Faerun

Forum RPG avec de multiples Univers
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Miséricorde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miséricorde

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 27/06/2013

MessageSujet: Miséricorde.   Jeu 27 Juin - 23:35

* Prénom et nom : Vous l’appellerez Miséricorde, car tel est son bon désir.
* Âge : Elle n'en a cure désormais, aussi vous garderez pour vous vos questions inutiles.
* Sexe : On l'ignore, mais tout de sa personne attrait à une femme.
* Race : On ne sait pas trop. Une légende, un murmure, une humaine sans doute.
* Rang : Prophète de malheur, petit oiseau noir, son arrivée n'est pas toujours de bonne augure.
Alignement : Neutre, avec soupçons de mauvais, et allures de bons. On ne sait pas, elle sert ses propres desseins.
Particularité : On ne connait pas son visage. Elle se promène sans bruit.

* Équipement : Elle ne possède rien, n'as rien, si ce n'est que sa rancœur, sa mélancolie, son passé, ses souvenirs, ses menaces, ses paroles lourdes qui semblent vous écraser dès qu'elle les prononce.
* Capacités : Elle n'avais jamais su faire de la magie, n'est-il pas? Non, bien sur que non. Et maintenant, qu'est-elle? Miséricorde, petit oiseau de malheur, se promenée sans un bruit. Elle serait derrière vous que vous ne l’entendriez pas, vous ne la sentiriez pas. Elle ne peut être repérer magiquement, mais n'as en soi aucun pouvoir.

* Caractère : Elle était cette chose hautaine qui vous regarde de haut en levant le nez, se donne des manières de grandes dames et vous juge intérieurement. Mais les choses changent, parfois, pour des raisons que l’on ignore. Certes, elle ne lâche toujours pas la prise sur une joute directe de regard. Mais elle n’as plus à être dédaigneuse. Votre vie, elle n’en a plus rien à faire. Elle vous le diras, sans doute, vous mourrez de toute manière. Et d’un certain sens, cela l’amuse au plus haut point. Elle se donne des airs, oui et non. Ce n’est plus quelque chose de réfléchit. Elle est, donc elle agis. Elle riras si ça lui plait, s’amuseras si ça lui plait, et vous effrayeras encore une fois si ça lui plait. Mais elle a une mission, la sienne, comme toutes celles qui mènent les hommes à la guerre. Sauf qu’elle est seule. Cette idée lui ravie parfois un sourire. Elle est un oiseau de malheur, aime apporter la peur sur ses pas. Un jour, elle aura bien un trône à elle.  Non, non, pas tout de suite...


* Physique : Petite et frêle chose, qui ne semble jamais avoir réellement atteint l’âge adulte. Ses longs cheveux -n'étaient-ils pas noirs?- d'un blanc cristalin, cependant, ont allongés deux fois davantage pour compenser son manque de poussée de croissance. Elle ressemble cependant davantage à une figure monochrome de ce qu’elle fut autrefois. Plus lugubre, plus effacée, dans de belles robes maintenant noires et vaporeuse. La couleur de la royauté semble souvent s’apparenté au rouge, au mauve, parfois au vers, ces jolies couleurs. Elle, elle sera le royaume du noir. La reine de cette couleur, qui n’en est pas une. De toute manière, elle n’est pas vraiment reine.

.

* Histoire : Elle était fille d'Émeraude, comme tous ceux qui se disaient frères et soeurs, abordaient l'épée et prétendaient vouloir protéger le royaume. De peu de générations, de plus. Vous souvenez vous? Non, vous avez oubliés, bien sur. Tous frères et soeurs, qu'ils disaient, une familles qu'ils racontaient. On y sera bien, bien sur. Mais dans le besoin, elle avait été où cette famille? Petite, trop fine, trop plate, à peine une moitié de garçons, tout cela n'avait guerre changer. C'est ce que l'on voudrait tous croire. Mais vous n'avez pas à vous en faire. Vous avez oublier. Si vous n'auriez pas oublier, vous l'auriez chercher. Mieux que cela. Et vous l'auriez trouver.Mais vous aviez tellement à faire, avec tous ces fusions, bien mieux que de vous inquiéter d'une jeune femme perdue. Qu'elle se l'avoue donc, elle n'était plus un enfant. Sauf si bien sur, elle gardait son corps juvénile... À jamais? N'était-ce pas ce qui semblait arriver, à cette cérémonie pleine de jeune adultes beaux et accomplis, alors que la petite n'abordait pas encore ses couleurs regardait son maitre la faire chevalier? Chevalier, elle? Ou était donc sa couronne?
Des heures, des jours, des mois perdus, à errer. Personne ne viendrait. Elle n'était pas une princesse, qu'une souillons perdu, abandonné, replié.
Aucun pouvoir. Aucun lien. Aucune parenté, plus même de noms. Tout ça, vous le lui aviez enlever. La chance d'accéder à un trône. Aucune chance d'avoir une famille non plus, regardez la un peu. Qui voudrais de ça?
Comment avait-elle survécu? Qu'est-ce qui avait changer, dans cette forêt de boue?
Tout et rien à la fois.
C'était mort, et ça vivait encore.Plus fort que jamais.



Comment avez-vous connu le forum? (important et soyez honnêtes): Dundundun


Dernière édition par Miséricorde le Lun 12 Aoû - 15:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nékoe
Admin
avatar

Messages : 475
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 26
Localisation : somewhere close to you *.*

MessageSujet: Re: Miséricorde.   Lun 8 Juil - 21:30

bon bon bon :p
tu sais que j'ai tresss hate que ton personnage commence son rp, je n'ais rien a redire personellement,
j'ador le style de la fiche, le coter mysterieu meme si les tites info du debut auraient pus etre remplis, disont que ca va avec le charme du personnage :p
ACCEPTÉ

_________________
you're the antidote, for solitude
injected in my veins
may the touch of your hand, forever be
my therapy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Miséricorde.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dague de Miséricorde : Arme non magique humaine REFUSE
» La miséricorde surpasse la justice.
» La Miséricorde
» L'espace d'un miséréré {essai}
» Le Misérable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faerun :: Hors-jeux :: Sujets (RP) terminés-
Sauter vers: