Faerun

Forum RPG avec de multiples Univers
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Faire connaissance tout en travaillant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Aldaric

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Faire connaissance tout en travaillant   Dim 14 Juil - 0:40

Aldaric fut enivré de la tension qu'il ressentait envers Zira. Il croyait fermement que pour chaque home qu'il avait sur terre, Une femme lui était destinée. Son maître lui avait souvent dit que pour que chaque âme vivant sur terre une semblable avait été crée à partir de la meme source divine. Il ne pensait plus à rien, ses obligations, son titre, ses frères et soeurs d'armes mais seulement à sentir le parfum enivrant de cette femme-lézard issus de ce monde. Il sourit lorsque Zira attrappa ses poignets et les mis au niveau de sa tête et il pouvait sentir sa force pour le maintenir en place. Aldaric sourit en cueillant de baiser de plus en plus brulant de cette femme-lézard. Surtout quand elle mordait ses lèvres sa le faisait bruler d'envie. Il sentir sa ceinture bientôt tombé sur le sol après que Zira lui enlevait.

- j'ai quand même remporté notre paris, tu es tout a moi, tu es mon prix chevalier Aldaric

Le ton avec lequelle elle lui dit le rendait fou ! C'était absolument a la rendre desirable. Aldaric rit et d'un ton plutôt séducteur répondit à cette pique.

- Alors tes désirs sont mes ordres, je suis ton prix.

Aldaric profita de ce moment pour renverser les roles, Puisqu'elle avait une main de moins contre lui. Aldaric profita pour avec une de ses jambes l'entourée autour de celle de Zira et la renversa sur le sol de la cuisine. Maintenant c'était lui qui était en avantage. Sa grandeur faisait une difference contre Zira mais il faisait toujours attention de ne pas se mettre dans le chemin de sa queue qui pouvait bien aller le faire valser contre le mur. N'en pouvant plus , Il embrassa longuement la femme rouge et ces caresses sur sa peau devenait un plus intime. Il ne voulait que Zira et partager son plaisir. D'habitude Aldaric était du genre à séduire par les paroles et la romance. Mais on dirait que les limites venaient de tomber.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zira

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 26
Localisation : Saint-Jérome

MessageSujet: Re: Faire connaissance tout en travaillant   Dim 14 Juil - 11:00

Sa réplique la fit frissonner de plaisir, mais la elle commençait a perdre haleine, ouff il fallait respiré entre deux baisers, c'est vrai, enfin, c'était plutôt vital même, ouff. Non mais qu'est-ce qu'il pensait lui hein, a al renverser ainsi et prendre le Control! Son orgueil en pris un coup, elle allait le renverser de nouveau puis ce rectifia, de un, car elle n'avait aucune foutue idée de comment continuer leurs petits jeux, et laisser la personne avec le plus d’expérience en charge s’avérerait une meilleur idée...de deux, et bien elle frémissait sous chaque caresse, surprise du bien être intime qu'il pouvait lui apporté, donc ce laisser dominer restait tout de même plaisant...

A force de soupir, elle réussit victorieuse a retiré le reste des vêtements du chevalier ainsi que les siens, et la partie commença...A peine eurent-ils commencer que Zira devient extrêmement tendue, on aurait dit un ressort étiré a son maximum, que devait-elle faire, comment devait-elle ce placé, est-ce que c'était bien comme ça? et comme ça? Merde ça faisait mal ca! non non non arrête je veux plus rien savoir, c'était un mensonge tout ce plaisir, ça fait mal!

Elle gronda, alors que l'hymen était percé, dernier vestige de son pucelage qui s'envolait. Elle en gémit de douleur, sa queue répréhensible s'accrocha aux hanches de son partenaire et au lieu de le repousser, ce nicha contre lui un peu terroriser, ne comprenant plus ce qui ce déroulait. C'est qu'elle perdait soudainement ses grands aires Zira! Ses bras ce referment autour de ses épaules, elle n'avouerait jamais sa peur et son inexpérience par orgueil et fierté, son visage ce nicha dans le cou de son amant d'un soir, alors qu'il s’enfonçait dans son ventre lentement.

Puis, la sensation de douleur, de brûlure, ce dissipa mais pas rapidement, progressivement au rythme des hanches du chevalier au cheveux violets. Les drôles de sensations, plaisantes, électrisante, nouvelles a ce jour, la gagnèrent trop rapidement, si bien que leurs ébats furent de courtes durés, elle devint haletante rapidement, elle avait aimé cela? ...euh... surement! enfin oui, sa tête lui tournait un peu, Elle ce sentait sensible, pas mentalement mais physiquement, un rien la faisant frissonner dorénavant, mais le stress et la peur ayant été présent une grande partie l'avait empêcher de profiter pleinement. Elle était déçue d’elle même, oh diable qu'allait penser le seul homme avec lequel elle avait osé le faire maintenant.!? il allait la prendre pour une idiote! Il était surement insatisfait...ohhhhhh....

Mais elle ne laissa pas transparaître ce jeux émotionnels,
dévoilez ses faiblesses au grand jour n'était pas du tout son type,
non elle était forte,
elle ne pouvait pas avouer sa culpabilité,
son angoisse,
sa peur...

Non, elle était forte!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthyas

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: Faire connaissance tout en travaillant   Mer 17 Juil - 12:53

J’étais rapidement retourné au château. Mais là… rien. Je me retrouvais seul sans personne au milieu d’inconnus. Ma confusion augmentait considérablement de minutes en minutes. Malgré cela je me forçais à rester calme. Je me posai dans un coin isolé et peu fréquenté du château et je respirai. Inspiré. Expiré. Les yeux fermés, je respirais avec le ventre pendant un instant. Pas trop long non plus car cela n’était jamais conseillé de le faire durer, pouvant alors faire le contraire de l’effet voulu. Recouvrant mon calme et mes idées, je me souvins alors que Zira avait une maison dans la campagne d’Emeraude. Je pensais y aller. Peut-être que les autres y étaient aussi ? Je pouvais toujours espérer. Cela n’était pas interdit.

Quittant alors le château, je me rendis dans les campagnes du pays qui avoisinaient le palais. Des différences de paysages existaient… Les gens aussi n’étaient pas pareils. Je commençais alors à douter. Et si… Et si personne n’y était ? Et si la maison avait disparue ? Et si… Je secouais ma tête de gauche à droite. Pas de pensées pessimistes m’intimais-je ! C’est quand on parle du malheur qu’il arrive. Je devais rester positif. On ne m’aurait jamais abandonné ainsi de toute façon. Je ne devais pas non plus être le seul dans ce souci phénoménal, n’est-ce pas ?

J’évitais de croiser le regard des passants. Je marchais simplement vers le lieu de ma destination. Celle-ci fut vite offerte à ma vue à mon plus grand soulagement. Courant alors vers la porte, j’allais entrer. Mais… Et si c’était des inconnus qui y étaient ? J’aurais alors l’air d’un hooligan ! Mais à quoi bon… Au pire, je me rendais ridicule devant une famille entière. Au mieux, je retrouvais des personnes que je connaissais.

Après avoir tergiversé dans mon esprit, j’ouvris finalement cette porte. Entrant dans la demeure, je découvris à mon plus grand soulagement Zira. Oui mais elle n’était pas seule. Elle était accompagnée d’un homme inconnu de ma part. En observant l’état des lieux, je me rendis compte que je n’arrivais pas au meilleur moment. Certes, ils avaient fini leurs ébats, étaient au moins à moitié vêtu ou drapé mais ce n’était absolument pas le bon moment quand même ! Devenant aussi rouge qu’une pivoine, je détournais le regard. J’étais encore un gamin qui ne connaissait rien à ce genre de choses mais là, j’aurais aimé être une petite souris et pouvoir me cacher dans un trou ! Je fis un pas en arrière et murmurai des excuses en baissant la tête, tournant les talons et retrouvant la sortie.

Dehors, je restais près de l’entrée, sur le côté, le dos collé au mur. Qu’est-ce qui m’avait pris d’entrer sans frapper ? D’entrer sans même sonder la maison au préalable ! Et puis, malgré moi, j’étais un peu dégoûté en imaginant bien ce qui avait pu se passer là-dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldaric

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Faire connaissance tout en travaillant   Jeu 18 Juil - 18:30

Aldaric avait tout laissé derrière lui pour se concentre sur cette femme rouge, leur petits jeux dangereux avait tourné à bien plus. Les réticences avait tombés chacun découvrant l'intimité de l'autre. Leurs ébats n'avait pas durer longtemps mais les sensations elles étaient euphoriques. La douleur, le plaisir, l'intimité,La chaleur. Aldaric dans un dernier élan embrassant Zira dans le cou avant que ce moment ne prenne fin. L'homme Chevalier n'eut le temps que de s'allonger pour reprendre son souffle que la porte de la maison s'ouvrit ! Aldaric croisa le regard d'un jeune home qui décampit aussitôt. Le Chef des Chevaliers étaient en effet dans une situation un peu delicate... une chance que ce n'était pas en plein action ! Aldaric se rhabilla aussitôt de son pantalon vert et de sa ceinture. Il chercha à tort sa tunique se rappelant que Zira l'avait déchiré dehors. Il regarda la femme-lézard près de lui.

- Tu le connais?

Aldaric détailla la femme rouge qu'il trouva aussi desirable que tout à l'heure, si ce jeune homme n'avait pas renter dans la maison peut-être que les choses se serait passé différamment... Surtout que le vin n'avait même pas entré dans la partie. Il sourit a la femme Chevalier qu'il sentait de nouveau son temperament colérique.

- Il ne me tarde de faire un autre pari...

Aldaric ne savait pas quoi faire, Il avait l'air même un peu bizarre à rester planter là assis par terre sur le plancher près de la table de la cuisine. Il aurait peut-être la chance de voir un jour à quoi ressemblerait cette cave à vin.

- Il se passé quoi maintenant?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zira

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 26
Localisation : Saint-Jérome

MessageSujet: Re: Faire connaissance tout en travaillant   Ven 19 Juil - 10:53

Son coeur battait la chamade, elle avait la désagréable impression qu'il allait d’extirpé de sa poitrine d'une minute a l'autre, elle était épuiser, fatiguer, les ébats avaient été de courte duré mais toute une chevauché, quoi que si stressante et douloureuse, qu'elle n'avait sut en profiter pleinement. Elle frémit sous un baiser dans son coup, dernier vestige de leurs ébats, quand soudainement la porte s'ouvrit laissant entrer un adolescent! Elle était a moitié cacher par la stature du chevalier Aldaric, ce qui la rassura, mais elle sentit la honte lui monter au joue qui ce mua en colère muette intérieurement. Mais attend elle reconnaissait ces cheveux et...MATTTHYAS!  c'était Matthyas!

-Tu le connais?

Elle remarqua son regard qui la détaillait, cela la surpris, attend il en redemandait ou c'était son imagination? Elle ne put retenir un drôle de petit gazouillement ressemblant a celui des oiseaux, c'était superbe ce savoir désiré quand même! Elle répondit a la va vite, allant d'allez dans sa chambre, dans une commode et enfilant une tunique et un pantalon simples et blanc.

- Nous venons du même monde, c'est le premier représentant de mon ordre que je vois depuis le cataclysme, Matthyas, c’était un ecuyer.


Elle allait sortir prestement, empressé de retrouver le garçon, mais s’arrêta en chemin, dévisageant Aldaric de ses yeux dorés...Elle ce mordit la lèvre, sa queue battait l'air tel un chat agacer, que devait-elle faire? ha merde! ça l’énervait de pas savoir comment réagir dans ces situations!

- On ce refait ca un jour?.. on a même pas entamer le vin *sourit malicieusement puis redeviens sérieuse* Matthyas a toujours été un écuyer légèrement névrosé, il doit être paniqué, et pour ton information, j'aimerais bien rester, ou intégré comme tu veux l'ordre...c'est a ta décision...et euh , je suis moins doué avec...tu veux m'aider a le rassuré? *grogne, attend elle demandait de l'aide!!?? sa queue battit l'air plus férocement* Mouais, laisse tomber...

Elle partit a l’extérieur  les cheveux toujours en bataille, preuve irréfutable que ce qu'avait vu l'écuyer n'était pas un rêve,  elle le trouva et sans aucune gêne ce qui était asser spécial, n'étant pas très démonstratives émotionnellement, elle serra dans ses bras l'adolescent puis l'éloigna un peu pour le regarder, ses yeux d'or semblaient inquiet.


- Tu vas bien? est-ce qu'il y en a d'autre? Ou étais tu!? Matthyas, je suis si heureuse de savoir que tu es la ouff, je croyais être seule au monde! Dit la jeune chevalier.  Tu as faim? tu veux quelque chose a manger? Je peu te préparé quelque chose! tu es tu blessé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthyas

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: Faire connaissance tout en travaillant   Dim 21 Juil - 6:48

La vision de Zira et de cet homme me hantait encore. J’avais du mal à penser à autre chose. Ça me restait en tête, ne me quittait pas. Je restais contre le mur de la maison, tentant de penser à autre chose. Puis la porte s’ouvrit et Zira sortit de la bâtisse. Je fus surpris par le fait qu’elle me prit dans ses bras. Je la serrais doucement. Revoir quelqu’un que l’on connaissait, ce que ça faisait du bien ! Elle s’éloigna un peu, me regarda. Je vis l’inquiétude dans son regard. Je la regardais et force était de constater que c’était peut-être bien la première fois que je la voyais aussi simplement vêtue avec sa chevelure en bataille. Puis je me fis rapidement assaillir par une montagne de question. J’esquissais un sourire.

- Oui, oui, ça  va. Ne t’en fais pas pour ça. Je… Je ne sais pas si il y en a d’autres…

Je marquais une pause. C’était quoi les autres questions ? Elle avait été si rapide pour me les poser… Mais cela se comprenait. Moi, j’étais soulagé de retrouver quelqu’un de connu. Ça devait être pareil pour elle.

- Oui, j’ai faim… un peu…

Et juste à ce moment-là, comme pour me faire passer pour un menteur, mon estomac gronda ; affamé. Je baissais un peu le regard. Je ne savais pas quoi faire. « Essaye de répondre à ses questions » me disait ma conscience.

- Je… Sinon, non, je ne suis pas blessé. Juste un peu perdu…

Où j’étais. Elle me l’avais demandé, oui, c’est vrai.

- J’étais dans la forêt, avec mon maitre. Lui surtout pour chasser, moi en attendant pour dessiner. Mais c’était aussi une balade pour m’endurcir à cheval. Mais ils ont tous disparu. Mon maitre, les cheveux. J’ai du retrouver le château à pied mais… Je marquais un temps d’arrêt, souriant à moitié. Je vais peut-être paraitre fou mais la végétation n’était pas pareille. Je le suis donc un peu perdu en chemin. Mais une fois au château, je me croyais sauver mais il n’y avait personne que je connaissais. Alors j’ai pensé essayer de retrouver quelqu’un dans leur maison. Tu es celle qui habite le plus près. J’ai eu de la chance sur le coup…

Si l’inconnu c’était montré dehors, je n’y avais pas fait  attention. Je restais contre le mur, profitant de sa fraicheur. Je baissais un peu les yeux avant de les fermer. Effectivement, manger me ferait du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldaric

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Faire connaissance tout en travaillant   Lun 29 Juil - 22:43

Aldaric avait été dépourvu dans cette situation, un Écuyer ! De ce monde ! Ca ne pouvait pas mieux aller ! Si il allait le revoir dans l'Ordre, c'est certain qu'un malaise allait se créer. Aldaric se releva et s'habilla avec son pantalon, sa ceinture et ses bottes qu'il se rappella que Zira dans leurs ébats avait déchiré sa tunique. Aldaric retrouva son sac d'herbes médicinales et avec chance une de ses tuniques encore intact. Aldaric l'enfila et regarda les dégâts autour d'eux. La table de la cuisine n'avaient pas eu trop de dégat heureusement. Le Chef des Chevaliers ne savait pas quoi faire, Aller dehors et se presenter à ce gamin en lui disant qu'il devait oublier ce qu'il avait eu? Non ce n'était pas son genre ! Même avec Zira, il était dépourvu d'actions ou de paroles. Il passa le seuil de la porte qu'il sentit l'appel de Kamillia dans sa tête. Cette dernière demanda a le voir ce qui soulagea le Chef des Chevaliers. Aldaric reprit son calme meme si une partie de lui aurait voulut rester près de Zira. Il rejoignit les deux compatriots du meme monde et s'avança vers Zira et Matthyas.

-Pardonnez-moi d'interrompre vos retrouvailles, mais la Reine d'Émeraude me demande sur le champ je dois partir. Je vous reverrai tout les deux au château d'Émeraude.

Aldaric effleura doucement la main de Zira et salua Matthyas. Il se rapprocha de Zira et l'embrassa sur la joue.

- J'espère que on se reverra.

Le géant vêtu de vert passa les enclose en regrettant que sa fidèle jument sois au château alors il devrait faire le reste du chemin a pied. Aldaric se retourna une dernière fois et grâce a la magie suivit ses traces pour regagner le château d'Émeraude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zira

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 26
Localisation : Saint-Jérome

MessageSujet: Re: Faire connaissance tout en travaillant   Lun 29 Juil - 23:35

hj: desoler de ce post moins complet, la cérémonie est demain et me stress j'ai abrégé la psychologie du personnage XD


Elle entendit le ventre de Matthyas gargouiller, puis écouta attentivement ce dernier alors qu'elle relâchait son étreinte pour le laisser respiré. Elle allait répondre quelque chose lorsque Aldaric les rejoignit. Aussitôt la femme chevalier mis une main en visière la lumière du chef l'aveuglait légèrement, ça l’agaçait, non mais elle espérait que tout les chevaliers de cet ordre n'étaient pas ainsi! Sinon elle passerait de mauvais moment et ce taperait de sales migraines!

Sa mauvaise humeur sur ce sujet ne fut que passagère cependant, lorsque l'homme au cheveux violet dut lui avouer son départ précipité et l'embrassa sur la joue espérant la revoir, son cœur fit un bond, mais elle le contint, l'étouffant non mais, elle avait eu un moment plaisant c'est tout pff, rien de plus! elle allait pas en faire des tonnes pour si peu...pas vrai? Elle le regarda partir un instant, ses yeux dorés reflétaient une sorte d’inquiétude dont elle n'était pas consciente, et si jamais cet instant, ce moment si stressant et étrange, de confiance et..enfin cette chose était la dernière fois? Devrait-elle dire quelque chose pour le remercier ou? Bon sang que c'était compliquer les relations humaines!


- Matthyas...

Elle commença distraitement quelque chose, encore une fois, manque de bol! on hurlement du coeur lui perça les tympans, si bien que Zira tomba a genou, ce prenant la tête a deux mains sous le cri de désespoir d'une inconnue. Moëra? C'était qui? Et pourquoi est-ce que son coeur voulait ce brisé, la a cet instant précis? Pourquoi la détresse de cet inconnue la heurtait aussi violemment!? La femme lézard n'avait aucune réponse, mais des larmes roulaient sur ses joues alors qu'elle ne comprenait rien. Ce relevant avec misère, la femme chevalier, essuya du revers de la main sa peine et pris une grande respiration, avant de pouvoir enfin prendre la parole, d'une voix tremblante

- Nous discuterons en chemin...désoler je..je ne sais pas ce qui ce passe, mais nous devrions entrer a Émeraude...


Joignant le geste a la parole, elle attrape quelque chose a grignoter pour l'écuyer, verrouille la porte de sa maison. Attrapant sa monture dans sa cour elle la ramène vers eux invitant Matthyas a monter avec elle, pour que le voyage soit moins pénible qu'a pied. Aussitôt qu'il accepta et fut en scelle, elle lui recommanda de la tenir, puis mis au galop la monture, mais pourquoi cette presse? pourquoi cette rage de rentrer soudainement?....Une peur étouffait son coeur tel un étaux, et cet sensation l'aveuglant un moment, elle faillait renverser un paysan qui ce mettait sur leur route, elle fit stopper le cheval sèchement, risquant d'être désarçonner le vieil homme déglutis et dit d'une voix chevrotante en tenant quelque chose qui gigotait dans ses bras.

- Dame chevalier *il avait reconnu l'uniforme de Zira* Je m'appel Theodor et..

- Je n'ais pas le temps va au but!

Repondit-elle sèchement.
Le vieillard montra alors son précieux paquet, un petit garçon endormis contre sa poitrine, agé de quelques mois a peine...


- Je suis trop vieux, depuis le cataclysme, ce petit zenorois est parmis nous et nous ne retrouvons pas ses parents, si vous pouviez le confier au château...

La femme lézard ce mord la lèvre, hochant la tête gravement, elle descend de scelle et va cueillir le poupon rose et chaud, l'homme lui donne un morceau de tissu cousu de manière a ce quelle le passe autour de son corps et que le bambin reste bien serrer contre elle sécuritairement.

- merci Dame Chevalier...

Elle ne répond pas qu'allait-elle faire de lui!!?? Agé de 20 ans elle ne savait pas quoi faire avec un bébé! elle le confierait surement au château...a la Reine ou une gouvernante quel conque...
Ses yeux dorés dévisagèrent alors la petite chose molle et chaude qui s'agitait en riant, une petite touffe de cheveux blond sur la tête, de grand yeux bleu, normal a cet age la couleur n'était pas encore stabiliser... Il était mignon, mais aussi mignon que pouvait être toute petite créature bruyante!


Remontan en scelle, elle ralentis le pas du cheval en conséquence de la présence du petit garçon, endormis contre sa poitrine. Et peu enfin discuter avec l'écuyer. Elle lui raconte alors comment de sa mission a la cote, elle s'était retrouver seule de son groupe, était revenu ici pour voir que tout avait changer et comment elle avait rencontré le chef de ce nouvel ordre, semblant beaucoup plus honnête et juste que le leur , elle conclut avec ceci.

- Tu as le choix, mais je crois qu'on nous offre une seconde chance... Nous pourrions tout les deux décider de vivre une vie normal désormais, loin des guerres et du danger, nous marier, avoir des enfants. Pour ma pars je vais continuer...je ne saurais que faire d'une vie normal, sans defis a relever, mais sache Matthyas, que personne ne t'en voudrait, surtout pas moi, si tu décidais de choisir une route différente, et si il le faut...enfin si ca te dit, je demanderais a Aldaric de t'avoir sous ma charge, pour faciliter notre adaptation a tout les deux...

Elle sourit, l'étau de son coeur ce déserre légèrement, alors que son bras droit lui exerce une douce pression contre le bébé endormis, elle decida de l'appeler Miko, pas qu'elle allait le garder, mais au moins c'était plus facile ainsi que de dire sans cesse ''le bébé''.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthyas

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: Faire connaissance tout en travaillant   Mar 30 Juil - 4:29

Le chevalier, parce que oui, il s’agissait bel et bien d’un chevalier, sortit de la maison et nous annonça son départ. Il ne dit pas un mot sur ce que j’avais vu. Zira non plus d’ailleurs. Une fois l’homme partit, il y eut un cri qui résonna dans ma tête. Mais pas seulement dans la mienne. Zira aussi en souffrait puisqu’elle s’effondra. J’avais heureusement le mur sur lequel j’étais adossé pour me retenir. Franchement, parfois je détestais ces pouvoirs… J’aurais préféré avoir les tympans vrillés plutôt que d’avoir la cervelle en miette. La femme chevalier me proposa par la suite de rentrer à Emeraude. Elle non plus ne savait pas ce qu’il passait. Je préférais ne pas poser de questions. Elle alla chercher sa monture, m’invita à monter derrière elle. Je m’accrochais à elle alors qu’elle lançait le cheval au galop.

On s’arrêta. Un homme agé, un enfant dans les bras. Apparemment, il l’avait trouvé. Zira accepta l’enfant ce qui m’étonna un peu mais je n’en dis rien. Elle remonta en selle et repartit plus lentement cette fois-ci. Elle me raconta ce qui c’était passé pour elle, puis parla de vie normale, de seconde chance,… Je fronçais les sourcils.


- C’est impossible pour nous d’avoir une vie normale même si on le désirait. Comment vivre comme tout le monde avec les communications télépathiques que nous pouvons percevoir ? C’est impossible je pense. Et puis, ça nous rendrait inutiles. Or je pense que chacun à une utilité. Donc je veux rester dans l’Ordre, même si c’est un autre, même si c’est avec des gens que je ne connais pas.

Alors que l’on arrivait au château, je posais une dernière question.

- L’enfant, vous allez en faire quoi ? Le garder ou le donner à quelqu’un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zira

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 26
Localisation : Saint-Jérome

MessageSujet: Re: Faire connaissance tout en travaillant   Mar 30 Juil - 8:48

Son regard doré était posé sur le petit truc moue et chaud qui dépendait d'elle temporairement, du moins elle l’espérait hein!? Elle allait pas ce coltiner un bébé! Miko, oui elle s'était vraiment résolu a l'appeler ainsi, ce mis a geindre, Zira fronça les sourcils comment on fait taire ces trucs déjà? il n'existait pas un mode d'emplois non? elle gronda intérieurement, puis tourna son regard vers Matthyas qui apportait des bons points, certes, comment vivre une vie normal, avec ces facultés, qui les reliaient tous d'une certaine manière, en effet cela semblait impossible.

Miko gemis encore, elle soupira exaspéré. Non non ne pleure pas tu as mal? non impossible aller soit sympas pleure pas petit-truc, allez non non non! Miko je t'en supplis!
Elle ce mis a gazouiller, comme un oiseau sur un doux ton, dernier espoir, et le bambin cessa de ce lamenter, refermant une main sur un des doigts de la femme rouge avec force et gargouilla de bonheur.

Puis Zira ricanna a la question de l'écuyer.

- HAHAHA  tu crois que je serai pas une bonne mère c'est ca?

Haaa si seulement elle serait plus attentive cette femme lezard, peut-être remarquerait-elle les oreilles légèrement pointus du bambin? Peut-être ce rendrait-elle compte qu'elle pouvait sentir deux énergies qu'elle connaissait a l’intérieur de celui-ci? Que le cataclysme faisait les choses drôlement parfois...

Mais plus serieusement, mettant pied a terre une fois passer le pont levis, Vindsteg s’éclaircit la gorge et afficha une mine pensive.

- Aucune foutue idée, je crois que je le confierai a quelqu'un, tu me vois toi, mere, serieusement? pff

Elle ricanne, Miko ressere sa prise sur son index, les yeux dorés de Zira le regarde fixement un court instant, elle sourit, pourquoi? Aucune idée, Miko était mignon c'est tout...

- Matthyas, pour ce que tu as vu plutôt, je suis désolé j'aurai du verrouiller la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faire connaissance tout en travaillant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Faire connaissance tout en travaillant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'interdit, chose excitante || Ft. Caïn
» Pourquoi faire tout d'suite tout c'qu'on peut faire plus tard
» [Mission] Il va faire tout noir ! [Flashback][Pv: Mirai D Kilik]
» C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut
» Vaan [Homme à tout faire]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faerun :: Hors-jeux :: Sujets (RP) terminés-
Sauter vers: