Faerun

Forum RPG avec de multiples Univers
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 S'ennuyez d'un vieil ami...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nékoe
Admin
avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 25
Localisation : somewhere close to you *.*

MessageSujet: S'ennuyez d'un vieil ami...   Jeu 21 Fév - 23:26

Elle faisait les courses au marché, son patron, un homme gras et belliqueux lui avait ordonner de ce mettre hors de sa vue, si elle était pour pleurnicher sur le sort de Katya, une des autres marmitons de l’auberge, que le gros homme avait engrossé impunément. Nekoemie ne comprenait pas, personne ne l’aidait a comprendre, a apprendre. Elle savait que par la faute de son patron, sa compatriote serait traiter de catin, mais pourquoi ? Qu’avait-elle fait ? Qu’est-ce que l’homme avait-il bien pus faire pour lui mettre une enfant dans le ventre ? Ce genre de raisonnement semblait idiot pour une jeune déesse qui venait de passé 7 malheureuses années dans un des pires quartiers d’Argent, mais si elle ne posait pas les bonnes questions, ou n’avait que des réponses incomplètes, comment vouliez-vous qu’elle devine ?

Alors fredonnant un ère que sa mère lui chantait autrefois, la jeune femme, ayant toujours ses aires d’adolescente, passa une main dans sa chevelure blonde-cuivré et arrêta net ses emplettes, après avoir eu l’impression subtil qu’on l’observait. Ses yeux rosé passèrent au bleu claire lorsqu’elle entendit des aboiements, c’était surement le chien du berger, il venait souvent en ville faire ses courses. Pourquoi son cœur devait-il s’arrêter chaque fois qu’elle croyait reconnaître ce simple animal ? Car elle croyait a tord qu’il était Sutures et que sa présence signifiait aussi c’elle de…

Dakeyras…
Elle ne sortait jamais de la ville fortifié, on lui avait fait croire que cela lui était interdit, pour mieu la tenir en laisse surement ! Nekoemie avait passé les 2 premières années de sa vie en ‘’captivité’’ a attendre, refugier sur sa couette improvisé, elle avait rêvassé que ce bel homme vienne la délivré de son sort. Mais le temps fila, son cœur ce serra amèrement, et plus les années s’évaporaient, sans un signe, plus elle ce rappelait ses mots, lui disant qu’il aimait la solitude et n’avait besoin que de la présence de Suture pour être bien heureux. Alors elle avait cessé d’espéré naïvement, elle en avait pleuré maintes fois et encore aujourd’hui, au moindre petit détail familier, surement ses illusions, ses souvenirs qui ce jouaient d’elle, Nekoe aimait imaginer qu’il était la, ou viendrait la délivré de son enfer, ce pourquoi, après le couvre feu que lui obligeait son patron, elle avait décidé de sortir des murailles d’Argent a quelques reprises, et attendait, assis sur la plus basse branche d’un arbre, ce concentrant avec force, voulant envoyer un message télépathique, une impression, signaler sa présence…mais humain, pouvait-il l’entendre ?...et cette lumière qui l’englobait ?


Ses yeux noisettes ce superposèrent dans son esprit, un souvenir, doux, une barbe mal rasé, des cheveux qui grisonnaient a peine, des lèvres qui ce déposaient sur les siennes. Ses épaules tressautèrent, alors qu’elle échappa son panier a son grand damn, devant ce dépêcher pour ramasser ses courses avant qu’on ne lui subtilise. Tout en ce penchant pour ramasser ses précieux biens, une voie nasillarde retentit dans son dos, faisant naitre un frisson qui parcourut la colonne vertébrale et fit frémir les oreilles de chat de la jeune femme.


-Si s’pas la donzelle du ‘’bois dormant’’ , hey Le borgne, viens un peu par ici, j’crois j’ai trouvé quelque chose d’intéressant !!

L’interpeller, un gaillard dans les 2 mètres qui portaient bien son nom, souris en reconnaissant également la jeune femme. Mais qui étaient-ils ?

La jeune déesse les reconnaissaient pour être des habituer, bruyant, chaothique et s’approchant de ‘’trop près’’ selon Katya des serveuses. Cette derrnère lui avait fortement recommandé de les évités, disant qu’une jolie demoiselle dans son genre, ne devait pas croiser leur route, mais encore là, Nékoe n’avait pas compris l’allusion.


- Je ne suis pas une donzelle, je suis Nékoemie, pouvez-vous me laisser passer silvouplait, messieux ?

Elle était courtoise, polie, elle souriait même, alors que le plus petit des deux, attrapa une pomme dans son panier et tout en la dévisageant y croqua a pleine dent. Elle sentit alors le danger, peu importe ce qu’ils désiraient, la fille de déesse devait rapidement réagir et essaya de prendre la poudre d’escampette, mais le plus grand la rattrapa facilement, l’acculant dans une ruelle.

Son cœur battait a tout rompre, elle ne pouvait pas mourir ! Elle devait trouver Monsieur Dakeyras, elle devait retrouver Sutures, elle devait apprendre a maniè les petits couteaux, découvrir le monde, apprendre ! Ses yeux changèrent une autre fois de couleur, devenant extrêmement pâle sous la terreur qui enserrait sa poitrine. Une main ce posa a sa gorge, alors que ne comprenant pas dans quel but, le second homme essayait de lui retiré ses vêtements. Elle avait peur, ses cheveux blond-roux cachaient son visage en larme, et alors elle n’eut d’autre choix…

Son instinct agis bien avant sa raison, une pression magique ce fit ressentir autour du trio, alors que poussant un hurlement de douleur, celui la maintenant en place chuta a genoux, une petite marre de sang ce formant a ses pieds, ce fut le regard violet de la pré-adolescente, la dévisageant qui expliqua sa soudaine faiblesse d’énergie a Nekoe : Izzle…


Elle avait grandit…
Passant de 4 ans a 11 ans, l’enfant hybride s’en était pris au malfaiteur essayant de blesser sa ‘’mère’’. Cette scène fit s’esclaffer el second homme, qui fit perdre sa concentration a la jeune déese, faisant disparaître sa ‘’fille’’.


- Tu es foutue hahaha, quand ils sauront que tu as utilisé la magie, tu seras pendu ma jolie !

Il avait raison…
Et cette simple idée la paralysa, alors qu’elle reperdait le control de la situation.

« Je me contiens depuis si longtemps…et je perd maintenant le control… Izzle, ma belle Izzle, tu m’as si manqué, Dakeyras aussi me manque, Bakura, Keross, Sutures, tout ces gens qui ont été si doux et gentils avec moi…je ne peux pas me laissez prendre aussi facilement, je dois les revoirs, je veux…je veux… »

Des larmes blanches perlaient sur ses joues alors qu’elle repoussait violement le salaud qui essayait toujours de profiter d’elle. Il en fut surement aussi surpris que cette dernière, qui justement prenait les jambes à son cou, elle devait sortit de cette ville, quitter cet endroit…elle devait…

« dis moi Nekoe, connais-tu le verbe aimer ? »

Cette pensé, cette voie, elle ferma les yeux de rage et de peine, et courut autan quelle le pouvait, les gens sur son passage ce demandant pourquoi la drôle de fille aux oreilles de chats était si précipité. Des gardes vite informé que la magie avait été usé, comment ? Peu importait la question, ils couraient derrière elle, un lui bloqua le passage, retint son poignet d’un bras ferme, un sourire mauvaise peint sur son visage.


«Aimer quelque chose et aimer quelqu'un c'est deux choses totalement distinctes Nekoe. Si tu aimes les fruits, mais que tu n'en a pas avec toi, tu ne seras pas triste. Aimer une personne, c'est de le ressentit dans tout son être, vibrer dans tout son âme. C'est comme si, étant seule, il te manquait quelque chose en toi pour être comblée de bonheur. Mais que, en rencontrant une personne que tu apprends à connaître et que tu viens à aimer, tu ressens alors la joie de devenir enfin une personne complète. Comme si la seule présence de cette personne te rendait entière. Lorsque tu aimes une personne, tu ne peux pas vivre sans elle. Ainsi, c'est comme si ton coeur battait grâce à cet amour qui le rend vivant. »



Une onde de choque fusa de la jeune fille, repoussant sèchement l’importun qui ne semblait pas du tout s’y attendre venant de cette jeune femme frêle. La blondinette continua sa course folle sans s’arrêter, les larmes continuaient de couler alors qu’elle repensait à ces beaux moments.

- J’ai si mal Dakey….où es tu…je suis incomplète…
Murmura t’elle pour elle-même, toujours pourchasser, ses force diminuant de ne pas avoir utilisé sa magie depuis si longtemps, ce rendrait-elle seulement derrière les frontières d’Argent ?

_________________
you're the antidote, for solitude
injected in my veins
may the touch of your hand, forever be
my therapy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vrathak

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 21/02/2013
Localisation : http://chevaliersfaerun.forum-canada.com/t32-vrathak-arh-talhan

MessageSujet: Re: S'ennuyez d'un vieil ami...   Sam 23 Fév - 14:55

Cela faisait plusieurs jours que Vrathak avait quitté le royaume de Béryl, du moins c'est ce que cette grosse muraille et ces hommes lourdement armés semblait dire. Il se repassa la scène dans ta tête plusieurs fois, toujours en s'esclaffant de rire.

*- Halte! Qui êtes vous étranger!?
- Pourquoi me demander qui je suis lorsque vous m'appeler l'étranger? Je suis l'étranger cela me parait simple.

- D'où venez-vous et pourquoi voulez-vous entrer dans le royaume d'Argent?

- heum... je viens de derrière moi et je rentre dans le royaume parce que j'Avance??

- Continuez ainsi et vous allez vous retrouver dans de beaux draps l'ami!

- Je vous remercie mais vos draps ne m'intéressent aucunement.. cependant maintenant que je ne suis plus l'étranger et que je suis votre ami je ne vois plus aucune raison de me retenir... et en bon ami je vous dirai ceci: Ne donnez pas votre confiance à tout le monde aussi simplement mon ami! Vous pourrez très bien risquer de vous retrouvez vous même dans des draps que vous ne trouverez pas si jolis que ca. Alors voici un peu de quoi vous réconforter. *


Vrathak lui donna le morceau de pain de viande qu'il avait ramassé dans les décombres quelques jours plus tôt.

*- voici tout ce qu'il me reste de où je viens.. prenez-en soin.

Alors que le garde tendit les mains malgré lui comme en réflexe pour prendre le pain de viande, Vrathak pris les jambes à son cou et se mit à courir afin de semer les gardes. Vêtu uniquement de son armure de cuir et de sa cape il ne lui en fallu pas beaucoup pour mettre de la distance entre lui et les garde fortement armurés, qui abandonnèrent la poursuite, jugeant Vrathak comme une simple personne qui a perdu la raison.*

Ah mais quel meilleur plaisir que celui de voir l'incompréhension dans les yeux d'hommes visiblement moins intelligents. Alors qu'il était perdu dans ses pensées une jeune femme d'apparence un peu étrange lui fonça droit dessus, et retomba au sol. Perplexe, il la dévisagea et se mit à rire!


- Eh bien!! Vous avez donnez un pain de viande à la mauvaise personne vous aussi???


Dernière édition par Vrathak le Dim 24 Fév - 17:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nékoe
Admin
avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 25
Localisation : somewhere close to you *.*

MessageSujet: Re: S'ennuyez d'un vieil ami...   Sam 23 Fév - 15:17

Tout ce qu'elle entendait étaient les battements affolé de son coeur, la fatigue la saisit bien rapidement, quand on ce passe de pratique, d'utiliser ses talents, que ce soit la course ou bien encore sa magie, recommencer sèchement vous met rapidement a bout de souffle. Mais elle continuait, le coeur au bord des lèvres alors que soudainement elle percuta un étranger. le choc la fit tomber sur le dos, la douleur fut sèche, vive mais laisserait pas plus qu'un bleu au bas de ses reins. Reprenant ses esprits, la jolie tête blonde, ce secoua la tête vivement, regarda par dessus son épaule, ses yeux passèrent a nouveaux dans une gamme de couleur complexe, mais on pouvait y lire une terreur sans nom. elle bredouilla alors des excuses in compréhensibles, tenta de ce remettre sur pied mais elle sentait que son corps ne supporterait pas une autre course folle...même si elle devait continuer, les gardes arrivaient.

Comment pouvait-elle en être arriver a ce point?! dire que la vie avait été si facile, si simple avant! bien que ce monde soit un bordel chaotique, Nekoemie avait eu la chance de croiser des êtres gentils, bon et doux qui avaient pris soin de l'éduquer et d,ouvrir ses yeux sur ce monde, elle mangeait, riait et n'avait aucun soucis...pourquoi,pourquoi cette foutue brèche avait-elle gâcher sa vie! Ses rêves et séparés de ses amis! elle abandonnait peu a peu, ses épaules sursautèrent doucement, elle essayait de retenir des sanglots, alors que les pas ce rapprochaient. Mais aussi soudainement que sa douleur était vive, son courage revint, une petite femme déterminé qu'elle aura toujours été, Nekoe ce releva, au bord de l’évanouissement, attrapa la main de l'inconnu qui parlait de truc étrange, de repas, elle n'en comprit pas la farce. Et le traîna de force, ce qui était drôle a voir d'une jeune femme aussi frêle et délicate qu'elle pour qu'ils ce cachent, ayant été en contacte avec elle, même intentionnellement les gardes voudraient surement l'interroger et elle ne désirait pas que quelqu'un souffre et subisse des tortures par sa faute.


Tournant en coin, ayant asser d'avance pour que les gardes ne les voient plus, elle fit entré l'inconnu dans une petite cabanne, asser pour y contenir 4-5 personnes, surement un cabanon de jardinage personnel, et s'y engouffra a son tour dans un silence des plus total. Lorsqu'elle crut le danger passé, la jeune déesse laissa son dos glissé contre le mur et s'assis, seule le bruit de sa respiration trahissait sa présence dans cet endroit sombre, elle faisait encore d'énorme effort pour ne pas fondre en larme. Les secondes s'écoulèrent, elle sourit, cela n'était peut-être pas visible, mais elel souriait bel et bien, avec sa belle naïveté habituel.

- Enchantée... je suis Nekoemie, mais vous pouvez m'appeler Nekoe...au faites *elle toussota* je crois que vous pouvez y allez maintenant, la voie doit être libre...encore navré...

ses yeux étaient redevenu rosé,
elle aurait eu l'air d'une enfant heureuse d'être tiré d'affaire, mais sans malice.



_________________
you're the antidote, for solitude
injected in my veins
may the touch of your hand, forever be
my therapy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vrathak

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 21/02/2013
Localisation : http://chevaliersfaerun.forum-canada.com/t32-vrathak-arh-talhan

MessageSujet: Re: S'ennuyez d'un vieil ami...   Sam 23 Fév - 16:06

La femme semblait étrangement paniquée. Derrière elle se trouvait plusieurs soldats qui s'étaient mis à sa poursuite.

- Oh non pas encore...

À peine s'apprêtait-il à se remettre à courir dans un sens que la jeune femme l’entraîna de force dans l'autre sens. Étrangement forte, Vrathak n'arrivait pas à se déprendre de son emprise et ils terminèrent leur course folle dans un cabanon. La femme l'avait projeté au sol pour le faire entrer et il se retrouvait désormais couché, la tête appuyez contre le coin du mur. Position disons inconfortable.

Hors d'haleine, son kidnappeur s'assied devant lui contre le mur adjacent. Pour la première fois, Vrathak pouvait voir les détails du visage de sa ravisseuse et ne pu contenir un rire étouffé en apercevant son regard innocent et sa carrure fragile.


- On aura vraiment tout vu.. en quelques jours à peine ma montagne fait POUF! Mon pain de viande m'achète un ami et une enfant me kidnappe...

Vrathak se releva et s'assied. Il regarda la jeune fille d'un air supérieur.

- Si tu avais besoin de mon aide tu n'avais qu'à demander. Mais je me suis déjà fait un ami il y a quelque jours... j'ai mon quota.



Dernière édition par Vrathak le Dim 24 Fév - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nékoe
Admin
avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 25
Localisation : somewhere close to you *.*

MessageSujet: Re: S'ennuyez d'un vieil ami...   Sam 23 Fév - 16:49

hj: je meurs de rire chaque fois que je lis le 'ma montagne fait pouff! '' Razz

Le rire et cet éclat surpris Nekoe qui sourit a son tour, croyant en la sincérité de ce geste. Pour elle, elle venait de sauver la vie de cet inconnu, et elle était immensément heureuse de le voir de bonne humeur. Si elle ne ce retenait pas, elle aurait serré contre elle l'étranger pour lui partager son affection, dans toute sa simplicité, mais ce souvint des mauvaise expériences qu'elle avait eu et des railleries des gens d'Argent lorsqu'elle agissait de la sorte et ce retint, a mis geste. Comme une petite bête curieuse, elle dandolina de la tête, ne comprenant pas trop l'histoire que racontait son interlocuteur. Une montagne qui disparaissait? Sa montagne? Nekoe fut alors vaguement triste pour lui, si il parlait bien de son foyer, elle pouvait comprendre comment on ce sentait lorsqu'on arrivait en des terres inconnus, loin de chez soit sans retour possible. Mais cette vague de douceur en elle disparut rapidement, laissant place a de l'incompréhension et de la tristesse dans le coeur de la jeune déesse, par chance l'obscurité cachait de nouveau ses yeux devenu triste.

je me suis déjà fait un ami il y a quelque jours... j'ai mon quota.

Cette simple phrase eu pour effet un coup de poignard, elle n'avait jamais eu l'intention de déranger l'homme, elle l'avais mis ici pour le protégé pas plus ni moins, mais cette phrase semblait froide, acide, agissant comme une douche froide sur les fausses croyances de Nekoe, pensant peut-être ce faire un nouveau camarade...un ami...elle ne s'était pas fait d'amis depuis si longtemps, car elle était ''si étrange'' selon les gens. Au lieu de céder a sa peine, ou de lever le ton, car cela n'avait jamais été dans ses habitudes, la jeune déesse ce mis a gratter nerveusement son poigner gauche, la ou normalement son petit bracelet de jade ce trouvait, un vieu reflex lui étant resté depuis qu'elle avait donner ce soit-disant bracelet. Puis ouvrit la porte sans un mot, laissant la lumière éclairé l'endroit, la tête basse, son visage recouvert de ses longue mèche cuivré.

- Bonne route monsieur...

Elle était sincère, c'était dit doucement, mais avec une légère pointe de tristesse, sans attendre sa réaction elle passa a l’extérieur, et en surveillant distraitement autour d'elle voulu disparaître dans une ruelle alors qu'elle fut brutalement encadré de deux gardes bien armés. Un de ceux-ci souriait cruellement, il marmonnait quelque chose avec le fait qu'il amènerait la fugitive devant le roi lui même! Les yeux de la jeune femme s'écarquillèrent de terreur, alors qu'elle ce tortillait pour sortir de cette fâcheuse position, mais épuiser et a bout de souffle, cela fut en vain.

- lachez moi, arrêter . je je n'ais rien fait, j'ai je me suis protégé, ca suffit arrêter...!

Un des gardes ricanait alors que l'autre resserrait son emprise sur la jeune femme, tout en serrant agressivement ses bras, pour la faire souffrir. Décidément, ce n'était pas tout le monde qui avait un coeur d'or a Argent... Les suppliques de Nekoe étaient sans une note trop haute, juste sa voie qui demandait gentiment de la relâcher, avec une pointe de panique, vous savez ces gens qui croient toujours qu'il y a de la bonté en tous et chacun? Nekoemie devrait apprendre à ce méfiez des gens...et ne pas voir le bien en tout.

_________________
you're the antidote, for solitude
injected in my veins
may the touch of your hand, forever be
my therapy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vrathak

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 21/02/2013
Localisation : http://chevaliersfaerun.forum-canada.com/t32-vrathak-arh-talhan

MessageSujet: Re: S'ennuyez d'un vieil ami...   Sam 23 Fév - 17:24

Lorsque Nekoemie s'apprêtait à sortir, Vrathak eu un soupir de soulagement.

* Ouf! Dire que je croyais devoir m'engager dans une longue conversation avec cette enfant... Voila des mots et de la salive bien sauvés.*

Trouvant l'endroit tout de même confortable un tant soit peu maintenant qu'il s'y trouverait seul, il prit la décision de piquer un petit somme avant de continuer son voyage, se demandant combien d'autres choses étranges pourraient bien lui arriver après tout ça. Cependant des bruits métalliques, des ricanements vicieux et des cris de détresses vinrent mettre un terme à son idée de génie.

Il se releva et sortit la tête du cabanon tout en s'appuyant contre le cadre de porte d'une main. Visiblement écoeuré de la présence de ces gens qui bouleversaient ses plans.


- Je ne suis pas navré, alors pourriez-vous, je ne vous en pris pas, arrêter de déranger un esprit supérieur dans ses réflexions??

Le ton de sa voix laissait visiblement transparaître un sarcasme de bien mauvais goût, mais il savait très bien que rien ne sert de parler sérieusement à des gens qui ne comprendraient pas de toute façon, et voilà pourquoi il continu ainsi:


- Lorsqu'un homme s'enferme dans un cabanon ce n'est certainement pas pour écouter un spectacle de marionnettes à travers du bois.


Dernière édition par Vrathak le Dim 24 Fév - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nékoe
Admin
avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 25
Localisation : somewhere close to you *.*

MessageSujet: Re: S'ennuyez d'un vieil ami...   Sam 23 Fév - 18:01

hj: Je ne suis pas navré Razz j'vais mourir arrête je t'en supplis Wink

Jassmin, le premier qui rigolait bien de voir cette petite étourdie ce débattre et gaspiller ses efforts pour rien, arrêta sèchement de profiter de la scène et lança un regard noire envers l’impertinent personnage ayant l'audace de s'adresser a eux sur ce ton. EUX! les bras armés de Nicolas, fier roi d'Argent! Il cracha aussitôt au sol, dégoûté, donna un coup d'épaule a son camarade qui maintenant peut être ''trop'' fermement la gamine, et lui pointa l’imbécile qui ce croyait si supérieur. Des sourires pervers ce dessinèrent sur leur visage de connivence, tandis que celui ayant les bras libre alla a la rencontre de leur interlocuteur impolis!

garde2: Ne le manque pas! Si tu l'ratte tu m'devras une bière!
Jassmin: Ha! la ferme et surveille la gamine! répondit-il en faisant u geste lasse du bras et continuant sa route, main sur la garde de son épée.

Esquissant un rictus de dédain, celui charger de la jeune déesse attacha cette dernière pour plus de tranquillité, ainsi il pourrait observé son camarade a l'oeuvre sans être obliger de babysitter cette petite écervelé aux oreilles de chats! Nekoe, essaya de ce déprendre sans grand succès, son coeur battait a tout rompre, ses grands yeux cherchaient une solution rapidement, une manière de vite ce sortir de ce bourbier, elle ne devait pas rencontré Nicolas! Par sa mère, la déesse Etanna, non! Si cela advenait à arriver, sa tête roulerait surement sur le sol et jamais elle ne reverrait Sutures, Dakeyras, Bakura et tout ces êtres qui avaient marqué sa vie!... Une larme roula sur sa joue, si au moins il existait encore des gens pour ce préoccuper des autres et non de leur nombril...

Jassmin semblait trop sur de lui, vantard, le menton fièrement pointé en signe de défis, il était sur de vaincre le minus et bouffon toujours dans son cadre de porte, de ce foutue cabanon en un claquement de doigt.

jassmin: J'ai du mal comprendre ma mignonne, j'ai crut un instant que tu m'invitais a te donner une correction!?
Il sourit dédaigneusement.

Jassmin: je te donne une dernière chance, excuse toi, et je ferais comme si je n'avais rien entendu héhé...
une étincelle mauvaise brillait dans son regard, il mentait.


_________________
you're the antidote, for solitude
injected in my veins
may the touch of your hand, forever be
my therapy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vrathak

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 21/02/2013
Localisation : http://chevaliersfaerun.forum-canada.com/t32-vrathak-arh-talhan

MessageSujet: Re: S'ennuyez d'un vieil ami...   Sam 23 Fév - 18:25

Il semblerait que les gardes n'aient pas apprécié son comportement. Mais pourquoi la terre était-elle peuplé de gens avec un intellect si fermé à toute sorte de sarcasme. Et puis soudain il entendit ces mots ''Ma mignonne''. Immédiatement il reprit de la couleur sur son visage et traça un énorme sourire sur son visage.

- Oh!! moi qui croyais que vous me parliez...

Il posa le regard sur le garde qui surveillait Nekoe.

- Je crois que ton chéri veut te donner la fessée... dites-moi c'est quand la dernière fois que vous avez parlé de vos problèmes???

Les deux gardes se mirent à rager et foncèrent droit sur Vrathak, qui referma la porte du cabanon et s'apprêtait à sortir par derrière.

* Un instant... il n'y a pas de porte...*

Il apposa une main sur son menton et l'autre sur une hanche, prenant une position de réflexion parfaite, et fixa attentivement le mur. Les gardes finirent par enfoncer la portes et Vrathak se retourna vers eux.


- Ah! voila! une porte derrière moi.. je savais que je ne m'étais pas trompé.

Il plaqua un garde qui s'effondra lourdement sur le sol par le poids de son armure. Il regarda l'autre garde qui lui barrait la route maintenant sorti du cabanon. Il regarda autour de lui, mais rien. Aucun escapatoire possible. Le garde au sol l'empoigna au molet et le second vint l'immobiliser au sol.

- Je vois que vous aimez l'amour violent... vous faites vraiment des amants parfaits.

L'un des garde le releva alors que l'autre lui enfonça son poing dans le ventre, lui coupant le souffle court et le faisant tomber sur les genous. N'ayant plus d'air dans les poumons afin de rétorquer avec une autre de ses répliques poignantes, il lui montra un pouce en l'air.

- Joli coup.... maintenant vous croyez que je peux aller dormir tranquille??

Jassmin: - Mais bien sur! nous avons même une chambre pour toi!

Il l'attacha et le mirent au sol à coté de Nekoe. Vrathak la regarda et esquissa un sourire sincère.


- Tu crois qu'on a chacun notre chambre ou ils n'ont pas le budjet?? j'aimerais bien revoir mon pain de viande...


Dernière édition par Vrathak le Dim 24 Fév - 17:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nékoe
Admin
avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 25
Localisation : somewhere close to you *.*

MessageSujet: Re: S'ennuyez d'un vieil ami...   Sam 23 Fév - 19:11

Elle entendait mais son angle de vue n'était pas assez bon pour réagir officiellement. Tout ce passant extrêmement rapidement, la jeune déesse ligoter, face contre le sol ce retrouva avec un compagnon dans son malheur, ses yeux rosé foncèrent légèrement, triste que l'étranger n'ait pas réussis a s'en sortir lui même. Son sourire franc, malgré la situation précaire dans laquelle ils ce trouvait réchauffa le coeur sensible de Nekoemie, qui ce mis a gigoter pour ce sortir de ce bourbier, mais reçu un coup de garde derrière la tête, pas asser pour l’assommer, mais cela lui fit voir des étoiles. On les releva de force, mais avec un dédain évident, le prénommer Jassmin du traîner le corps inerte du mal-élevé, qui avait perdu connaissance.

« on ne pourrait pas être plus bas... si je pouvais au moins faire revenir Izzle...avant que Nicolas fasse tomber nos tête je...je... »

Ses propres pensés furent interrompus, on la poussa violemment, la forçant a avancer devant lui, tenant la corde dépassant derrière, le garde riait et malmenait la fragile jeune fille avec une froideur étonnante. Ils conduisaient ces deux vauriens dans les cachots, mais prenaient tout leur temps, marchant sur les rues les plus empruntés, histoire de leur infliger une dernière honte avant le coup final. Nekoemie put voir Katya, la serveuse qui travaillait avec elle au ''bois dormant'' et qui fuyait son regard, comme si connaitre une fugitive était une honte. Cela acheva émotionellement la jeune déesse.

« je... j’essaierais de trouver un moyen pour l'aider... »

mais comme a son habitude, elle pensait aux autres avant elle.

_________________
you're the antidote, for solitude
injected in my veins
may the touch of your hand, forever be
my therapy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dakeyras

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 22/02/2013

MessageSujet: Re: S'ennuyez d'un vieil ami...   Sam 23 Fév - 20:43

Un chien gronda de façon extrêment menaçante.

Le cortège étrange de deux gardes, un homme inconscient et d'une jeune femme, s'arrêta. Une voix se fit entendre par-dessus le grondement du chien qui s'approchait, crocs très bien exposés.

-Est-ce vraiment ainsi que vous traitez les femmes ici? C'est vraiment dommage pour votre vie alors.

Un jeune homme d'environ vingt-cinq ans sortit de nulle part et le chien se mit à ses côtés. Ses yeux noisettes fixaient les gardes de manière peu rassurante. Tout doucement, il s'avançait vers eux, extrêmement confiant.

-Par contre, si vous voulez survivre à cette journée et contempler le lever du soleil demain, je vous suggère fortement de me laisser vos deux prises .Je crois que je suis en mesure de mieux m'en occuper que vous.

Waylander se tenait prêt. Si un des gardes faisaient un faux mouvement, il sortirait son arme sans se poser de question.

-Pourquoi on t'es donnerait? Ils sont à nous, on les a trouvé les premiers! dit le premier garde.

-Ouais! On fait notre boulot et eux c'est notre preuve qu'on le fait. dit le second

Waylander eu un sourire en coin. Tout d'un coup, il se mit à applaudir.

-Pardonnez mon ignorance! Je ne savais pas que j'avais à faire à des personnes si hautement qualifiées! Que je me sens mal de vous avoir menacé de mort! Voilà maintenant que j'ai honte de moi! Qu'est-ce que ma pauvre mère, si elle vivait toujours, dirait de son fils? Oh! Qu'elle ne serait pas fière...dit-il

Sutures cessa de gronder, comme si il avait comprit ce que son maître allait faire et il se contenta de regarder en direction de la jeune femme et de faire des petits glapissements.

-Ça suffit chien! Je le sais que tu es content et tout, moi aussi, mais on se réjouira plus tard, je te le promet. On doit régler le cas de ses deux empotés avant.

Aussi tôt dit, aussitôt fait. Waylander sortit son arbalète et envoya un carreau dans le cou de celui qui tenait Nekoe. Sutures courut et renversa celui qui tenait l'inconnu. Rapidement, Waylander sortit son épée et visa l'endroit le plus à découvert du soldat, son oeil. Il la retira avec un mouvement sec qui créa un son particulièrement désagréable à l'oreille. Il attrapa l'homme inconscient et le mit sur son épaule comme on transportait les sacs de patate et enfin posa son regard sur Nekoe.

-Tu vas bien? Je crois que c'est le moment d'aller ailleurs, on s'expliquera tout par la suite d'accord?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nékoe
Admin
avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 25
Localisation : somewhere close to you *.*

MessageSujet: Re: S'ennuyez d'un vieil ami...   Sam 23 Fév - 21:31

Un chien grogna, le grognement fit peur sur le coup a la jeune déesse qui les yeux fermés par honte et regret, ce demandant si vraiment elle n'aurait pas pus agir autrement qu'en utilisant sa magie et ainsi provoquer la colère des autorités de ce royaume. Le pas cessa, l'home qui tenait la corde la tira un coup sec pour la faire s'arrêter, s'immobilisant, docilement Nekoe ne dit rien, atéré, essayant d’échafaudé une parcelle d'idée pour venir en aide a son compagnon d'infortune, mais alors une voie familière ce fit entendre, ce qui fit cesser de battre lors d'une mini fraction de seconde le coeur de la jeune femme. Possible, après tout ce temps? Non, c'était surement une chimère, de toute façon la voie semblait un peu jeune également, ça ne pouvait pas, son imagination devait lui jouer un mauvais tour. Ses yeux triste scruta alors les yeux et lorsqu'elle croisa cette vision sortit tout droit d'un rêve, elle mordit sa lèvre inférieur, voulant retenir ...retenir quoi sa peine? une sorte de drôle d'émotion, de la tristesse mélanger avec de la joie..mais elle ce s'attacha pas a ce détail..Dakeyras était là et Sutures également!

Il avait rajeunit, mais elle avait vu tellement de chose étrange jusqu’à maintenant, la haine des hommes et des femmes de ce monde, certains maltraitant leur propre enfants, alors pourquoi ce simple détail devrait la surprendre? Elle resta alors calme, son visage triste et barbouiller de saleté, semblait s'illuminer doucement alors qu'elle souriait. Elle ne cacha pas sa surprise lorsqu'elle l'entendit menacer les gardes, jamais elle n'avait vu la violence de Dakeyras, elle ne le connaissait pas pour cela. Et fut déconfite, ne comprenant pas du tout la raison de ces applaudissements ni même l'ironie. Encore des choses qui lui échappaient tristement.

Puis tout ce passa rapidement, les commentaires des tortionnaires, les glapissements de Sutures et la réaction sec, précise et destructrice du vieil ami de Nekoe, enfin vieux, c'était une manière de parler! Elle ce retrouva libre, du moins toujours les mains bien liés, mais elle n'en fit pas un cas, elle devait rapidement partir d'ici et....ILS! elle n'était plus seule, non, Dakeyras l'avait sauver, ce n'était pas un rêve, plus jamais elle ne retournerait travailler dans les cuisines de ce porc qui ne cessait de la traiter comme une bonne a rien! le calvaire prenait enfin fin! Nekoe croisa le regard, ces yeux couleurs noisettes qui lui avaient tan manquer et hocha silencieusement de la tête comme réponse. Que pourrait-elle dire d'autre? Que pourrait-elle faire? Elle était toujours estomaché des actes de son compagnon, mais il avait eu raison d'agir de la sorte...non? Il avait raison, ils devaient déguerpir au plus vite! Commençant a bien connaitre le quartier, la jeune déesse, malgré les liens de ses poignets fit un signe de tête et s'engouffra dans une des ruelles adjacente, elle connaissait une façon de sortir d'Argent, facilement, au cour des 7 dernières années, elle avait emprunter ce chemin tan de fois pour s'asseoir dans un arbre et espéré voir l'homme au porte de la ville...et il était là!

Elle avait le coeur au bord des lèvres, ses idées n'étaient plus claire, déjà epuiser elle redoublait ses effort pour garder un bon rythme pour partir, dire adieu a cet endroit maudit, elle serait désormais saine et sauve, non? Sutures Sembla comprendre ou ce dirigeait la petite déesse car il la devanca et elle put le suivre sans effort pour passer par ce petit passage, une mince faille dna sla muraille, dissimuler par un petit cabanon, c'est qu'il y en avait des cabanons important dans cette épopée! Passant de l'autre coter du mur, le bois en vue, elle ne ce gene pas pour continuer comme si le diable lui même était a ses trousses, que fuyait-elle tan que ca? Essayait-elle de nié toute ces horreurs quelel venait de vivre? Ou simplement passer a autre chose? ... peu importait pour le moment, dès que ses pas cessèrent, la jolie petite tête blonde ce laissa tomber, dos contre un arbre, ses épaules ce secouaient au rythme de ses sanglots, les larmes laissaient des stris blanche sur son visage sale, mais ses yeux étaients rosé, intensément rosé, comme lors de ses bon moment de joie.

- je n'y....je....je croyais plus...

réussit-elle a mal articulé.

_________________
you're the antidote, for solitude
injected in my veins
may the touch of your hand, forever be
my therapy


Dernière édition par Nekoe le Dim 24 Fév - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vrathak

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 21/02/2013
Localisation : http://chevaliersfaerun.forum-canada.com/t32-vrathak-arh-talhan

MessageSujet: Re: S'ennuyez d'un vieil ami...   Dim 24 Fév - 15:23

Ah! Ce qu'il y avait de l'action à la taverne aujourd'hui. Vrathak y était entré question de se rafraîchir avant de repartir vers ces légendaires lieux solitaires qu'un vieil homme lui avait parlé une semaine plus tôt. Semblerait-il que certains endroits serait caché du reste du monde, une sorte de faille temporelle qui permettait à une personne de s'isoler entièrement, hors d'atteinte, unique à chacun, et dont elle seule avait le contrôle sur ce qui pouvait s'y passer. Ces mots procurèrent à Vrathak une jouissance auditive si intense qu'il en était tout étourdit.

S'accotant au comptoir pour commander une boisson, il entendit deux individus s'obstiner. La raison paraissait peu claire, semblerait-il que l'un d'eux avait capturé deux lapins dans les bois mais que l'autre homme n'appréciait guère de le voir maltraiter ces animaux sans défense. Le ton haussa et l'homme mécontent se releva de sa chaise et se dirigea vers un comptoir à poisson qui se trouvait juste à coté de sa chaise.

*Non mais ils ont de tout ici!! Pratique* Pensa Vrathak.

L'homme prit un espadon et lui enfonça dans la gorge à sa grande surprise. Le sang giclait partout, et puis soudain une musique entraînante retentit et l'homme qui se retrouvait désormais avec un espadon dans la trachée, se sépara en deux, formant ainsi deux hommes bien distinct. La querelle prit vite de l'ampleur alors que l'homme à tête de chien..

* un instant... il avait une tête normal lui...*

vint le renverser et un second sortant de la chair de son dos...

*Ah le voilà... j'ai dû confondre plus tôt*

vint enfoncer un suçon dans l'oeil du clone. Une scène grotesque et peu croyable dirai-vous... mais ce n'est rien. Une petite fille aux oreilles pointus sortis de la poche de pantalon d"un des hommes qui gisait désormais au sol et semblait ravi de voir l'homme chien... ou du moins... l'homme à tête de chien avec un autre homme qui lui sortait par le dos...

*Là il y a vraiment quelque chose qui cloche*

La tête de chien se détacha et roula sur le sol, commençant à s’exciter de bonheur de voir la petite alors que sa moitié refusiona avec son corps pour revenir tel qu'il était à ses début. Déjà bien étrange de voir de tels choses se produirent, il se passa un évènement qui prit Vrathak totalement au dépourvu. L'homme qui n'avait plus sa tête de chien car elle roulait de joie au sol vint le prendre par la taille afin de le porter sur ses épaules et le trio couru hors de la taverne accompagné de la petite fille de poche.


-Hé Ho!!! Non mais laissez-moi qu'est-ce qui ne va pas chez vous!!!

Le décor devint flou très rapidement et Vrathak se réveilla en s'écriant!

-Vous avez gaspillé un suçon qui paraissait succulent....

Son regard tomba droit dans celui de Nekoe. Quel moment embarrassant.

-Hmmm... tu sais petite, parfois les hommes de mon calibre méditent tellement fort que lorsqu'ils reviennent à leur état inférieur de conscience il leur faut un temps d'adaptation afin de redescendre à un niveau de réflexion compréhensible pour les gens comme toi... alors si je t'ai mêlé avec mon propos ne t'en fait pas, un intellect comme le tien ne pouvait tout simplement pas....

Alors qu'il essayait d'expliquer à la petite Nekoe qu'elle n'avait pas le niveau d'intelligence requis pour ne serait-ce rêver de comprendre un mode de pensé tel que le sien, Vrathak tourna la tête et vit deux gros yeux qui le regardaient fixement. On pouvait y voir une certaine perplexité dans ce regard qui semblait trouver Vrathak bien... disons... stupide.... Regard que Vrathak interpréta comme une fois de plus de l'incompréhension de la part d'un homme moyen.

-Bon comme vous ne semblez pas comprendre, je vais tenter de vous expliquer en mots simples. Un suçon n'est pas fait pour tuer. Un espadon se prend déjà mieux mais encore là vous gaspillez un bon souper...

C'est alors qu'il vit le chien qui le regardait fixement à son tour.. il avait le même visage que celuii dans son rêve.

-AHHH!!! Il t'est poussé un corps!!.

Après tout ce temps passé à tenté d'expliquer à ces personnes, mais clairement en vain dût à leur flagrante infériorité psychologique, les bonnes choses à faire avec les suçons et les espadons, Vrathak prit conscience de la position dans laquelle il se trouvait.

-Je suis.... sur une épaule...

Il redescendit au sol gracieusement et regarda l'homme qui le portait.

-Vous avez fait du bon boulot... Je vais vous recommandez à ceux et celles qui auraient besoin d'une épaule sur laquelle s'accrocher dans l'avenir.

Il alla se mettre en petit bonhomme juste au pied d'un arbre qui se trouvait à proximité et commença à toucher du bout de son index le gazon au sol en décrivant des cercles.

-Pourquoi suis-je coincé dans un monde peuplé d'innocents?? Ils ne voient rien!!!



Dernière édition par Vrathak le Dim 24 Fév - 17:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nékoe
Admin
avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 25
Localisation : somewhere close to you *.*

MessageSujet: Re: S'ennuyez d'un vieil ami...   Dim 24 Fév - 16:10

D'abord une drôle d'histoire de pain viande et maintenant de suçon? Nekoe avait fini par calmer ses émotions fortes, elle essuya les larmes sur son visage ce barbouillant encore plus, et souriante, rassuré elle trouvait les réactions de l'étranger forte amusantes. Le fait que Dakeyras s'éloigne pour faire une ronde lui serra le coeur, mais elle ce dit que c'était mieux ainsi et puis elle avait attendu tout ce temps, quelques minutes n'allaient pas la tuer, non? Alors qu'elle allait ce relever et ouvrir la bouche, Sutures sembla choisir ce moment pour ce jeter sur son amie et ''laver'' son visage a sa façon. Nekoe rit, un petit rire crystalin, c'était la première fois depuis très longtemps qu'elle avait un excès de joie de la sorte. elle passa un moment à caresser le chien, semblant tout aussi heureux qu'elle et très loin de l'animal menaçant dont-elle avait été témoins un peu plutôt. Après un petit moment elle le repoussa gentiment, et ce leva sur ses jambes tremblantes sous la fatigue des derniers évènements, pour rejoindre l'étranger dans son délire.

- Je trouve que vous avez une drôle de façon de vous exprimez monsieur, je ne comprend pas encore tout des habitudes humaines, mais vous n'auriez pas été dans cette galère sans moi je crois, alors je tenais a m’excuser sincèrement.

Ses yeux pétillant roses étaient plus que sincère, elle souriait, elle semblait naïve, douce une enfant dans un corps de femme, quoi que frêle. Puis baissant la tête un court instant, comme si elle avait été attristé a une pensé quelqu'on que elle la releva en souriant cette fois faussement, cachant son malaise.

- Je sais que vous ne voulez pas d'amis, si j'ai bien compris plutôt, mais je serai tout de même gentille avec vous, d'accord?

on pouvait entendre un léger trémolo dans sa voie, mais elle le cachait mal, si il y avait une chose que Nekoemie ne savait pas faire, c'était bel et bien mentir, les émotions humaines encore loin d'être maîtriser, ce disputait sans cesse son visage par ses yeux, qui changeaient de couleurs et d'intensité d'après la sensation présentement ressentis. Elle ne cachait pas le fait qu'elle avait grand hâte que son vieil ami, quoi que jeune, les rejoignent, semblant regarder souvent par dessus son épaule, a quelques occasions.

- Comment achet t'on un ami avec un pain viande?

C'était demander comme une enfant, mais elle était totalement sérieuse. elle ne comprenait pas du tout, premièrement qu'on pouvait acheter une amitié, si elle l'aurait sut plutôt, elle aurait pus essayer d’économiser ses maigre bien pour s'en procurer un durant ses 7 dernières années. Et deuxièmement, avec un pain viande? elle avait toujours crut que la monnaie était l'argent, l'or et les bijoux, d'après son patron.

_________________
you're the antidote, for solitude
injected in my veins
may the touch of your hand, forever be
my therapy


Dernière édition par Nekoe le Dim 24 Fév - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vrathak

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 21/02/2013
Localisation : http://chevaliersfaerun.forum-canada.com/t32-vrathak-arh-talhan

MessageSujet: Re: S'ennuyez d'un vieil ami...   Dim 24 Fév - 16:31

Vrathak s'esclaffa.

-Hahaha!! Eh bien c'est simple... Acheter une amitié avec un pain de viande c'est comme portez un coup d'épée à son adversaire... La personne ne s'y attend pas et une fois que c'est arrivé il ne peut rien faire d'autre que de l'accepter. Mais pour que tu comprennes, tu dois d'abord comprendre ce qu'est l'amitié. Vois-tu l'amitié c'est comme l'arbre que l'on voit ici. Pour qu'il grandisse il faut qu'on s'en occuper... alors même si mon pain de viande m'a acheté un ami c'est pas vraiment comme si je tenais en lui en donner à chaque jours, alors comme l'arbre mon amitié va perdre ses feuilles.. et je suis certain que lorsque mon ami me retrouvera il va me porter un joli coup d'épée mais ça ne fera pas de lui mon ami...

Il prit une pause s'assurer que la petite avait bien compris, mais comme il était certain que ce n'était pas le cas il continua sans même attendre une réaction.

-Alors vois-tu.. le pain de viande c'est comme un coup d'épée... le pain de viande t'achètes un ami... mais le coup d'épée ne fait de lui ton ami.

Il s'adossa contre le tronc et regarda vers le ciel.

-Un endroit de solitude légendaire huh?? J'aimerais bien y retourner... je vais devoir attendre semblerait-il...

D'un bond il se releva et regarda la petite d'un air tout enjoué.

-Dis-moi tu veux qu'on joue à un jeu?? Ca s'appelle la cachette... tu dois compter jusqu'à 100 après quoi tu te retournes. Pendant ce temps je vais aller me cacher non loin d'ici.. si tu arrives à me trouver, je te promets qu'on deviendra ami... et pas besoin de pain de viande pour ca.. et encore moins de coup d'épée...

Un frisson lui parcoura le corps

Je n'aime pas les coups d'épées...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nékoe
Admin
avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 25
Localisation : somewhere close to you *.*

MessageSujet: Re: S'ennuyez d'un vieil ami...   Dim 24 Fév - 17:05

HJ: jai decider de mettre de la couleur moi aussi x)

La bonne humeur de l'inconnue remonta le moral de Nekoe encore plus haut. Elle écouta alors attentivement ses explications difficile a suivre mais elle crut comprendre le gros de cette histoire, mais lorsqu'il renchérit de nouveau, sa mine perplexe laissait comprendre qu'elle n'avait pas tout saisit, mais ce sentant idiote de ne pas comprendre a 100% les dires de son nouveau compagnon, la jeune déesse fit mine de la tête disant qu'elle avait compris, même si ses yeux mentaient, elle n'allait pas avouer le contraire, surtout qu'il semblait si intelligent! C'est alors qu'il dit quelque chose un peu plus pensif, les oreilles de la femme ce relevèrent bien droite, sous la surprise, elle avait surement mal interpréter ces dires mais elle dit alors de sa belle curiosité et franchise.

- Vous êtes en exil vous aussi?... Moi on ma condamné pour avoir été trop curieuse et d'aimer visiter les mortels en cachette, alors je suis ici. Dans tout les cas, si c'est cela, vous semblez mieux adaptez que moi, je ne comprend pas pourquoi ce monde est si....froid et dur...j'aurai aimer qu'il soit autrement, pas vous? ca éviterais tan de soucis...mais d'un autre coter j'imagine que rien ne peut être parfait, après tout, je n'aurais pas été punis sans cela, non?

Sur cette pensée elle resta songeuse. Dakeyras avait toujours été une personne extrêmement douce, enfin, de son point de vue et elle pensa a la violence dont il avait fait preuve un peu plutôt. Est-ce qu'une part d'obscurité était nécessaire dans chaque être pour que tout soit bien en harmonie? Cela signifiait-il qu'elle aussi en avait une et qu'elle verserait le sang également un jour? Cela l'effraya, mais ses pensés furent stoppé par l'éclat de la voie, trop heureuse et excité a son avis de Vrathak, elle pouffa de rire a l'avou de son idée de genis.

- Je ne suis pas une enfant hahah, je suis peut-être idiote, mais je connais certaines chose, je jouais a ce jeux lorsque j'étais jeune, avec mes frères aînés, mais si çà vous tiens tan a coeur hahah

Elle retenait ses fous rire, décidément il était un drôle de personnage.




_________________
you're the antidote, for solitude
injected in my veins
may the touch of your hand, forever be
my therapy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vrathak

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 21/02/2013
Localisation : http://chevaliersfaerun.forum-canada.com/t32-vrathak-arh-talhan

MessageSujet: Re: S'ennuyez d'un vieil ami...   Dim 24 Fév - 17:22

Vrathak souri à Nekoe. Étrangement ce sourire était sincère, loin d'être comme ceux qu'il imite à la perfection et que les autres croient sincères également. Il devait se reprendre. Il sorti son parchemin de sa botte.

*Tu y es presque...*

Qu'est-ce que cela voulait dire, pourquoi les mots avaient changés? Déjà que tout ca était suffisamment étrange il se surprend maintenant lui-même à faire la conversation avec une jeune femme agissant comme une enfant... et à... apprécié?? Il fallait qu'il retrouve ses esprits... ce qui s'était passé sur la montagne a eu un impact beaucoup plus grand qu'il ne le croyait.

-Moi je veux bien y jouer! J'adore ce jeu! Alors tu t'installes ici et tu te mets à compter... je vais aller me cacher!

Il tourna Nekoe face à l'arbre.

-Et ne triches pas!

Alors qu'elle commencait à compter Vrathak s'approcha d'elle.

-Bon je vais aller me cacher maintenant... mais sache que j'ai choisi l'exil... nous ne sommes pas pareils...

Il s'éloigna et disparut dans le paysage avant que la jeune femme n'ait fini son compte. Il reprit la route menant il ne savait où... mais il savait que l'endroit où il se trouvait n'était pas le bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nékoe
Admin
avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 25
Localisation : somewhere close to you *.*

MessageSujet: Re: S'ennuyez d'un vieil ami...   Dim 24 Fév - 18:54

Il la tourna vers l'arbre après lui avoir souris, et Nekoe sut que c'était sincère, elle ne l'aurait pas expliqué,c'était sans utiliser ses sens, mais cela lui réchauffa le coeur grandement. Mais elle comprit tristement que ce dernier désirait partir et, elle ne sait pourquoi, il agissait comme si de rien n'était, pour ne pas la peiné et éviter des aurevoirs? Peu importe ses raisons, elle ferma ses grand yeux enfantins, Sutures vint quémander une caresse, en poussant un de ses bras avec sa tête, Nekoemie s’exécuta tout en gardant ses paupières closes.

- 1....2....3...

Puis il lui avoua quelque chose qui ne la rassura pas et attisa sa curiosité enfantine. Dans son propre panthéon, ce remémora t'elle aucune divinité n'avait choisis d'eux même l'exil, elle connaissait peut celui des oiseaux mais savait que quelques divinités glavials ce cachaient parmi les hommes. Donc, il..? Mais il pouvait aussi bien mentir, après tout elle avait croiser tan de gens comptant tout et n'importe quoi, cependant elle espérait intérieurement qu'il dise la vérités, car malgré son départ, elle ce sentirait, mois seule?

- 23...24...25..

Elle l'entendait plus loin, les pas de son camarade provisoire s'éloignaient largement, le bruit devenait indistinct, l'animal semblait vouloir aller le chercher, peut-être sentait-il la mélancolie que ce départ créait en Nekoemie? Mais la jeune femme le retenait doucement, elle n'était pas du genre a forcer une amitiés, ni de rester a ses cotés. Même si durant tout ce temps elle avait tan souhaiter revoir Monsieur Dakeyras.

- 47...48..

Elle fini par ce tourner mais gardant toujours les yeux fermer pour le jeux, qui n'en était même pas un, relâchant Suture de ce fait même. Elle laissa son esprit vagabonder un moment, elle repensait aux souvenirs heureux passer avec l'assassin, comment elle lui avait donner son bracelet, la mission qu'elle s'était donner et qu'elle tiendrait quand même après tout ce temps « moi je vais vous faire sourire » ce dit-elle, un sourire naissant a la commissure des lèvres. Il ce souvint aussi de la soupe qu'il avait préparé et avait fait hurler son ventre de famine, ou encore lorsqu'il s'était excusé, sans que encore elle ne comprenne et l'avait embrassé la première fois. Cette pensé fit monter le rouge a ses joues, après 7 ans... est-ce qu'elle aurait la même ''proximité? '' . Elle ce souvenait d'avoir dormis contre lui, la première fois qu'elle l'avait rencontré, croiser par hasard sur les plages ...
« je suis peut-être contente pour rien...après tout...il a déjà été amoureux qu'il ma dit, donc il a bien pus tomber amoureux durant mon ''absence''...j'aurais tan aimer le connaitre » c'était un fait, jamais les deux ne s'étaient avoué avoir des sentiments, ils semblaient ce troublé mutuellement, mais ne disaient rien... « mais il ne serait pas venu me trouver si il ne s’intéressait pas a moi non?... » elle était dorénavant confuse au plus profond d'elle même.

- 63....64...

Mais elle repensa a cette douce lumière, et cette connexion, cette sorte de télépathie étrange qui c'était faite involontairement a l'époque, ce qu'elle avait sentit en lui a l'instant c'était si loin...il combattait quoi déjà? Le rouge lui remonta violemment aux joues, elle ce souvenait que c'était quelque chose de gênant, mais elle n'arrivait pas a mettre le doigt dessus, il avait même du lui expliquer que ce n'était pas mal, mais qu'il y avait un temps pour chaque chose. «de toute façon...je ferai attention, chaque fois que je m'attache a quelque chose les gens s'éloignent alors je vais prendre des précautions cette fois.. » elle avait beau ce montré déterminé intérieurement elle sentait que cela ne ce ferait pas, elle était si... spontané!

- 89...90..

Et elle continua silencieusement a compter, pour respecter les règles, malgré tout.

_________________
you're the antidote, for solitude
injected in my veins
may the touch of your hand, forever be
my therapy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dakeyras

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 22/02/2013

MessageSujet: Re: S'ennuyez d'un vieil ami...   Dim 24 Fév - 23:48

Sutures se mit à japper pour annoncer l'arrivée de son maitre.

-Tais-toi chien! On va t'entendre jusqu'au village voisin!

Dakeyras lui flatta tout de même la tête et se dirigea vers Nekoe, un peu en se questionnant sur sa position. Que faisait-elle ainsi, comme si elle dormait contre l'arbre ou...comme ses gamins jouaient àa la cachette...mais il n'y avait personne près.

-Hummmmm?

Il pensait attirer l'attention de la jeune femme en émettant un son. Il regarda autour et finalement, se rendit compte que le partenaire de jeu de Nekoe était juste parti. L'homme inconscient s'était sauvé en laissant Nekoe compter toute seule dans un espoir vain de le retrouver. Dakeyras fronça les sourcils, mécontent. Il espérait que cet inconnu n'avait pas fait de belle promesse à Nekoe, du moins, il lui souhaitait surtout, car ce jeu de cachette pouvait durer aussi longtemps qu'il serait loin d'eux. Mais, est-ce que ce monde est petit? Ils verront bien.

-Nekoe....tu peux cesser de compter...il n'est plus vraiment là. Et...il va peut-être falloir penser à partir de cet endroit, ce ne sera plus sécuritaire pour toi sous peu.

Il savait qu'elle allait se retourner et le regarder dans les yeux, avec ce regard naïf et pur. Ce regard qu'il avait tant cherché, mais qu'il était effrayé aussi à la fois de retrouver. Elle allait se tourner sous peu et son âme allait en être chavirée. Comment allait-il réagir après autant de temps? Il avait appris de nouveau à fonctionner sans soleil, mais son astre de lumière était maintenant là, à quelques pas et ils étaient seuls. Son coeur se mit à battre fortement.

Mais il pouvait juste attendre qu'elle se tourne....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nékoe
Admin
avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 25
Localisation : somewhere close to you *.*

MessageSujet: Re: S'ennuyez d'un vieil ami...   Lun 25 Fév - 0:23

hj: j'esper que tu aimeras Wink

Perdue dans ses pensés, ce ne fut que quand il s'adressa à elle que les oreilles de nekoemie tiquèrent légèrement, et que son coeur ce mit a battre sur une cadence beaucoup plus rapide. Ses petites mains ce serrèrent, elle ouvrit les yeux et tourna la tête vers le propriétaire de la voix, toujours sous le choque de le voir si jeune, comparé a ses souvenirs. Que devait-elle faire? il avait dit quoi déjà? Elle ne s'en souvenait déjà plus, ses yeux devenaient de plus en plus rosé, et ses joues également, si bien que dans un élan désespéré pour cacher sa timidité, elle tourna son visage dans l'autre direction pour qu'il ne la voit pas dans cette situation. Elle pris une grande respiration, expirant dans un soupir, le coeur gonflé d'émotion. Elle oubliait déjà ses beaux principes, ''ne pas trop s'attacher'' elle l'avait attendu si longtemps, espéré le revoir depuis tan de temps! Comment pouvait-elle pensé, une seule seconde ne pas lui sauter au cou!? Ce mordant la lèvre inférieur de nervosité, elle ce leva doucement, oubliant ce jeux de cache cache ridicule, et fit face a face, avançant dans sa direction, gardant un moment la tête basse, gêner d'être toujours aussi rouge et de ne pas savoir contrôler cette réaction.


- Mons.. Dakey?

Elle releva son regard, pour le dévisage un instant, ce maudissant d'être dans un si piètre état, le visage sale, les vêtements affreux, elle avait appris parmis les humains, durant 7 ans, que l'apparence comptait beaucoup pour cette espèce, alors que Nekoe n'y avait jamais vraiment prêter attention auparavant, ce mauvais tique venait de cette fréquentation abusive de ces mauvais quartiers. Mais qu'importe...que devait-elle faire, là maintenant?! Elle semblait vouloir restez la, un moment, ne sachant pas comment réagir, puis ses yeux luirent un moment, s'embuant de larmes a nouveau, elle ce mordait férocement les lèvres pour ne pas sangloter, et spontanément, ne résistant plus une seule seconde a la tentation, d'enfin le serrer, elle entoura son cou de ses petits bras et enfouis son visage dans son cou, elle s'accrochait a lui comme une petite naufragé.

Elle ne pleurait pas, ou du moins presque, elle voulait juste s'accrocher a la chose qu'elle avait tan voulu revoir depuis tout ce temps! Ces yeux, cette voix, cette douce lumière qui la réchauffait! après un moment elle sortit de sa cachette et encadra le visage de dakey, le sien était toujours barbouille de larmes, mais elle souriait, et elle semblait rire, alors qu'elle montait sur une pierre a coter d'elle pour être a son niveau, la petite déesse appuya son front sur le sien, toujours secouer d'étrange rire et de sanglot.

- c'est toi... Dakey... tu m'as manqué, tu ma...tu ma si manqué...7 ans...7 ans dans ce monde...dakey plus jamais, non plus jamais d'accord? plus...plus jamais, reste...reste je t'en supplis...

Elle murmurait ses supplications avec une douceur et une sincérité déconcertante, elle semblait a la fois si heureuse et paniqué. Décidément... Nekoemie n'avait pas fini d'apprendre la vie de mortel et toutes les coutures des émotions.



_________________
you're the antidote, for solitude
injected in my veins
may the touch of your hand, forever be
my therapy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dakeyras

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 22/02/2013

MessageSujet: Re: S'ennuyez d'un vieil ami...   Lun 25 Fév - 22:31

La vision de ce regard changeant lui fit arrêter sa respiration, mais il garda contenance pour ne pas que cela paraisse trop. Nekoe se lança sur lui et il ne put que refermer ses bras autour de ce petit corps qui lui avait tant manqué. Il sentit son coeur se briser en plusieurs morceaux lorsqu'il l'entendit pleurer.

-Ça va aller Nekoe, je suis là, je ne pars pas. Ce n'était pas de ma faute si nous avons été séparé...je ne pouvais rien faire...
Dakeyras était fâché envers les évènements. Comment être en mesure de pouvoir contrôler une chose incontrôlable au départ? Il s'était senti si impuissant lorsqu'il s'était réveillé. Mais maintenant, elle était dans ses bras. Fatiguée, blessée peut-être, mais bien vivante, et il ne la lâcherait plus. Comme si il percevait ses pensées, Sutures se mit à japper fortement.

-Sutures!

Mais il s'arrêta là. Il ne voulait pas non plus gâcher le plaisir du chien de retrouver cette amie qui lui apportait plus de joie que son maitre.

Toujours en tenant fermement Nekoe contre lui, il lui parla doucement à l'oreille:

- Je ne m'en vais nulle part sans toi d'accord? Maintenant, calme-toi, je reste avec toi....

Il lui caressa tout doucement les cheveux, mais son côté protecteur refit surface. Il plaça alors ses mains de chaque côté de Nekoe pour qu'elle le regarde dans les yeux, sans se défiler.

-Nous avons beaucoup à nous dire, mais au risque de me répéter, nous devons partir d'ici...tu as une idée d'un endroit?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nékoe
Admin
avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 25
Localisation : somewhere close to you *.*

MessageSujet: Re: S'ennuyez d'un vieil ami...   Lun 25 Fév - 23:17

Elle ne tenait plus, il avait beau avoir raison, ils devaient s'éloigner rapidement, les oreilles de Nekoe avait même capté des bruits un peu plus loin, des gens ce demandant ce qui s'était passé et où avait disparut ce drôle de petit groupe. Mais cette proximité, son coeur battait a tout rompre, ses larmes séchèrent rapidement, il lui avait caresser les cheveux, il était si gentil, il ce souciait d'elle, elle le savait, cette aura avait avalé une fois de plus la jeune fille pour connecté son esprit, ou du moins savoir ce qu'il pensait. Elle savait que ce n'était pas sa faute! Elle n'avait pas voulu l'accusé! Leur yeux ce dévisageaient, elle refusait de ce défaire de cette emprise malgré le danger, insouciante. Est-ce trop demander un peu de répits? De toute façon où fuiraient-ils!? Elle ne connaissait rien par ici, elle avait été enfermé à Argent bien trop longtemps, elle n'avait pas pus découvrir! Elle sembla fermer les yeux un moment, comme résigné a ce départir de cette merveilleuse emprise, être la, contre lui, mais les rouvrit, luisant d'une émotion indéfinissable et le prenant par surprise, le renversa au sol, roulant avec lui sur les feuilles mortes, elle rigolait comme une enfant, sans savoir si ce geste dérangerait l'assassin. Que faisait-elle, ce n'était pas le temps de jouer! Mais ce n'était pas un jeux, ce relevant sur les coudes, un visage souriant, malgré la fatigue évidente dont-elle souffrait, elle appuya ses bras sur torse de l'homme et sans détour vint déposer ses lèvres sur les siennes.

Puis encore...et encore, elle ne voulait plus le lâcher, et après un quatrième baiser, elle appuya sa tête contre lui, soupirant, son corps tremblait sous la fatigue, elle n'avait pus résister, elle avait rêver tan de foi de leur retrouvailles possible, comment aurait-elle pus ne pas profiter de...ne pas retrouver ce petit pêcher. ses mains ce fermaient et s'ouvraient sans cesse sur le plis du vêtement de Dakeyras, puis dans un murmure, levant ses yeux rosé sur lui elle dit.

- je suis désolé....
de quoi? D'avoir désespérément besoin de cela plus que de ce sauver loin de cet endroit maudit?

- de...de toute facon , elle soupira bassement. Je ne ferais pas une tres grande distance et je ne connais pas les environs...je ne sais pas ou aller, et je n'en peux plus Dakey...

elle enfouissa son visage sur sa tunique, respirant son odeur, ce demandant sans cesse la mime question. « comment ais-je pus me passer de lui? »

_________________
you're the antidote, for solitude
injected in my veins
may the touch of your hand, forever be
my therapy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dakeyras

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 22/02/2013

MessageSujet: Re: S'ennuyez d'un vieil ami...   Mer 27 Fév - 1:07

Il resta surprit par le geste de Nekoe. Jamais il aurait cru qu'elle aurait enfin le courage et surtout l'audace de l'embrasser, surtout après tant d'années. Il en fut content, mais essaya de ne pas trop montrer ses émotions, égal à lui-même. Il n'aurait pas eu la force de le faire même s'il en avait rêvé et que c'était cela qui l'avait gardé en vie et qui lui avait donné la puissance pour partir à sa recherche. Et aussi le sentiment de servir à quelque chose, d'être utile pour une personne, cela aussi était une émotion qu'il avait cherché. Il avait erré sans but avant de connaitre Nekoe, et lorsqu'il l'avait perdu, il n'avait plus eu cette soif de vivre et d'avancer....

Mais c'était du passé maintenant. Il la tenait fortement contre lui et se contrôlait pour ne pas serrer trop fort...elle était si fragile contre lui.

Il décida de la prendre tout simplement dans ses bras, comme un jeune marié prend sa promise.

-Tu n'es pas en état, alors je vais te porter. Cesse d'être désolée Nekoe. Jamais je ne vais t'en vouloir pour cela.

Il lui fit un petit clin d'oeil en ayant un petit sourire en coin. Oui, il vivait de nouveau.

-Nous allons au Royaume qui ressemble vaguement à celui de Jade. Je crois que nous y serons en sécurité.


Suite: http://chevaliersfaerun.forum-canada.com/t60-un-verbe-qui-ne-ce-conjugue-pas-sans-aide#217
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: S'ennuyez d'un vieil ami...   

Revenir en haut Aller en bas
 
S'ennuyez d'un vieil ami...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le vieil indien
» [recherche] maison de retraite pour vieil aigri
» Un lac, un étalon, un vieil homme et une jument
» (disparu) samuel h. adams - civilian - vieil homme prêtre
» vieil Ipad

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faerun :: Hors-jeux :: Sujets (RP) terminés-
Sauter vers: