Faerun

Forum RPG avec de multiples Univers
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Être et Haïr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hatred Flesh

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 03/04/2013
Age : 25
Localisation : Loin

MessageSujet: Être et Haïr    Mar 9 Avr - 23:46

Il sentait la rage grimper en lui, agenouillé sur la pierre froide, là où les autres ne pouvaient voir.
A l’intérieur de son abri il attendait et saignait...

Le temps ne comptait pas... à part celui de regarder ses ongles pousser, ses plaies devenir des ulcères en ne guérissant pas, qu'importe.
Sa peur l'étreignait comme un poing de fer broyant sa cage thoracique et envoyait ses côte épingler ses poumons, lui coupant le souffle... à moins que ce ne soit la douleur d'être.
Sa peur le contraignait même à cette existence, se terrant dans des terrier répugnant pour ne pas voir son reflet, ses reflets...
Des lémures répugnants, rougeaud, gras, pourceau tout juste bon à saigner mais qui avaient le point de partager une infime partie de sa haine... le haïssant comme il les exécrait...
Plus ils se tordaient sur le sol comme des larves devant un concept abruti de "Dieu" et plus leur peur ressemblait à la sienne, intolérable.

Loin encore d'un monde de sang lisse, une surface enfin plane, sans rien, sans cadavres à piétiner dont les os vous blessent les pieds il rêvait, replié sur lui même... attendant que la Douleur fasse les choses comme elle l'avait sauvé... cette souffrance si vomitive qu'elle en devenait vivante, étendant ses sarments sanglants comme des lignes étirées autour de corps contorsionnés, comme des fagots qu'on brise pour le feu, sur le genoux, avec un craquement sec.
Les humains avaient tenté de le briser, mais si les pierres et les bâtons brisaient ses os, les mots jamais ne l'ont atteint...Et à leur tour il les avait brisé comme autant de choses fragiles, mutilant enfant et parents, frappant encore et encore jusqu'à ce que ça ne bouge plus... Chaque goutte comme une nouvelle dalle allant vers son Pays Idyllique Putréfié.
On ne marche pas vers un rêve avec les pieds cassés, ni les idées bridées.

Les mots n'étaient pas son fort.. mais dans ce cas ils focalisaient bien son idée: "marche ou crève"
Et c'est ce qu'il allait faire...
S'extrayant de ce terrier qui lui sortait déjà par tout les pores de sa peau il se mit en route, pied nu sur les chemin....
L'important n'était que de marcher. Un pas. Après l'autre. Et on recommence. Pas après pas. Qu'importe le but ou la douleur, l'important est de marcher, de dévorer, la route et ce qu'il croisait.
Ainsi il approchait de sa première grande ville... Dans ses yeux vides le reflet des murs qu'il rêvait abbatus, écroulés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de jeux

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 21/02/2013

MessageSujet: Re: Être et Haïr    Lun 5 Aoû - 11:36

Cette bonne odeur de putréfaction,
une cuillèré de liquide visqueux et dégoulinant, qui lui faisait ce pourlécher les babines,
quelques pincés de de champignon surement, ça rajoutait un certains gout, mais ce que le charognard n'avait pas compris du haut des cieux, c'était cette saupoudré de vigueur, la carcasse n'en était pas vraiment une, la chose avançait un pas après l'autre... un cadavre ambulant?


Un défis...
L'eau lui venait a la bouche, comme si il aurait été un jeune homme et qu'une femme s'offrait a lui pour la première fois. Il s'imaginait déjà comment il allait s'amuser avec ce spécimen des plus amusant, allait-il commencer par lui arracher la langue de ses dents? Cet appendice grouillait normalement de terminaison nerveuse qui le rendait fou, et peut-être vu sa ''fraicheur'' qui ce sentait d'ici, il aurait de la chance et des verres en auraient fait leur nid? Il croassa de bonheur en imaginant le tout, il pourrait aussi bien exécuter une pression au niveau de ses globes oculaires et au lieu de les extirpés ils éclateraient tout simplement ou sortirait de leur orbite par eu même, pendant par les nerfs optiques, tandis que la victime hurlerait. Ce spectacle imaginaire dont il ce faisait le hero était plus que alléchant...Sa respiration, incontrôlable dorénavant par l'excitation de ses fantasmes ce fit bruyante. Alors, il plongea.



La bête ailé bloqua alors momentanément la voie, coupant le chemin de sa proie elle rit, on aurait dit un croassement de corbeaux. Ce posant sur ses pieds munis de serre, malgré la coloration exiguë de son plumage, elle inspirait la crainte, car après tout dans le règne animal, plus les couleurs sont vive plus le danger est présent...

- Alors petit encas, tu joue avec moi ou je me serv seul?

Il...enfin elle...vu sa poitrine dénudé..mais qui sait? Éclata d'un rire sardonique puis offrit un sourire mauvais, au moins mouvement, elle ce jetterait sur Hatred, ça il n'y avait aucun doute.

apparence:
 

hj: desoler de l'attente et du cours post, je me remet, j'étais malade tu as toute mon attention maintenant ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hatred Flesh

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 03/04/2013
Age : 25
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Être et Haïr    Lun 5 Aoû - 16:03

Perdu dans ses pensées, il sursauta. Il était en train de se rappeler...Comment sa gorge avait cédé, comment elle s'était agité, et qu'au fond de lui, tout au fond, il avait ressenti ce qui ressemblait le plus à un peu de chaleur.

Quelques jour auparavant, il dépassait un village, fuyant les pierre il s'était réfugié près d'un puits qui semblait abandonné, s'abreuvant à une flaque croupie...
Une de ses semblables s'était approchée, une de celles qu'il haïssait..comment pouvaient ils lui ressembler...Et à la fois le repousser autant...il les haïssait tous. Tous autant qu'ils étaient..
Elle n'avait poussé qu'un cri de terreur en le voyant..le second étouffé par ses mains qui s'étaient serrées sur sa gorge, ses pouces s'enfonçant dans sa gorge, précédés des ongles qui la déchiraient...
Son sang giclait et lui sentait le sien durcir une autre partie de son organisme, partie qui semblait pourtant morte née.

Il se rappelait ainsi son fantasme quand la créature lui tomba dessus, brisant l'un de ses seuls doux rêves. Et pour ça il la détesta encore plus..
Mais la terreur dominait en premier, son être entier lui criait de s'abriter, de se cacher pour éviter de se faire dévorer, invoquant dans son esprit des images de lui, se faisant arracher les viscères par des dents acérées fouissant dans son ventre froid, en arrachant des lambeau sanglant alors que sa bouche se remplirait de sang putride.
Son premier réflexe fut ainsi de hurler, d'exécration et de peur, émettant un sang ressemblant à celui d'un bébé qu'on égorge, poussant sur ses articulations ruinées il se mit à courir... rampant au sol comme une larve, comme un animal blessé à la recherche d'un abris.. d'un trou où s'enterrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Être et Haïr    

Revenir en haut Aller en bas
 
Être et Haïr
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faerun :: Hors-jeux :: Sujets (RP) terminés-
Sauter vers: