire de poule. Il souriait, comme un vagabond ou un bandit, satisfait d'un méfait, il n'était pas armé et chantonnait un ère bien de chez lui, des paroles sombre,s mais sur un ton hystériquement joyeux. Sa cadence de pas devient presque sautillante par moment, suivant le rythme.

- Les Démons se retirent quand un homme bon et intègre s'en va-t-en Guerre, La Nuit tombe et noie le soleil,
Quand un homme bon et intègre s'en va-t-en Guerre, L'Amitié meurt et l'amour véritable s'étiole, La Nuit tombe, et l'obscurité englobe la Terre, Quand un homme bon et intègre s'en va-t-en Guerre. Les Démons se retirent, mais à quel prix..? car plus jamais l'homme bon et intègre ne le sera...la guerre sera devenu son amie


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miséricorde

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 27/06/2013

MessageSujet: Re: Une ombre plane (libre mj )   Mer 10 Juil - 20:13

Un pas devant l’autre. Un pas, puis un autre. Elle ne regardait pas la danse silencieuse de ses petits pieds, elle les connaissait par cœur. Sans un bruit, une deux, une deux. Une valse apprise, répétée, encore et encore. On n’as pas besoin de penser pour marcher, non? Miséricorde non plus, chaque pas se succédant avec plus d’aisance que le précédent. Un brin empressé cependant. Le village n’avait pas été amusant, tous semblaient trop occupés pour entendre, pour comprendre. Qu’importe, elle y retournerait, peut-être. La route vers Émeraude était lente, d’une banalité sans nom. Ce n’était pas le plus beau royaume, mais pas non plus le pire. Elle paraissait trop bien pour eux. Elle l’était sans doute.

Puis, vint une voix. Pas si loin, parallèlement à sa route. Du premier regard, elle aurait pu l’apercevoir, si elle n’avait pas eu les yeux rivés sur son petit plan.
 
«Les Démons se retirent quand un homme bon et intègre s'en va-t-en Guerre, La Nuit tombe et noie le soleil, Quand un homme bon et intègre s'en va-t-en Guerre, L'Amitié meurt et l'amour véritable s'étiole, La Nuit tombe, et l'obscurité englobe la Terre, Quand un homme bon et intègre s'en va-t-en Guerre. Les Démons se retirent, mais à quel prix..? car plus jamais l'homme bon et intègre ne le sera...la guerre sera devenu son amie.»

Un truc. Un truc, un homme, venu clairement d’ailleurs. Chantant, sautillant, joyeux, son air morbide. Elle l’aima bien du coup, un léger sourire étirant la commissure de ses lèvres. Elle le suivit, sans bruit, reprenant son sautillement, son air, ses pas de danse, d’un visage pourtant bien sans expression. Parée de noir, elle ne se rapprochait ni ne s’éloignait, toujours à la même distance, telle la mort qui ne savait pas encore si l’heure de sa cible était venue. Elle ne semblait pas l’être, de toute manière. Ça se sait, ces choses là, non? De toute manière, elle était certainement la moins à craindre. Ou la pire, qui sait.

Puis elle s’arrêta, déjà lasse de ce rythme. Il n’était pas sien. Peut-être l’homme avait-il simplement peu de gout. Elle le tint moins haut en estime, soudainement.

- Elle est bien lasse votre guerre. J’espère que vos jolis murmures ne sont pas vos seules armes. Car elle ne fait pas si bonne impression, quand on se les répètes. Quoi que les armes ne sont pas tout pour arriver aux fins des mots...

La jeune femme eut un instant de silence, a regarder nullement l’homme. Il ne l’intéressait pas, pas plus que le prochain village. Chaque petite goutte pour un raz-de-marée géant. Mais qui sait. Il venait d’ailleurs. Encore cette petite voix, celle-là d’avant, celle là qui murmurait d’une voix étouffée. Tais-toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de jeux

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 21/02/2013

MessageSujet: Re: Une ombre plane (libre mj )   Mar 16 Juil - 22:13


- Elle est bien lasse votre guerre. J’espère que vos jolis murmures ne sont pas vos seules armes. Car elle ne fait pas si bonne impression, quand on se les répètes. Quoi que les armes ne sont pas tout pour arriver aux fins des mots...

Dimitry stoppa net, presque brusquement, comme si on venait de l'insulté, mais au lieu de ce retourner avec une mine rageuse, l'homme a la peau noire ce retourna presque en pirouettant avec élégance, fit une révérence courtoise, et sourit de ses dents blanches.


- Et c'est d'un air malin que je me retourne, au diable taquin, une dame pour partenaire. Mes murmures s'envolent, puisque cet aire semble vous blasé, mais de peur que ma langue fourche, en alexandrin je ne composerai. Il prit alors la main de Miséricorde et y déposa un chaste baiser. Je ne pus garantir le rythme qui vous ferait frémir, mais jai le pouvoir, maniaque, d'adoré tout les defis. Alors que ce soit chat perché ou encore, la pomme chanté, a votre disposition je suis, loin de mon chant triste a la guerriade des hommes bons et intègres. Il tape dans ses mains excité tel un bambin. Bien que soit maigre mon bagage et mon passé, a vos désirs je suis voué Fait une autre courbette galante puis ce relève brusquement et ricane.

- j'en fais trop, autrement, je vous demande de jouer avec moi, peu importe la partie, je serai le vilain ou le hero!

Dimitry était ainsi, un maniaque, pas des femmes, et il n'était pas fou, ses petites manies étaient toujours aussi surprenante les unes que les autres, dernièrement son vice favoris, étaient d participer a des jeux et relever des défis.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miséricorde

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 27/06/2013

MessageSujet: Re: Une ombre plane (libre mj )   Mar 6 Aoû - 14:47

«Et c'est d'un air malin que je me retourne, au diable taquin, une dame pour partenaire. Mes murmures s'envolent, puisque cet aire semble vous blasé, mais de peur que ma langue fourche, en alexandrin je ne composerai. Je ne pus garantir le rythme qui vous ferait frémir, mais jai le pouvoir, maniaque, d'adoré tout les defis. Alors que ce soit chat perché ou encore, la pomme chanté, a votre disposition je suis, loin de mon chant triste a la guerriade des hommes bons et intègres. Bien que soit maigre mon bagage et mon passé, a vos désirs je suis voué. J'en fais trop, autrement, je vous demande de jouer avec moi, peu importe la partie, je serai le vilain ou le hero!»

Un jeu, un jeu! Mais voilà qui prenait un nouveau sens, une nouvelle lueur. Il serait son homme à chanter, à baragouiner, à trop parler. Il serait son oiseau de malheur à elle, elle n’aurait plus besoin de décrire, toutes les bonnes paroles n’ayant plus besoin d’être gaspillées par elle. Elle ne serait plus non plus le petit oiseau noir. Non, elle, elle serait la grande faucheuse, cette grande silhouette qui fait frémir, bien placée derrière son homme de main. Cette idée l’amusa. Elle se voyait dans ses ample robes noire, un air dur au visage, l'air plus vieille, plus hautaine, prêt à anéantir un empire. Et puis il avait le bon physique, avec cette peau de la couleur de la nuit. Mais en était-il de taille?

- C’est vous, monseigneur, qui jouerais avec moi, pas l’inverse.

Que l’on se le tienne pour dit, on ne jette pas ses manières de reine du jour au lendemain. Elle n’avait pas a obtempéré à quelque demande que ce soit. Elle exigeait et recevait, point.

- Je construit mon empire avec les mots. Je veux savoir si vous avez la portée de ceux-ci assez haute pour pouvoir y contribuer. Sans quoi, restez un simple mendiant toute votre vie, car sans atteindre personne vous en resterez personne.

Elle le regarda, regarda en l’air, puis le regarda. Ses petits souliers ne lui étaient plus confortable après tout ce temps de marche, mais une lady ne se dévêtit pas devant quiconque, encore moins les pieds devant un vagabond. Cependant, comprenait-il ce qu'il se passait réellement? Il y a de ces gens qui ne font que réagir à ce qui les entour, sans comprendre. Comme un animal. Action, réaction spontanée. Mais ils n'ont rien compris, ils sont fait pour réagir ainsi...

- Pourriez-vous parler du fin mot de ce monde? Pourriez vous comprendre la finesse de celle-ci?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de jeux

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 21/02/2013

MessageSujet: Re: Une ombre plane (libre mj )   Lun 26 Aoû - 12:57

ooops:
 

Adieu belle idée fantaisiste de ce faire une nouvelle amie! Une autre snobinard qui essayerait de le faire entré dans son moule de sa parfaite réalité, si imparfaite soit-elle. Malgré la teneur différente de ces discours colorés, dont il ne comprenait qu'en partie le sens, y en avait-il vraiment un? l'homme a la peau noire offrit un sourire charmeur, avec une saupoudré de malice. L'index et le majeur de sa main droite frétillaient légèrement sous un tique, c'est ce qui arrivait lorsque Dimitry ressentait ce qu'on appelait de l'excitation.

Soudainement, son immobilité pris fin, presque brutalement ses talons claquèrent ensemble, il devenait ainsi droit et en l'apparence plus grand. Son sourire S'élargis.


- Donc le pantin le rôle je dois endosser? Pour une fin prochaine à annoncer? Si votre pied vous prenez, avec de simples annonces suppurante de banalité, mon chemin je vais continuer. Espérant trouver une âme qui saura d'avantage l’intrigué, n'ayant pas peur de frôler l’insensé. Il tourna sur ses mêmes talons qu'il avait claqué, pour le dos lui tourner. Toujours droit et bien figer, son bras droit ce détacha de son corps sans qu'il ne tourne la tête pour la regarder. Paume vers la ciel, au niveau du torax. A moins biensur, que les defis vous aimez relever, vous qui ceigner votre front d'une couronne inventé. Je vous pris votre majesté, de désiré pimenté la journée...sinon sur ce, je vous quitterai

Même si sa curiosité il n'aurait sut piqué, il savait que l'un de ses maitres ne tarderais a ce montré...alors si son amie-sa-majestée ne voulait pas jouer, victime surement elle deviendrait...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une ombre plane (libre mj )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une ombre plane (libre mj )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une Ombre passe... [LIBRE]
» Fin d'une quête ou fin d'espoir ? [PV Daneva]
» Comme une ombre dans la foule... [libre] [TERMINE]
» l'Ombre de mon âme -libre-
» Obama en chute libre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faerun :: Hors-jeux :: Sujets (RP) terminés-
Sauter vers: